fbpx

Votre enfant a-t-il des difficultés à lire? Est-ce qu’il évite la lecture? 

En rendant la lecture plaisante et en lui montrant à quel point lire fait partie de chacune de nos activités quotidiennes, vous pouvez motiver votre enfant à lire davantage.

La maîtrise de la lecture (cad la capacité de lire rapidement, avec précision et avec une bonne compréhension) est essentielle dans toute les matières à l’école. Pour devenir un lecteur compétent, pas de mystère, il faut pratiquer. Les enfants qui ont un trouble d’apprentissage ou des difficultés de lecture ont besoin de plus de temps de pratique que leurs pairs. Malheureusement, chez les enfants pour qui la lecture représente un défi et bien en général, ils n’aiment pas lire et ils évitent de le faire ; ce qui fait que leurs compétences s’améliorent très lentement ou pas du tout. Les enfants qui n’ont pas de difficulté de lecture eux, lisent davantage pour leur plaisir et donc ils s’améliorent plus vite. Ainsi, l’écart entre les performances des élèves avec et sans difficulté de lecture grandit.


Découvrez quelques stratégies pour que votre enfant crée un sentiment positif relié à la lecture et pour l’encourage à continuer à lire.

1. Choisissez des textes qui l’intéresse

S’il est intéressé par ce qu’il lit, cela va renforcer sa motivation et sa persévérance à lire. Par exemple, offrez une variété de textes à votre enfant pour qu’il puisse choisir entre de la fiction, un texte informatif, des magazines, des livres d’histoire, des bandes dessinées ou des journaux.

Pour les adolescents, il est parfois difficile de trouver du matériel de lecture qui correspond à leur niveau de lecture ou leur niveau de maturité. N’hésitez pas à demander à votre libraire des suggestions de collection de livres adaptés aux enfants avec difficultés ou trouble de lecture.

2. Choisissez des textes au niveau de lecture adéquat

Il est important que le livre choisi soit d’un niveau de lecture qui corresponde à celui de votre enfant pour renforcer sa confiance et sa compréhension du texte.

Utilisez la règle des 5 doigts pour aider votre enfant à choisir un livre à son niveau afin qu’il puisse le lire de manière autonome. Cette règle consiste à demander à votre enfant de lever la main et de lire à voix haute la première page d’un livre qu’il a choisi. Chaque fois que votre enfant ne parvient pas à lire un mot ou qu’il ne comprend pas le mot, demandez-lui de baisser un doigt. S’il arrive à 5 mots avant la fin de la première page, alors on estime que le livre est trop difficile pour lui. Aidez-le à choisir un autre livre.

3. Faites la lecture à tour de rôle

Lire avec votre enfant peut être à la fois amusant et motivant. Essayez de lire avec lui à tour de rôle. Changez de lecteur à chaque paragraphe par exemple. Ou bien s’il y a un dialogue, vous pouvez jouer le rôle d’un personnage et prendre des voix comiques pour mieux les incarner.

En lisant à tour de rôle, vous allez modéliser pour votre enfant une lecture fluide, ce sera alors plus facile pour lui de la reproduire. De plus, cela lui permet de s’exercer à lire à voix haute dans un environnement où il est à l’aise (versus devant toute la classe).

4. Identifiez les mots que votre enfant ne comprend pas

Lorsque vous lisez ensemble, assurez-vous de vous arrêter lorsque votre enfant lit un mot qu’il ne comprend pas et de prendre le temps de lui expliquer. L’apprentissage de nouveaux mots de vocabulaire permet de mieux comprendre ce qu’ils lisent.

Vous pouvez essayer les étapes suivantes :
• Mimez le sens du mot (cela fonctionne bien pour les mots d’action). Par exemple, pour mimer le mot “glisser”, vous pouvez faire glisser vos pieds sur le sol.
• Donnez une définition adaptée aux enfants, utilisez par exemple des comparaisons : “glisser c’est comme se déplacer sur une surface lisse comme de la glace ou sur un sol mouillé”
• Utilisez le mot dans un contexte. Par exemple le mot glisser peut être mis dans le contexte de la patinoire, “ quand je suis allé patiner, je glissais sur la glace très rapidement”.

5. Intégrez la lecture à votre quotidien

Il est important de montrer à vos enfants à quel point la lecture est nécessaire au quotidien, surtout pour les enfants qui ont des difficultés à lire et qui évitent cette activité.

Montrez à votre enfant comment vous utilisez vos compétences en lecture chaque jour. Par exemple, pour lire des recettes, des panneaux de signalisation, des journaux, des instructions, etc.

Faites la lecture à votre enfant : cela peut être amusant et motivant pour lui. Vous pouvez par exemple lui lire des livres qui l’intéressent mais qu’il ne serait pas capable de lire seul.

Vous pouvez également donner à votre enfant la possibilité de lire dans des environnements différents comme au parc ou en voiture.

À retenir

Lire est une habileté importante et les parents se doivent de soutenir la motivation, la persévérance et l’intérêt de leurs enfants envers la lecture. Ceci est particulièrement vrai pour les enfants ayant des difficultés de lecture car en raison de ces difficultés, ils pourraient trouver la lecture désagréable et l’éviter. Il est donc de votre rôle, en tant que parents, de vous assurer que la lecture fait partie intégrante de la vie de votre enfant.

Votre enfant a-t-il des difficultés à lire? Est-ce qu’il évite la lecture? 

