fbpx

47th Virtual Conference

Program

With more than 120 sessions spread over three days and replays available for 30 days, the 47th Annual Learning Disabilities Institute Virtual Conference is shaping up to be the event of the year in inclusive education!

Find out more about the program below, including:

Keynotes addresses by passionate speakers (Tom Hierck, Barbara Blackburn, Kathleen Gallagher, Egide Royer, Steve Masson and Marius Bourgeoys);

Luncheon sessions focused on sharing experiences with Temple Grandin, Shelley Moore and Andy Hargreaves on the English side, Charles Tisseyre, Nicolas Duvernois and Ricardo on the French side;

• And a closing conference by Ms. Sue Swenson, President of Inclusion International, former deputy assistant secretary for special education and rehabilitative services of US Department of Education.

47th Annual Conference – Program

With more than 120 sessions spread over three days and replays available for 30 days, the 47th Annual Learning Disabilities Institute Virtual Conference is shaping up to be the event of the year in inclusive education!

Find out more about the program below, including:

Keynotes addresses by passionate speakers (Tom Hierck, Barbara Blackburn, Kathleen Gallagher, Egide Royer, Steve Masson and Marius Bourgeoys);

Luncheon sessions focused on sharing experiences with Temple Grandin, Shelley Moore and Andy Hargreaves on the English side, Charles Tisseyre, Nicolas Duvernois and Ricardo on the French side;

• And a closing conference by Ms. Sue Swenson, President of Inclusion International, former deputy assistant secretary for special education and rehabilitative services of US Department of Education.

Caption
Sessions in English


From 8.15 to 8.30 am
Welcome note

From 8.30 to 9.30 am – Opening sessions

Tom HIERCK - Your Next, First Step

If we truly aim to have a culture that embraces “learning for ALL”, we must first begin with building effective relationships with all constituents of a school community as we carefully craft our collective commitment and purpose. As Viviane Robinson (2011) states, “Effective educational leadership is not about getting the relationships right and then tackling the difficult work challenges. It is about doing both simultaneously so that relationships are strengthened through doing the hard, collective work of improving teaching and learning” (page 16). Building our collective commitment starts with the “Why” and underpinning this critical step is the reason educators entered the profession – to make a difference and improve the life chances of every student. Connecting the overarching mission with the behaviors, decisions, feedback, and actions of all staff members requires meaningful, collaborative conversations. It also requires a focal point to connect the work. While the journey may take five years to achieve, it all begins with taking the next, first step!

Tom Hierck Tom Hierck has been an educator since 1983 in a career that has spanned all grade levels and many roles in public education. Tom is a compelling presenter, infusing his message of hope with strategies culled from the real world. He understands that communities face unprecedented challenges and knows which strategies will produce the best results.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), School management and executives, Parents, General, Educational or health care professionals
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary, Post-secondary, Adult education
🎚 Level
Intermediate

Dr. Égide ROYER - Les problèmes émotifs et comportementaux à l’école : une sélection de pratiques exemplaires pour enseignants et éducateurs spécialisés

Il est indéniable que les problèmes émotifs et comportementaux des jeunes sont au cœur des préoccupations quotidiennes des enseignants, des directions d’école et de toutes les autres personnes qui interviennent auprès d’eux. Les pratiques exemplaires soutenues par la recherche démontrent de manière éloquente que certaines actions sont plus efficaces que d’autres. Un certain nombre de ces manières de faire, bien qu’elles ne requièrent pas énormément d’énergie de la part des intervenants, sont pourtant très efficaces.
Cette activités de formation fait suite à celle d’août 2020 et présente des interventions simples, bien soutenues par la recherche, immédiatement utilisables et qui contribuent à faire la différence entre la réussite et l’échec des élèves vivant des difficultés émotives ou de comportement. La louange de précision, la supervision active, le suivi quotidien systématique et quelques études de cas d’interventions à multiples composantes seront entre autres présentées de manière concrète.
Cette activité est associée plus particulièrement à la publication, en janvier 2022, des Problèmes émotifs et comportementaux à l’école : pratiques exemplaires pour enseignants et éducateurs spécialisés.

auteur egide royer Le Dr Égide Royer est psychologue et spécialiste de la réussite scolaire, tout spécialement de celle des jeunes en difficulté. Il est reconnu comme l’un des meilleurs experts québécois en éducation, plus particulièrement en ce qui a trait aux interventions visant à prévenir l’échec scolaire et les problèmes d’adaptation à l’école. En 2016, il a reçu le Prix professionnel décerné par l’Ordre des psychologues du Québec pour son apport considérable à la profession.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Parents, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire, Postsecondaire, Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Intermédiaire

From 9.30 to 9.45 am
15 minute break

From 9.45 to 10.45 am – Sessions 23A

Dr. Jewel PERLIN - Building Resilience: The role of relationships

Improving students’ relationships with teachers has important, positive, and long-lasting implications for both students’ academic success, social development, and healthy school environments. Are you an educator looking for practical tips and tricks for keeping students connected and actively engaged in learning then this webinar is for you!
This interactive, informative, and practical webinar focuses on strategies to enhance engagement, foster relationships, and boost resilience. Participants will be introduced to the PERMA model that promotes resilience and enhances classroom engagement. Participants will walk away with a personal action plan to help them build strong connection and school environments.

Jewel Perlin Dr. Jewel Perlin is a licensed psychologist who divides her time between her clinical practice, training and supervision, facilitating workshops, consultation, and a psychological expert on television.
Dr. Jewel Perlin received her PhD from McGill University. Dr. Jewel Perlin is a member The Order of Psychologists of Quebec and The Order of Social Workers and Marriage and Family Therapists of Quebec.

Target audience

Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals, School management and executives
📖 Grade
Secondary, Post-secondary, Adult education
🎚 Level
Beginner

Dr. Penny CORKUM - Supporting students with neurodevelopmental disorders in the inclusive classroom

Dr. Corkum will share the process from development to sustainability of her eLearning program, ASSIST, which supports teachers to work in inclusive classrooms with students with neurodevelopmental disorders. This program has been developed over a 10 year period and evaluated by teachers across Canada.

Penny Corkum Dr. Corkum is a Registered Psychologist with a background in School and Child Clinical psychology. She is a Professor at Dalhousie University (Psychology/Neuroscience, Psychiatry), Scientific Staff at the IWK, and Director of the Colchester East Hants ADHD Clinic. Her research and clinical practice is in the area of neurodevelopmental disorders and pediatric sleep problems in elementary-school aged children.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals, School management and executives, Parents, General
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Prof. Julie MYRE-BISAILLON - Littératie familiale: des pratiques à développer

À partir de 15 ans de recherche en éveil à la lecture et à l’écriture, dans le domaine de la petite enfance et de la littératie familiale, de constats appuyés de résultats de recherche, cette présentation sera une occasion de se pencher sur l’approche qu’on pourrait souhaiter voir se développer au sein des familles. À partir de résultats de différents projets de recherche impliquant des familles vulnérables, des constats seront dégagés et une approche sera proposée pour accompagner les familles à soutenir les enfants dans l’éveil à la lecture et à l’écriture.

Julie Myre-Bisaillon Julie-Myre-Bisaillon est titulaire d’un doctorat en éducation. Depuis plus de 15 ans, elle est professeure à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Julie Myre-Bisaillon a publié plusieurs articles scientifiques et des ouvrages didactiques qui mettent en valeur l’album de littérature jeunesse. Elle réalise actuellement des travaux de recherche sur l’implantation et la mesure des effets d’ateliers de lecture interactive dans les centres de la petite enfance de milieux vulnérables.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Parents
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Claudine LECLERC - La collaboration en classe de mathématique au secondaire…Oui, comment?