En rendant la lecture plaisante et en lui montrant à quel point lire fait partie de chacune de nos activités quotidiennes, vous pouvez motiver votre enfant à lire davantage.

La maîtrise de la lecture (cad la capacité de lire rapidement, avec précision et avec une bonne compréhension) est essentielle dans toute les matières à l’école. Pour devenir un lecteur compétent, pas de mystère, il faut pratiquer. Les enfants qui ont un trouble d’apprentissage ou des difficultés de lecture ont besoin de plus de temps de pratique que leurs pairs. Malheureusement, chez les enfants pour qui la lecture représente un défi et bien en général, ils n’aiment pas lire et ils évitent de le faire ; ce qui fait que leurs compétences s’améliorent très lentement ou pas du tout. Les enfants qui n’ont pas de difficulté de lecture eux, lisent davantage pour leur plaisir et donc ils s’améliorent plus vite. Ainsi, l’écart entre les performances des élèves avec et sans difficulté de lecture grandit.


Découvrez quelques stratégies pour que votre enfant crée un sentiment positif relié à la lecture et pour l’encourage à continuer à lire.

1. Choisissez des textes qui l’intéresse

S’il est intéressé par ce qu’il lit, cela va renforcer sa motivation et sa persévérance à lire. Par exemple, offrez une variété de textes à votre enfant pour qu’il puisse choisir entre de la fiction, un texte informatif, des magazines, des livres d’histoire, des bandes dessinées ou des journaux.

Pour les adolescents, il est parfois difficile de trouver du matériel de lecture qui correspond à leur niveau de lecture ou leur niveau de maturité. N’hésitez pas à demander à votre libraire des suggestions de collection de livres adaptés aux enfants avec difficultés ou trouble de lecture.

2. Choisissez des textes au niveau de lecture adéquat

Il est important que le livre choisi soit d’un niveau de lecture qui corresponde à celui de votre enfant pour renforcer sa confiance et sa compréhension du texte.

Utilisez la règle des 5 doigts pour aider votre enfant à choisir un livre à son niveau afin qu’il puisse le lire de manière autonome. Cette règle consiste à demander à votre enfant de lever la main et de lire à voix haute la première page d’un livre qu’il a choisi. Chaque fois que votre enfant ne parvient pas à lire un mot ou qu’il ne comprend pas le mot, demandez-lui de baisser un doigt. S’il arrive à 5 mots avant la fin de la première page, alors on estime que le livre est trop difficile pour lui. Aidez-le à choisir un autre livre.

3. Faites la lecture à tour de rôle

Lire avec votre enfant peut être à la fois amusant et motivant. Essayez de lire avec lui à tour de rôle. Changez de lecteur à chaque paragraphe par exemple. Ou bien s’il y a un dialogue, vous pouvez jouer le rôle d’un personnage et prendre des voix comiques pour mieux les incarner.

En lisant à tour de rôle, vous allez modéliser pour votre enfant une lecture fluide, ce sera alors plus facile pour lui de la reproduire. De plus, cela lui permet de s’exercer à lire à voix haute dans un environnement où il est à l’aise (versus devant toute la classe).

4. Identifiez les mots que votre enfant ne comprend pas

Lorsque vous lisez ensemble, assurez-vous de vous arrêter lorsque votre enfant lit un mot qu’il ne comprend pas et de prendre le temps de lui expliquer. L’apprentissage de nouveaux mots de vocabulaire permet de mieux comprendre ce qu’ils lisent.

Vous pouvez essayer les étapes suivantes :
• Mimez le sens du mot (cela fonctionne bien pour les mots d’action). Par exemple, pour mimer le mot “glisser”, vous pouvez faire glisser vos pieds sur le sol.
• Donnez une définition adaptée aux enfants, utilisez par exemple des comparaisons : “glisser c’est comme se déplacer sur une surface lisse comme de la glace ou sur un sol mouillé”
• Utilisez le mot dans un contexte. Par exemple le mot glisser peut être mis dans le contexte de la patinoire, “ quand je suis allé patiner, je glissais sur la glace très rapidement”.

5. Intégrez la lecture à votre quotidien

Il est important de montrer à vos enfants à quel point la lecture est nécessaire au quotidien, surtout pour les enfants qui ont des difficultés à lire et qui évitent cette activité.

Montrez à votre enfant comment vous utilisez vos compétences en lecture chaque jour. Par exemple, pour lire des recettes, des panneaux de signalisation, des journaux, des instructions, etc.

Faites la lecture à votre enfant : cela peut être amusant et motivant pour lui. Vous pouvez par exemple lui lire des livres qui l’intéressent mais qu’il ne serait pas capable de lire seul.

Vous pouvez également donner à votre enfant la possibilité de lire dans des environnements différents comme au parc ou en voiture.

À retenir

Lire est une habileté importante et les parents se doivent de soutenir la motivation, la persévérance et l’intérêt de leurs enfants envers la lecture. Ceci est particulièrement vrai pour les enfants ayant des difficultés de lecture car en raison de ces difficultés, ils pourraient trouver la lecture désagréable et l’éviter. Il est donc de votre rôle, en tant que parents, de vous assurer que la lecture fait partie intégrante de la vie de votre enfant.

Pour aller plus loin

À consulter

Fiche pratique [PDF]
« Mon enfant n’aime pas lire »

Notre partenaire

Abonnez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de nos dernières nouvelles!