Quelles activités mettre de l’avant pour soutenir l’apprentissage, la participation et l’engagement des élèves? La résolution de problèmes joue un rôle central dans l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques. Elle favorise le partage de stratégies et d’idées dans un esprit de collaboration en permettant aux élèves de formuler leurs propres stratégies et d’écouter celles des autres.
Dans une classe de mathématique, on devrait voir des élèves qui discutent en équipe, qui raisonnent, qui collaborent, qui utilisent des ressources variées (des technologies, du matériel de manipulation, etc.), des élèves qui ont du plaisir à résoudre des problèmes.
Le rôle de l’enseignant et celui de l’élève sont donc amenés à changer.
Lors de cette présentation, nous aborderons la classe de mathématique comme un lieu privilégié pour le développement d’une culture de collaboration. Plusieurs modèles de résolution de problèmes vous seront proposés.

Claudine Leclerc Détentrice d’un baccalauréat en enseignement des mathématiques au secondaire (UQAM). Claudine a enseigné les mathématiques auprès des élèves au secondaire de 1992 à 2008.
Depuis 2008, elle est conseillère pédagogique en mathématique au secondaire. Claudine s’occupe de la formation continue des enseignants de mathématiques des enseignants des classes ordinaires et des classes d’adaptation scolaire.

👥 Public cible
Enseignants, Directions et cadres scolaires, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Secondaire
🎚 Niveau
Débutant

Garine PAPAZIAN-ZOHRABIAN - La collaboration école-famille et la promotion de la santé mentale des élèves et de leurs parents: enjeux, défis et pistes

La collaboration école-famille est une des valeurs de l’école québécoise. La manière avec laquelle est proposée aux parents, surtout à ceux qui se trouvent dans une position de vulnérabilité (parents d’élèves HDAA, parents se trouvant en milieu défavorisés, ayant des problèmes de santé mentale, parents immigrants, réfugiés ou demandeurs d’asile, etc.)Notre intervention présentera des résultats de recherche qui soulignent les enjeux de la collaboration école-famille pour la promotion de la santé mentale des élèves et de leurs parents ainsi que les défis que les acteurs scolaires et les familles ont à relever. A la fin de notre conférence nous proposerons des pistes pour une amélioration cette collaboration pour une meilleure santé mentale de tous.

Garine Papazian Zohrabian Garine Papazian- Zohrabian est professeure agrégée au Département de Psychopédagogie et d’Andragogie de l’Université de Montréal. Elle est Directrice scientifique de l’Équipe de recherche interdisciplinaire sur les familles réfugiées et demandeuses d’asile (FRQSC). Elle est chercheure régulière du SHERPA (Recherche, Immigration et Société) et psychologue, psychothérapeute, membre de l’Ordre des psychologues du Québec.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Parents, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Dr. Elsa LO - Demystifying Nonverbal Learning Disabilities: Cognitive, Academic Challenges and Evidence-Based Interventions

NVLD constitute a heterogenous cluster of neurodevelopmental challenges that impact cognitive, academic and psychosocial functioning. The clinical portrait of individuals with NVLD highlight individual differences and possible subtypes (Grodzinsky, Forbes & Bernstein, 2017; Mamen, 2006). Some of the symptoms of NVLD resemble other clinical profiles, such as Specific Learning Disorders, Attention Deficit Hyperactivity Disorder, Developmental Coordination Disorder, or Autism Spectrum Disorders, etc. These comorbidities notwithstanding, in May 2017, a consensus group of leading researchers in NVLD argued for the adoption of the term Developmental Visuospatial Disorder (DVSD) in order to reflect the significant and persistent deficits.

In schools, remediation and academic support for NVLD are most needed in reading comprehension, writing and mathematics. Although the empirical study of intervention efficacy for students with NVLD is limited, educators who adopted a practice-based approach to work with these students have observed promising learning outcomes with instructional strategies that facilitate the integration and processing of verbal and visuospatial information. In this presentation, I will share some examples of reading, writing and mathematics instructional and remediation strategies.

Elsa Lo is an instructor at Concordia University, Department, and a psychologist in private practice. She is interested in the early identification of and intervention for learning disabilities and emotional-centered support for children with challenging behaviours. She has a special interested in Nonverbal Learning Disabilities (NLD), and collaborates with teachers to provide cognitive, academic and social-emotional support for students with NLD.

👥 Target audience
Teachers, Parents, All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals
📖 Grade
Elementary
🎚 Level
Beginner

Nathalie MATOS - «LES FAITS enseignant»...avec nos adultes en FGA et en FP

Réaliser comment les enseignants ont de l’influence sur le parcours de leurs adultes, c’est redonner espoir quant aux actions quotidiennes posées en classe. S’intéresser à «l’EFFET enseignant», c’est valoriser la profession, mais aussi souligner l’importance qu’a la relation maitre-élève. «LES FAITS enseignant», c’est agir sur le changement, s’adapter et innover. C’est revisiter le rôle de l’enseignant au-delà des connaissances à apporter, en posant un regard vers l’influence qu’il peut avoir sur le parcours scolaire et
personnel d’un élève à la FGA ou à la FP. À travers cet atelier dynamique, nous explorerons les facteurs de réussite selon M. Jonh Hattie en plus de nous baser sur nos propres expérimentations dans nos milieux à la formation générale des adultes et en la formation professionnelle.

Nathalie Matos Orthopédagogue depuis plus de 20 ans en formation professionnelle et chargée de cours pour l’université de Sherbrooke au baccalauréat en enseignement professionnel, je me fais un devoir de travailler avec des pratiques probantes pour ainsi venir soutenir mes équipes et mes élèves qui vivent avec un trouble ou une difficulté d’apprentissage.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Postsecondaire, Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Débutant

Mélanie PARÉ - Différencier l’enseignement en classe sans manquer de ressources : l’approche inclusive

En collaboration avec le CQJDC
La différenciation est souvent associée à du soutien individuel par les enseignants ou à l’ajout de services professionnels à l’intérieur ou à l’extérieur de la classe, comme les services d’orthopédagogie. Bien qu’un soutien individuel fasse partie des ressources utiles, il comporte également des limites importantes. En effet, l’individualisation de l’enseignement est centrée sur les difficultés de chaque élève et conduit les ceux qui leur enseigne à rationner leur aide par manque de temps. Il existe toutefois d’autres façons de concevoir le soutien à l’apprentissage en classe. Cette conférence s’adresse aux enseignants et à tous ceux qui les soutiennent dans la mise en œuvre des pratiques différenciées en classe. Ces pratiques sont d’abord définies dans le cadre d’une approche d’éducation inclusive, c’est-à-dire qui vise en priorité l’accroissement de l’apprentissage et de la participation de tous les élèves plutôt que le soutien centré sur les difficultés individuelles. Les concepts centraux de la différenciation dans une approche inclusive, soit le soutien entre élèves au sein d’une communauté d’apprentissage, le développement de l’autonomie et l’observation de l’engagement des élèves sont expliqués. Des exemples de mobilisation de ces ressources, tirés d’accompagnements en milieu scolaire, seront présentés.

Mélanie Paré Mélanie Paré est titulaire d’un baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire et d’un doctorat en psychopédagogie. Elle est professeure à l’Université de Montréal depuis 2011 et chercheuse régulière au Laboratoire international sur l’inclusion scolaire (LISIS). Ses recherches et son enseignement portent sur les pratiques de différenciation pédagogique, sur l’engagement et l’apprentissage des élèves en classe et sur les pratiques inclusives.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Directions et cadres scolaires
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Martine GAUTHIER et Pauline BEAUPRÉ - Accompagner l’élève ayant un TSA dans la connaissance de soi : l’importance de partenaires au cœur, à la tête et aux mains réunis

Ensemble, en guidant l’élève autiste vers une meilleure lecture de soi et une meilleure connaissance de son profil d’apprenant, nous favorisons l’amélioration de ses conditions en rendant plus harmonieuse son inclusion scolaire et sociale. Nous contribuons ainsi à augmenter son estime de soi en plus de sa motivation à développer son autonomie dans l’utilisation des stratégies d’apprentissage proposées.
La présentation abordera l’importance d’une vision commune sur 1) ce qu’est la connaissance de soi et son importance dans le développement de la personne 2) en quoi la lecture de soi est plus complexe pour la personne autiste et 3) comment le milieu scolaire peut soutenir l’élève autiste dans l’amélioration de sa lecture de soi.
D’autre part, il s’agira des gains pour l’élève autiste d’inclure ce processus d’accompagnement en milieu scolaire. Nous identifierons qui sont nos partenaires essentiel·le·s, outre l’élève et sa famille, pouvant être impliqué·e·s dans cette démarche collaborative. Nous aborderons également les modalités et les conditions essentielles à la réussite de la mise en place d’un tel processus d’accompagnement.
Il sera question à la fois du savoir-être et du savoir-faire des acteur·trice·s scolaires impliqué·e·s, du vouloir ensemble ainsi que la posture professionnelle à adopter dans ce contexte d’accompagnement.

Martine Gauthier Martine Gauthier est agente de soutien régional en TSA pour les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches depuis 2018. Détentrice d’un Baccalauréat en adaptation scolaire et sociale, elle travaille dans le réseau de l’éducation depuis 2001, d’abord comme enseignante en adaptation scolaire auprès de la clientèle ayant un TSA puis cinq ans comme conseillère pédagogique pour cette même clientèle. Elle est actuellement à la maîtrise en éducation-profil recherche à l’UQAR.

Pauline Beaupré Pauline Beaupré est professeure en adaptation scolaire et sociale au Département des sciences de l’éducation, Université du Québec à Rimouski (UQAR). Formation B.Ed. Enseignement en adaptation scolaire, B.Sc. et M.Ps. Psychologie clinique, Ph.D. Psychopédagogie. Expérience comme psychologue scolaire et psychologue en pédopsychiatrie, professeure universitaire en adaptation scolaire et sociale.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Olivier DEVILLARD - Plaisir d’équipe & intelligence collective

Fonctionner en équipe est souvent associé au plaisir de faire la même chose ensemble : déménager en équipe, ranger en équipe, jouer, travailler dans le même service, partager un projet, etc.

Quand on regarde les grandes équipes de sport, de soins, de police ou d’urgence, on est impressionné par leur unité dans l’action. Cette unité provient du réel travail qu’elles réalisent sur leur façon de coopérer, sur les interactions entre les membres : comment se passer les objets, prolonger le geste de l’autre, partager la charge, l’effort ou le risque, comment prendre le relais, profiter du talent de l’un d’entre eux… sont autant d’exemples de la multiplicité de ce qui se passe dans ces interactions. Cde fait ce ne sont pas tant les membres de l’équipe qui font “équipe“, mais bien l’intention qu’ils mettent dans leurs interactions.

Le fonctionnement en équipe est connoté à la cohésion, au plaisir, à l’efficacité, à la réussite d’un projet ; toutes notions éminemment positives. On constate par exemple que l’équipe procure à ses membres tout ce que l’organisation ne peut lui offrir : la taille humaine, la proximité, la complicité, l’objectif tangible, l’appartenance, la reconnaissance, et bien d’autres.

Elle est aussi plus efficace que d’autres modèles de fonctionnement humain tels les comités les commissions ou les clans. De nombreuses études s’accordent là-dessus depuis les année

Olivier Devillard Consultant RH, Auteur de “Dynamiques d’équipe et intelligence collective“, fondateur de l’Ifod et de la Société française de coaching, psychosociologue.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Intermédiaire

From 11.15 to 11.30 am
15 minute break

From 11.30 am to 12.30 pm – Sessions 23B

Dr. Brad WITZEL - Using Formative Assessment to Drive Intervention Decisions

When incorporated into the instructional routine, formative assessment quickly provides teachers with students’ strengths and weaknesses, thus making it useful for individualizing instructional approaches. Formative assessment provides diagnostic information to target instructional and intervention decisions. In this presentation, Dr. Witzel will present a formative assessment approach that individualizes the needs of all students. Examples will be provided that fit within a MTSS framework.

Brad WitzelBrad Witzel is the Adelaide Worth Daniels Distinguished Professor of Education at Western Carolina University. He has authored 10 books and over 60 professional publications and delivered over 600 presentations and workshops. His work focuses on learning strategies and curriculum for students with exceptionalities, particularly in mathematics. Most recently, Dr. Witzel authored meta-analyses on instructional practice and 2nd ed. of his book on Rigor with Students with Special Needs.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), School management and executives, Parents, General
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Beginner

Jamie METSALA - Coming soon

Coming soon

Émilie ROBERT - Choix de carrière des jeunes à besoins particuliers : actions concrètes et stratégies visuelles pour mieux les aider

Faire un choix de carrière est une chose abstraite, complexe et nécessitant plusieurs étapes. Pour tout jeune, c’est une étape de la vie qui représente un certain défi. Cela est encore plus vrai pour les jeunes ayant des besoins particuliers, comme un trouble d’apprentissage ou un trouble neurologique. Comment aider ces jeunes à traverser ces étapes et faire un choix qui leur correspond ? En les mettant en action et en ayant recours à des stratégies visuelles pour les guider et les informer. C’est ce que cet atelier vous propose en présentant les écueils possibles lors des choix scolaires et de carrière, les solutions pouvant y remédier et des outils concrets pour mieux accompagner ces jeunes.

Émilie RobertÉmilie Robert est conseillère d’orientation au Collège Montmorency auprès d’étudiants en situation de handicap. Elle se spécialise en intervention auprès de clients autistes. Elle est l’auteure de l’outil visuel Ma carrière en images (2020, Septembre Éditeur) et du livre Les personnes autistes et le choix professionnel : les défis de l’intervention en orientation (2015, Septembre Éditeur). Elle donne également des conférences sur l’intervention en orientation auprès de personnes autistes.

👥 Public cible
Parents, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Secondaire, Postsecondaire, Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Intermédiaire

Prof. Marie-Ève BOISVERT-HAMELIN et Andréa LAVIGNE - S’appuyer sur les forces des élèves ayant un trouble du spectre de l’autisme dans l’enseignement et l’apprentissage

Cette conférence se veut une introduction à l’intervention éducative auprès des élèves autistes du primaire et du secondaire. Au travers d’une approche centrée sur les ressources des élèves, les conférencières présenteront les caractéristiques des élèves autistes ainsi que les facteurs contextuels (liés à la classe, à l’enseignement, aux tâches, etc.) qui peuvent faciliter ou faire obstacle à la participation sociale et l’apprentissage des élèves autistes en contexte scolaire. Elles aborderont les manières de s’appuyer sur les forces des élèves pour les soutenir en classe et dans l’école pour réduire les obstacles à l’apprentissage de ces élèves. Finalement, elles aborderont plus spécifiquement des approches d’enseignement qui soutiennent le développement du langage et de la littératie pour tous les élèves, dont les élèves autistes.

Marie-Eve Boisvert-HamelinMarie-Eve Boisvert a une formation en anthropologie et en éducation. Elle est active depuis plus de 12 ans dans le champ de l’éducation auprès des élèves autistes ou qui ont une déficience intellectuelle, comme enseignante et chercheuse. Elle s’intéresse à l’enseignement et à l’apprentissage de la littératie, aux obstacles à leur participation et à leur apprentissage ainsi qu’aux moyens de soutenir leur autodétermination.

Andréa LavigneAndréa Lavigne est formée en enseignement et en recherche en éducation. Elle a également œuvré dans le milieu communautaire auprès des jeunes ayant une déficience intellectuelle et/ou un trouble autistique et de leur famille. Elle s’intéresse à l’enseignement de l’oral et à l’interaction dans l’apprentissage. Elle travaille sur la dyade enseignant.e-élève et sur les stratégies de l’adulte dans l’interaction pour permettre à tous les élèves de participer, quel que soit leur niveau de langage.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Débutant

Stéphane CÔTÉ - Votre impact ; le meilleur outil pour vous dépasser!

En éducation, on parle plus souvent de «  »techniques » » que d’impact. Bien que chacune des interventions produise des effets observables, l’amplitude de ces dernières devrait être ce qui occupe nos discussions!

Vous produisez, au quotidien, des interventions qui fonctionnent. Toutefois certaines de ces pratiques sont très couteuses au niveau de l’énergie déployée versus le résultat. Or, à tenter de répéter des ce genre de pratique va produire encore moins d’effet dans votre réalité.

Ainsi, l’avenir est probablement plus dans cet exercice, cette alchimie, qu’est l’observation de l’impact des interventions. Vient ensuite l’analyse des facteurs qui ont produit tel ou tel résultat, d’en décortiquer les variables et ainsi, arriver à amplifier encore plus vos succès.

Cette conférence d’ouverture se veut être une introduction sur ce procédé, qui est l’élément clé de la pédagogie 3.0, soit justement de constamment goûter au plaisir de l’efficience, du dépassement de soi. On parlera ici autant de la joie pour les adultes que les enfants, et d’arriver à gagner en assurance au niveau de nos interventions, toujours plus percutantes!

Stéphane CôtéBac en enseignement de l’éducation physique et M.A. en psychopédagogie portant sur la motivation, Stéphane compte plus de quinze ans comme titulaire au primaire et a gagné plusieurs prix d’excellence en enseignement au niveau du Canada. Il a aussi œuvré comme conseiller pédagogique pendant plus de six ans. M. Côté est auteur du livre intitulé : Pratiques gagnantes et pédagogie 3.0 paru chez Chenelière en juin 2020. Enfin, sa passion l’a amené à donner 20 conférences au niveau international.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Directions et cadres scolaires, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire, Postsecondaire, Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Débutant

Marc ST-PIERRE - Gouverner pour faire la différence: développer les conditions essentielles pour une meilleure réussite de tous les élèves

Accroître le rendement de tous les élèves et combler les écarts qui existent en matière de réussite, d’opportunités et d’accès à des services éducatifs de qualité sur tout le territoire d’un CSS est une entreprise exigeante. La qualité de l’enseignement et de l’encadrement éducatif, des fonctions assurées au sein des établissements, sont bien sûr au cœur de cette réussite. L’organisation et la prestation de services aux élèves les plus vulnérables également. On pourrait donc croire que dans un tel contexte l’impact net du travail des Conseils d’administration sur la réussite des élèves est négligeable : ils ne sont pas ceux qui dirigent les équipes-écoles ou qui interviennent directement auprès des élèves ou de leurs familles.

Pourtant, un conseil d’administration peut légitimement contribuer, dans le cadre de ses fonctions et pouvoirs, à l’amélioration de la réussite et de la qualité de l’enseignement en agissant sur certains déterminants de cette réussite en s’appuyant sur des données pertinentes, en créant et maintenant les conditions propices à un enseignement de qualité, à des opportunités égales d’apprendre, tous milieux et types de difficultés confondus, et à un accès équitable à des services éducatifs appropriés pour tous les élèves, sur tout le territoire du CSS.

Marc St-PierreDétenteur d’une Maîtrise en Administration scolaire et d’un Baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire, Marc St-Pierre est consultant en administration et gouvernance scolaires. Il a été directeur général adjoint de la CS de la Rivière-du-Nord et a œuvré plus de 20 ans auprès de jeunes en difficulté. En mai 2012, il recevait le Prix Reconnaissance UQAM pour sa contribution au développement de l’éducation au Québec.

👥 Public cible
Enseignants, Directions et cadres scolaires, Parents, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire, Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Intermédiaire

Dr. Trista HOLLWECK - Accompaniment: Mentoring and coaching in education

Accompaniment is an umbrella term that encompasses a wide variety of collaborative-based professional development, such as mentoring and coaching. Connected to the Spanish verb ‘acompañar’ and the French noun, ‘accompagnement,’ it is a term that has been used in Quebec in both the English and French educational communities since 2000. A reciprocal and collaborative professional learning journey, accompaniment designates an approach to collective mobilization whereby educators work together to improve their practice day by day, and become more confident and competent in their professional life.
This presentation will begin with a brief introduction to the key elements of accompaniment, why it matters in education, and initial findings from the Leadership Committee for English Education in Quebec’s (LCEEQ) 2021-2022 Accompaniment project: Practice and Research. Next, we will focus on two forms of accompaniment: mentoring and coaching. Specifically, we will look at what the two approaches are, how they differ, and some of the key skills and approaches that are used in the field of education. Finally, we will discuss what I have learned about how to design, develop, and implement mentoring and coaching programs in schools and systems using examples from my doctoral study of the Western Quebec School Board’s (WQSB) Teacher Induction Program (TIP).

Trista HollweckTrista Hollweck is a pracademic who straddles the world of research, policy, and practice. She is a former teacher, vice-principal, and consultant for the Western Quebec School Board. Trista is a project manager for the English education community in Quebec, Director of the ARC Education Project and a Part-Time Professor at the University of Ottawa. Trista’s doctoral dissertation examined a school board teacher induction, mentoring and coaching program and its systemic change implications.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), School management and executives, Educational or health care professionals
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Beginner

Gareth D. MOREWOOD - Are We Asking The Right Questions About Behaviour

Whilst there can be no doubt that behavioural psychology has had a significant impact on the lives of people with a variety of different conditions, the last 20 years has seen a narrative of behaviour support which can be regarded as formulaic and, in some circumstances, dogmatic. This session will focus on changing the conversation from the behaviour of individuals to a shared understanding that all successful interventions require positive relationship building. The session will attempt to reframe the debate and consider how we develop resilience within the environment and the adults who support individual, rather than ‘park the problem’ within the child. It is time to #FlipTheNarrative.

Gareth Morewood Gareth is currently the Educational Advisor for Studio III (www.studio3.org), previously having worked for 25 years in U.K. schools; the last 17 of which were as SENCo (Special Educational Needs Coordinator) in a large, inclusive secondary school in the North West of England.
Gareth has combines his substantive roles with additionally gaining extensive ‘front-line’ experience supporting schools, families and working directly with young people in the U.K. and abroad; most recently Chile, Dubai, Portugal, Scandinavia and Ireland.
Previously as an Honorary Research Fellow at the University of Manchester, Gareth worked on a range of projects; predominantly to do with the inclusion of young people with complex needs and in supporting autistic learners in their local schools as part of the wider inclusion agenda. Currently as Visiting Lecturer at the University of Chester, Gareth leads on postgraduate modules to do with the provision for complex needs and behaviour.
As part of his current work at Studio III Gareth is Co-Director of the LASER Programme, which fuses his critically acclaimed Saturation Model (Morewood, Humphrey & Symes, 2011) with Low Arousal approaches (McDonnell & Deveau, 2018) as part of a system-led model of inclusive practice.
Gareth has written and recorded a significant body of published works, films and resources about being inclusive as a school, setting and community and continues to strive for every young person, whatever starting point or background can have the necessary understanding, support and provision to ensure they can be the best they can become.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders, Education or health care professionals, School management and executives, Parents, General
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary, Post-Secondary, Adult Education
🎚 Level
Beginner

Nathalie CHAPLEAU - Intégrer la morphologie dérivationnelle au 1er cycle du primaire pour faciliter les apprentissages en littératie

La morphologie décrit la langue au niveau des plus petites unités de signification, les morphèmes. Dans l’enseignement de la compétence à lire et à écrire, la morphologie dérivationnelle occupe une place moins importante. Pourtant, plus cet enseignement commence tôt, plus il aura un effet sur le développement des compétences en littératie (Nunes et Bryant, 2006). Selon certains auteurs (Casalis et Colé, 2018; Fayol, 2008, Washburn et Mulcahy, 2018), un enseignement est nécessaire afin de faciliter l’automatisation des régularités morphologiques.
C’est dans cette perspective qu’une communauté d’apprentissage composée d’enseignantes oeuvrant auprès d’élèves du 1er cycle du primaire a été créée. Lors des rencontres, les enseignants ont découvert cette dimension de la langue et comment intégrer les activités à leur enseignement. Elles ont utilisé des activités provenant de la ressource Morpho+ durant 8 semaines. Afin de vérifier les effets de l’enseignement, une évaluation de la conscience morphologique a été réalisée avant et après cet enseignement. Cette communication sera l’occasion de présenter les défis associés à l’intégration des activités d’apprentissage et les premiers résultats. Aussi, des perspectives d’interventions notamment auprès de l’élève à risque seront proposées.

Nathalie ChapleauNathalie Chapleau est professeure au Département d’éducation et de formation spécialisées de l’UQAM. Elle a développé le matériel orthopédagogique L’Arbre des mots et Des lettres dans les nuages. Elle a collaboré à l’élaboration de la version francophone de la ressource en ligne ABRACADABRA visant les premiers apprentissages en lecture-écriture. De plus, Nathalie Chapleau a fondé le Centre de services orthopédagogiques de l’UQAM et le site web Morpho+.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire
🎚 Niveau
Débutant

Dr. François RICHER - Les émotions et le Google cérébral

Les fonctions exécutives (attention, rappel des infos, manipulation, planification …) sont essentielles pour développer des savoirs et des savoir-faire et pour transformer des compétences en performances. Cependant, ces fonctions sont sensibles aux émotions qui favorisent le désengagement de l’attention. Chez les personnes vivant avec un TA, les fonctions exécutives sont souvent plus fragiles ou plus sollicitées pour compenser les difficultés à automatiser les apprentissages. Les traits comme l’impulsivité, l’anxiété, l’opposition et la dépendance à la stimulation amplifient donc les fragilités exécutives. Intervenir sur le contrôle émotionnel et la qualité des relations fait donc une différence sur le plan cognitif. Cependant, certaines émotions comme la fierté liée au succès et la passion favorisent l’engagement cognitif et peuvent donc compenser certaines fragilités exécutives. C’est ce qui explique le potentiel des approches pédagogiques qui insistent sur l’utilisation de l’information présentée, la valorisation du thème d’apprentissage et la valorisation de la personne.

Francois RicherFrançois Richer est professeur-chercheur en neuropsychologie. Il a fait ses études en psychologie et en neurosciences à Montréal et Los Angeles. Il est spécialisé dans les troubles d’attention et du comportement des enfants et des adultes.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Parents, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire, Postsecondaire, Éducation aux adultes, Marché de l’emploi
🎚 Niveau
Intermédiaire

Audrey RAYNAULT - MIXITÉ : codesign et expérimentation entre élèves TSA, leurs parents, l'école et le CIUSSS d'un PI Numér-ACTIF

Cette présentation interactive porte sur la première année des travaux menés dans le cadre de la recherche collaborative intitulée MIXITÉ menée à distance entre un élève, son père et son enseignant, autres intervenants de l’école et d’un CIUSSS. L’objectif des membres de MIXITÉ est d’améliorer les pratiques collaboratives axées sur la participation active de l’élève dans son PI. À l’instar de la recherche, nos résultats soulignent que les élèves de cette école participent rarement aux étapes du processus de leur PI. De plus, le parent de l’étude a une compréhension bien floue de sa participation dans le PI et les pratiques collaboratives entre l’enseignant, les intervenants de l’école et du CIUSSS se mobilisent avec un faible niveau de partenariat. Nous discuterons donc des deux stratégies mettant le numérique à contribution visant la personnalisation des apprentissages et l’amélioration des pratiques collaboratives des élèves : 1) un dispositif de processus de PI Numér-ACTIF à mettre à l’essai pendant les étapes du processus pour augmenter la collaboration entre les membres et le partenariat avec l’élève et sa famille et 2) la planification de rencontres intersectorielles entre le CIUSSS et l’école afin de mieux connaître les rôles de chacun et créer une cohésion entre les acteurs des deux milieux.

Audrey Raynault Depuis 2002, Audrey Raynault a forgé une expertise en pédagogie aux secteurs scolaire et universitaire. Ses intérêts de pratiques de recherche et d’enseignement sont notamment liés aux processus de collaboration et de travail d’équipe, aux pratiques collaboratives interprofessionnelles et de partenariat avec l’élève et les familles à travers le prisme d’éducation au numérique. Son projet postdoctoral porte sur le codesign et l’expérimentation d’un PI Numér-ACTIF (famille-école-CIUSSS).

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Parents, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire, Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Intermédiaire

From 12.30 to 12.45 pm
15 minute break

From 12.45 to 1.45 pm – Luncheon sessions

Temple GRANDIN - Coming soon

Coming soon

Charles Tisseyre - Comment j'ai surmonté ma dyslexie

Qui ne connait pas Charles Tisseyre, célèbre animateur de l’émission Découverte diffusée depuis plus de 25 ans à Radio-Canada. Au-delà de son succès public, saviez-vous que cet orateur hors pair qui manie les mots et vulgarise la science avec le talent qu’on lui connait est dyslexique ?
Monsieur Tisseyre nous propose une conférence-témoignage qui sera l’occasion pour lui de nous présenter l’autre facette de son parcours si inspirant : sa persévérance, le regard de ses parents, les pédagogues qui l’ont soutenu… ou pas et comment il s’est doté d’outils et a adapté ses méthodes de travail.

Charles Tisseyre Charles Tisseyre obtient une licence en droit de l’Université de Montréal en 1973. Dès la fin de ses études, il prend un autre chemin que la pratique du droit et s’oriente vers les communications. D’abord annonceur-réalisateur chez Radio-Canada international, il devient rapidement journaliste à la salle des nouvelles, rôle qu’il tient jusqu’à l’obtention du poste d’animateur de l’émission Découverte en 1992.

Depuis 29 ans, Charles Tisseyre stimule la curiosité et démocratise les savoirs en faisant la promotion des disciplines scientifiques. Les nombreux documentaires qu’il contribue à faire connaître, notamment ceux sur l’environnement, enrichissent la compréhension du public face aux grands enjeux de société. Sa persévérance et sa rigueur remarquables permettent d’attirer chaque semaine un auditoire de plus de 650 000 téléspectateurs. Sa contribution exceptionnelle à la vulgarisation scientifique et la qualité de ses textes sont reconnues maintes fois. Il est nommé membre de l’Ordre du Canada en 2018, il reçoit le prix Camille‐Laurin de l’Office québécois de la langue française en 2016 et se voit décerner la Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale en 2015. À ces hautes distinctions s’ajoutent d’autres mentions telles que quatre prix remportés au Gala Artis dans la catégorie Animateur d’affaires publiques, démontrant à quel point sa capacité à rallier le grand public est reconnue.

👥 Public cible
Général

From 1.45 to 2 pm
15 minute break

From 2 to 3 pm – Sessions 23C

Jennifer FERGUSSON - Overcoming Innumeracy: How Do We Talk About Mathematics?

What is it about the way we talk about mathematics that promotes the acceptance of « I can’t do that »? What might we do to shift the conversation? How might we focus on the way we talk to students, parents, our colleagues, our leaders to build success in mathematics and confidence in numeracy?

Join Jennifer for a session where ideas and questions will be presented that will encourage reflection. Resources will be shared to continue to grow as a mathematics educator long after this session.

Jennifer Fergusson Master of Education in Leadership and School Improvement from the University of Alberta. More than a decade of experience in K-12 education, including school and district leadership roles.

👥 Target audience
Teachers
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Rashida BOHRA and Dr. Elsa LO - Critical Multiculturalism in K-12 Contexts

Multiculturalism is often used as a form of tokenism in schools wherein an individual’s culture, ethnicity, and identity are superficially or rather partially represented. This seems to portray a narrow worldview of ethnic groups, and oftentimes perpetuate discrimination, inequity, and social injustices. One of the critical ways to combat the proliferation of these injustices is to employ critical multiculturalism. Critical multiculturalism (May & Sleeter, 2010) does not only act as an antidote to resisting the use of liberal or benevolent forms of multicultural education, but most importantly, it addresses the oppression and institutionalization of unequal power relations in education. One of the critical theoretical lenses used in critical multiculturalism is called critical pedagogy (Freire 1968). Critical pedagogy challenges teachers to: 1) reflect upon their own ideologies related to their students, and the sociopolitical and economic realities that
guide their own and their students’ lives; 2) help students voice their opinion and engage in a critical dialogue about the world and society they live in; and lastly, 3) encourage teachers to utilize culturally relevant pedagogies.

Rashida Bohra Originally from Mumbai, India, Rashida and has post-graduate degrees in Clinical Psychology, School Counselling, and Educational Psychology. From 2008 to 2019, she has worked with children at the PreK-12 level in India and as well as in the United States. She is presently completing her M.A. in Educational Studies at Concordia University. Her research and professional interest are related to ethnicity, racism, immigrations, minorities and other subcultures.

Elsa Lo is an instructor at Concordia University, Department, and a psychologist in private practice. She is interested in the early identification of and intervention for learning disabilities and emotional-centered support for children with challenging behaviours. She has a special interested in Nonverbal Learning Disabilities (NLD), and collaborates with teachers to provide cognitive, academic and social-emotional support for students with NLD.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals, School management and executives, Parents, General
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Beginner

Dre. Diane MARCOTTE - Les jeunes adultes sont-ils vraiment déprimés? Description du phénomène et piste d’actions préventives

Une augmentation des symptômes de dépression est observée chez les jeunes adultes dans la dernière décennie. Comment comprendre ce phénomène? Quels sont les facteurs associés à cette augmentation? Les étudiants se distinguent-ils des non étudiants? Et les garçons des filles? Le programme de prévention Zenétudes (Marcotte et al., 2016) propose des stratégies préventives pour réduire le risque d’émergence des symptômes de dépression et d’anxiété lors de la transition du secondaire au collégial. L’importance d’agir en amont et de dépister les jeunes à risque sera également abordée dans cette conférence.

Diane Marcotte Dre Diane Marcotte, psychologue
Directrice du Laboratoire de recherche sur la santé mentale des jeunes en contexte scolaire à l’UQAM. Elle dirige le Laboratoire de recherche sur la santé mentale des jeunes en contexte scolaire. Auteure des programmes de prévention en santé mentale Pare-Chocs (2006) pour les adolescents et Zenétudes (2016, 2021) pour les jeunes adultes, elle s’intéresse à l’émergence de la dépression et l’anxiété chez les adolescent et les jeunes adultes.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Général, Parents
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Secondaire, Postsecondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Prof. Marie-Hélène POULIN et Kelly TREMBLAY - Des outils concrets pour gérer efficacement la violence scolaire

La violence dans les milieux scolaires est une réalité préoccupante depuis plusieurs années, mais demeure un défi pour les enseignants et leur équipe-école qui rapportent un besoin de formation sur le sujet. Afin de soutenir et d’outiller concrètement les enseignants dans la gestion des cas de violence, un modèle d’intervention J’évalue la situation et j’agis avec mes stratégies! a été développé à partir de la littérature scientifique et des résultats du projet de maîtrise de l’étudiante-responsable et co-auteure de la présentation (Tremblay, 2021), sous la direction de Marie-Hélène Poulin, professeure agrégée à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT). Le modèle d’intervention comprend une matrice (format PDF) des interventions à appliquer pour gérer les cas de violence allant de l’observation de la situation aux stratégies à utiliser pour chaque acteur impliqué ainsi qu’une présentation PowerPoint dynamique, sous forme de vidéo, expliquant la matrice. Vu la composition diversifiée des classes depuis l’amendement de la Politique de l’adaptation scolaire qui favorise l’inclusion des élèves ayant des besoins particuliers en classe ordinaire, des adaptations sont proposées pour ajuster les interventions selon les particularités et besoins de tous.

Marie-Hélène Poulin a pratiqué une dizaine d’années comme psychoéducatrice auprès des jeunes en difficultés. Elle a ensuite obtenu un doctorat en sciences cliniques de la Faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke en 2012. Depuis, ses travaux de recherche se concentrent à soutenir les personnes autistes et les environnements qui les accueillent à obtenir une meilleure adéquation et respect des besoins de chacun. Elle s’intéresse particulièrement à la période de l’adolescence et de l’entrée dans l’âge adulte.

Kelly Tremblay Kelly Tremblay est étudiante au doctorat en sciences de l’éducation au programme conjoint de l’UQAM et de l’UQAT sous la direction de Marie-Hélène Poulin (UQAT). Jusqu’à tout récemment, elle a occupé un poste d’éducatrice dans une école secondaire. Intéressée à la problématique de la violence en milieu scolaire et des interventions probantes, elle a donc choisi ce thème pour son mémoire et a développé un outil concret pour l’intervention suite à une consultation des enseignantes.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Directions et cadres scolaires
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Débutant

Geneviève BERGERON, Luc PRUD'HOMME, Marie-Pierre FORTIER et Laurie BERGERON - Ce que peuvent nous apprendre trois enseignants du secondaire exemplaires en différenciation pédagogique

Les enseignants sont de plus en plus nombreux à réclamer des pistes d’action concrètes de différenciation pédagogique. Au secondaire, il semble que ce travail de différenciation représente un défi de taille pour plusieurs enseignants qui sont bien souvent livrés à eux-mêmes face à ce projet (Bergeron, B. Houde, Prud’homme et Abat-Roy, 2021). C’est en réponse au manque de moyens et de repères concrets que nous avons réalisé une étude multicas mettant en scène trois enseignants du secondaire de provinces différentes (Québec, Ontario et Alberta) reconnus au sein de leur communauté éducative pour différencier dans une perspective inclusive. Au cours de l’atelier, nous décrirons, notamment à l’aide d’extraits vidéo, les éléments constitutifs de leurs pratiques de manière à illustrer concrètement comment ils parviennent à prendre en compte la diversité. Nous mettrons en relief les éléments communs qui unissent ces trois enseignants exemplaires tout comme les aspects singuliers reliés, par exemple, à leur contexte respectif.

Geneviève Bergeron Geneviève Bergeron est chercheuse au Laboratoire International sur l’Inclusion scolaire (LISIS) et ses travaux portent principalement sur les modalités pédagogiques et de gestion de classe permettant de soutenir l’apprentissage de tous les élèves en classe ordinaire, notamment au secondaire.

Luc Prudhomme Luc Prud’homme est professeure au département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières et codirecteur du Laboratoire International sur l’Inclusion scolaire (LISIS)

Marie-Pierre Fortier Marie-Pierre Fortier est professeure au département d’éducation et de formation spécialisées à l’Université du Québec à Montréal. Elle est chercheuse au Laboratoire international sur l’inclusion scolaire (LISIS) et s’intéresse aussi à l’expérience scolaire des élèves vivant des difficultés.

Conférencier Laurie Bergeron est professeure au département d’éducation et de formation spécialisée de l’Université du Québec à Montréal. Ses travaux portent notamment sur l’enseignement des mathématiques ainsi que les difficultés d’apprentissage en mathématique.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Directions et cadres scolaires
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Sylvain LETSCHER, Edith JOLICOEUR, Marnie GAUTHIER et Karine LAPIERRE - "Dans la classe de Félix": Inclusion en classe ordinaire d'un élève ayant une déficience intellectuelle au primaire

La conférence met de l’avant une étude de cas vidéo (Dans la classe de Félix, 2020-2021) du contexte réel d’inclusion scolaire de Félix, un élève ayant une déficience intellectuelle moyenne et une dyspraxie verbale sévère. Cet élève, Félix, est inclus dans une classe de l’école de son quartier. Une captation vidéo dans la classe et des entrevues ont été réalisées auprès de la direction d’école, l’enseignante et l’éducatrice spécialisée de la classe de Félix, l’orthopédagogue attitrée à cet élève, l’agente de réadaptation et la conseillère pédagogique de l’école, ainsi que ses parents. Les vidéos illustrent trois mises en situation d’enseignement et d’évaluation (en français, en mathématiques, en éthique et culture religieuse) et deux autres situations, l’une impliquant une gestion du comportement et le jeu auprès de Félix. Comment se réalise cette inclusion scolaire, selon les parents et les intervenantes de Félix ? Comment prend forme la collaboration entre les différentes professionnelles, avec les parents, dans le contexte d’inclusion scolaire de Félix ? L’équipe éducative met de l’avant des apprentissages de Félix sur les plans de la communication, de la lecture et l’écriture, des mathématiques, de l’éthique et culture religieuse (ou vie en société), des relations sociales, du jeu, de la motricité, de la gestion des comportements et propose des adaptations pédagogiques.

Sylvain Letscher Sylvain Letscher, Ph.D., est professeur titulaire en sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Rimouski et chercheur au sein du Laboratoire international sur l’inclusion scolaire. Ses recherches portent sur le développement de ressources pédagogiques vidéos visant à optimiser l’intervention ciblée en classe à une diversité d’apprenants (FRQSC, CRSH, MÉES). Il a également siégé sur plusieurs comités stratégiques nationaux (CRISPESH-ROSEPH, 2020; Vérificateur général du Québec, 2020).

Edith Jolicoeur Edith Jolicoeur, Ph.D., est professeure en sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Rimouski et chercheure régulière à l’Institut universitaire en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l’autisme. Ses recherches portent sur l’accès à la littératie chez les personnes ayant une déficience intellectuelle et un trouble du spectre de l’autisme, notamment celles qui sont non verbales.

Marnie Gauthier détient un diplôme technique en éducation spécialisée. Elle est éducatrice spécialisée au sein du Centre de services scolaire des Monts-et-Marées depuis 2010. Chaque année, et depuis sa maternelle 5 ans, elle intervient auprès de Félix, un élève ayant une déficience intellectuelle et une dyspraxie verbale sévère, ainsi que des autres élèves de la classe, afin de favoriser leurs apprentissages.

Karine LapierreKarine Lapierre détient un diplôme de baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement au primaire et un brevet d’enseignement (2009) et un DESS en administration scolaire. Elle enseigne depuis 13 ans en éducation préscolaire et en enseignement au primaire au Centre de services scolaire des Monts-et-Marées. Elle a enseigné auprès de Félix, un élève ayant une déficience intellectuelle et une dyspraxie verbale sévère, au sein d’une classe jumelée 1ère-2e année du primaire.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Parents, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire
🎚 Niveau
Avancé

Eva DE GOSZTONYI - Managing Behaviour without Rewards

When students have difficulty managing their behaviour in the classroom our thoughts often turn to a reward system. In fact, a number of these systems are now available via the cell phone and Smart Board. What more could we ask for, other than for help in finding the best system to use and tips on how to make it work? However, developmental science and trauma research beg to differ. Not only do these systems lose their effectiveness over time, they are complicated to implement, and they rarely result in long-term change. Of even greater concern is that they often significantly affect the all-important child-adult attachment relationship, can increase anxiety even among the “well-behaved”, and can cause discouragement and a sense of shame for the student who cannot do better despite best intentions. This presentation will provide an analysis of what works and does not work, and why. Then effective alternatives to help manage behaviour in the classroom will be proposed. These include how to increase the students’ desire to please their teacher, simple classroom modifications that can make behaving appropriately easier, and suggestions for how to respond when behaviour is most challenging.

Eva De Gosztonyi Eva de Gosztonyi, MA, psychologist, OPQ has worked for 45 years in schools across Canada. For 20 years she has been the resource person for the English School Boards of Quebec through the Centre of Excellence for Behaviour Management, helping adults provide effective developmental interventions for students with behavioural challenges. Eva bases her suggestions on current neuroscientific research including the effects of trauma, and her practice is informed by the Neufeld attachment paradigm.

👥 Target audience
All school stakeholders (including educational professionals), Teachers
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary
🎚 Level
Beginner

Kimberley SCHONERT-REICHL - Coming soon

Coming soon

Myriam FONTAINE - Effet d’un programme d’intervention orthopédagogique intégrant des aides technologiques sur la fluidité de la production de mots écrits d’élèves dyslexiques-dysorthographiques âgés de 9-12 ans: résultats exploratoires

La communication expose des résultats d’une recherche évaluant l’effet d’un programme d’intervention orthopédagogique intégrant des aides technologiques sur la fluidité de la production de mots écrits d’élèves dyslexiques-dysorthographiques âgés de 9-12 ans. Elle vise à expliquer des résultats exploratoires obtenus dans une épreuve expérimentale de production de textes.
En contexte d’éducation inclusive, il importe d’agir avec bienveillance et compétence auprès de tous les apprenants, dont les élèves dyslexiques-dysorthographiques. À 9-12 ans, alors que les exigences sont augmentées en lecture-écriture, des actions doivent permettre de rendre accessibles des apprentissages dont ils ont besoin en priorité. Parmi ces actions se trouvent communément des interventions orthopédagogiques pour favoriser la fluidité de l’identification et, plus rarement, de la production de mots écrits. Pour les optimiser, elles gagnent à être structurées dans des programmes prenant appui sur la recherche et intégrant des aides technologiques utilisées au quotidien. Or, à notre connaissance, un tel programme n’a pas été évalué. Ainsi, les éléments-principes à orchestrer et la méthodologie de cette étude avec un protocole à cas unique sont présentés. Les résultats indiquent que les six participants progressent, avec des limites. La discussion permet de les expliquer et de réfléchir à leurs implications.

Myriam Fontaine Myriam Fontaine est professeure à l’UQAM. Elle a finalisé un doctorat en éducation à l’UQO après avoir travaillé près de 10 ans comme orthopédagogue en milieu scolaire et en clinique. Ses recherches et publications s’inscrivent dans le domaine de l’orthopédagogie. Ils traitent notamment des thèmes des difficultés dans l’apprentissage de la lecture-écriture, de l’évaluation-intervention-rééducation et de l’intégration de technologies éducatives.

👥 Public cible
Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire
🎚 Niveau
Avancé

Prof. Marie-Andrée PELLETIER - Agir avec bienveillance et compétence : pourquoi miser sur les compétences socio-émotionnelles des personnes intervenantes à l’éducation préscolaire ?

Les personnes intervenantes à l’éducation préscolaire doivent faire développer les compétences socio-émotionnelles chez les tout-petits. Elles constituent d’ailleurs un facteur déterminant quant à l’adaptation sociale et scolaire ultérieure des enfants, mais aussi elles peuvent avoir un grand impact quant à leurs réactions émotionnelles futures. Étonnamment, les recherches démontrent qu’il existe peu de formations pour que les personnes intervenantes puissent elles-mêmes réfléchir à leurs propres compétences socio-émotionnelles, dont celles liées au domaine des habiletés relationnelles. Par exemple, dans un contexte où les différentes personnes intervenantes doivent collaborer entre elles dans un climat bienveillant, peu d’espace est réservé à cette réflexion. Comment est-il possible de faire développer des compétences socio-émotionnelles chez les enfants tout en s’arrêtant et en réfléchissant à nos propres compétences pour le faire ? Cette conférence a pour objectif de reconnaitre et valider vos pratiques actuelles tout en enrichissant votre répertoire de pratiques éducatives liées au développement des compétences socio-émotionnelles. De plus, il s’agit d’une occasion de réfléchir à ce qui contribue au bien-être des enfants et des autres intervenants, mais surtout à votre propre bien-être. Des mises en situation et des témoignages vous seront d’ailleurs partagés.

Marie-Andrée Pelletier Marie-Andrée Pelletier, Ph. D., est professeure-chercheuse spécialisée à l’éducation préscolaire au Département Éducation à l’Université TÉLUQ. Elle a travaillé pendant près de 15 ans à titre d’enseignante à l’éducation préscolaire et à l’enseignement primaire. Ses travaux de recherche portent sur la pratique des stagiaires et des enseignants à l’éducation préscolaire au regard de leurs interventions dans les situations émotionnelles vécues en contexte de classe de la maternelle 4 ou 5 ans.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire
🎚 Niveau
Débutant

Raymond NOLIN, Emmanuelle SOUCY et Christian DUMAIS - Comment utiliser, enseigner et mobiliser l'oral en classe? Propositions didactiques issues de la pratique et de la recherche

Au-delà de l’exposé oral souvent associé à la prise de parole en classe, l’oral peut prendre différentes formes et être un tremplin vers les autres compétences en français et les différentes disciplines du primaire. Cette communication présentera trois statuts de l’oral, soit l’oral utilisé, l’oral enseigné et l’oral mobilisé, ainsi que différentes façons de les mettre en pratique en classe du primaire. Des exemples concrets tirés de la pratique, des ressources coconstruites avec des enseignants et des démarches simples seront présentés afin de favoriser le développement de la compétence à communiquer oralement de tous les élèves, qu’ils aient ou non le français comme langue première, qu’ils aient des difficultés d’apprentissage, etc. Cette communication mettra de l’avant un oral spontané où les apprenants seront amenés à mobiliser leurs savoirs dans différents contextes au service des autres apprentissages afin qu’élèves et enseignants communiquent oralement avec bienveillance et compétence!

Raymond Nolin Raymond Nolin est enseignant au primaire et étudiant au doctorat en éducation à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Sa recherche de maitrise a porté sur les pratiques déclarées d’enseignement et d’évaluation de l’oral d’enseignant.e.s du primaire au Québec. Depuis, il a participé à plusieurs projets de recherche et s’intéresse à l’accompagnement d’enseignant.e.s pour soutenir le développement des compétences des élèves en ce qui a trait à la communication orale.

Emmanuelle Soucy Détentrice d’un doctorat en didactique du français, Emmanuelle Soucy a d’abord enseigné au primaire pendant plus de 15 ans, avant de se consacrer pleinement à la formation initiale des maitres. Elle est maintenant professeure dans le domaine des difficultés d’apprentissage en français à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Ses intérêts de recherche concernent principalement la didactique du français, particulièrement l’approche intégrée du français.

Christian Dumais Christian Dumais est professeur titulaire de didactique du français à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses recherches portent sur l’enseignement et l’évaluation de l’oral de l’éducation préscolaire à la fin du secondaire. Ses champs d’intérêt professionnels concernent aussi le développement des compétences en littératie, les apports du jeu symbolique à la maternelle et la compétence à communiquer oralement des futurs enseignants et des éducateurs en service de garde en milieu scolaire.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire
🎚 Niveau
Débutant

From 3 to 3.15 pm
15 minute break

From 3.15 to 4.15 pm – Sessions 23D

Dr. Cameron HAUSEMAN - How to Lead for Inclusion without Burning Out

Several factors, including increased levels of student diversity, the complexity of contemporary student needs, shifting policy contexts and the need to advocate for students and their best interests have intensified the emotional aspects of school leadership as well as the work Canadian school leaders engage in on a daily basis. While there is a need for principals and vice-principals to embrace inclusive approaches to leadership to support students and meet their individual needs, leading for inclusion forces them to navigate highly stressful and emotionally charged situations. There is evidence to suggest that emotional toll associated with the principalship and inclusive leadership are linked with several negative outcomes, such as high levels of burnout and emotional exhaustion. This presentation explores best practices associated with inclusive leadership in contemporary schools, while also providing examples of effective (and less effective) strategies principals and vice-principals use to manage their emotions and cope with the stressful situations they encounter. It also provides recommendations that school districts, Ministries of Education and the unions or professional associations representing school leaders can use to reduce the emotional burden and mitigate the challenges school leaders face when leading for inclusion.

Cameron Hauseman Cameron Hauseman is an Assistant Professor of Educational Administration in the Faculty of Education at the University of Manitoba. His research interests are situated in K-12 school leadership with a specific focus on the work and wellbeing of school principals. Cameron completed his doctoral studies at OISE/University of Toronto and previously taught at Niagara University’s Ontario Campus.

👥 Target audience
Teachers, School management and executives
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Dr. Deborah BUTLER - Empowering learning: Fostering Success for Students with Learning Disabilities

In this session, Dr. Butler will engage participants in considering how educators can actively engage and empower students with learning disabilities in both support settings and inclusive classrooms. She will build from a model of “self-regulated learning” (SRL) to characterize the kinds of adaptive, flexible learning processes all students need to build for success in schools and beyond. Then, providing case examples from across grade levels, she will paint a rich portrait of “self-regulation” in action, invite participants to consider when and why students’ self-regulation might break down, particularly for students with learning disabilities, and illustrate practical approaches to fostering SRL that teachers can adapt for their own contexts. Building from 30 years of research with educational partners, she will explain how a focus on SRL can help teachers in building learners’ sense of competence and control over learning, knowledge about themselves as learners, personalized approaches to learning, and ultimately, greater academic success. Opportunities for participants to work with ideas will be woven in through the session.

Deborah Butler Deborah L Butler is currently a Professor in the Faculty of Education at the University of British Columbia. In her collaborative research with educational partners, she has studied how to support academic success by students with diverse learning needs in support and inclusive classrooms, how and why supporting self-regulated learning is so key to empowering learners, and how teachers can work together, in communities of inquiry, to construct practices that achieve positive outcomes for student

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals
📖 Grade
Elementary, Secondary, Post-secondary
🎚 Level
Beginner

Véronique DUPÉRÉ, Éliane THOUIN et Éloïse BOULANGER - Quelques pistes pour mieux préparer et soutenir la transition postsecondaire chez les jeunes présentant des vulnérabilités scolaires ou psychosociales

De plus en plus, les jeunes qui accèdent à des emplois stables et bien rémunérés détiennent des qualifications postsecondaires. Dans ce contexte, la transition postsecondaire présente des défis particuliers pour les sortants du secondaire qui n’ont pas un profil qui les destine d’emblée vers les études collégiales et universitaires, notamment ceux qui présentent des difficultés d’apprentissage ou des vulnérabilités psychosociales. Malgré ces défis, plusieurs avec ce type de profil naviguent la transition postsecondaire avec succès, que ce soit via l’insertion rapide en emploi (avec une formation professionnelle ou non) ou les études postsecondaires. Quelles sont les caractéristiques de ces jeunes faisant preuve de résilience? Quels expériences, services ou mesures de soutien à l’adolescence ou au début de l’âge adulte ont facilité leur transition, que ce soit dans le réseau éducatif (au secondaire régulier ou professionnel, au cégep) ou ailleurs (p. ex., services de santé et sociaux, expériences en emploi)? Ces questions seront abordées à partir de résultats de recherche récents tirés d’un projet mené à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal (V. Dupéré et É. Thouin), dont les retombées pratiques seront discutées selon la perspective d’une partenaire terrain (É. Boulanger) œuvrant dans ce champ au sein de Réseau Réussite Montréal.

Véronique Dupéré Prof. Dupéré a été formée notamment à l’Université Laval (M.A.) et à l’Université de Montréal (Ph.D.). Titulaire de la Chaire du Canada sur la transition à l’âge adulte et cotitulaire de Myriagone – Chaire McConnell-Université de Montréal en mobilisation des connaissances jeunesse, elle est aussi chercheuse au sein de divers groupes et instituts de recherche, notamment à l’Institut universitaire jeunes en difficultés et au Centre de recherche en santé publique du CIUSSS Centre-Sud.

Eliane Thouin Éliane Thouin est actuellement étudiante au doctorat en psychoéducation et stagiaire chez Réseau Réussite Montréal. Elle détient un baccalauréat et une maitrise en psychoéducation l’Université de Montréal. Son mémoire s’est penché sur les activités parascolaires comme soutien à la persévérance au secondaire. Dans le cadre de ses études doctorales, elle s’intéresse à la transition à l’emploi et aux études postsecondaires des jeunes éprouvant des difficultés scolaires ou psychosociales.

Éloïse Boulanger possède un baccalauréat en animation et recherche culturelles de l’UQÀM. Depuis 15 ans, elle œuvre dans le domaine de la persévérance scolaire, notamment dans les milieux de l’employabilité. Elle a été agente de développement au Regroupement économique et social du Sud-Ouest et conseillère en emploi/formation au Carrefour jeunesse-emploi du Sud-Ouest de Montréal. Depuis mars 2021, elle a joint l’équipe de Réseau réussite Montréal en tant qu’agente de liaison et développement.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Secondaire, Postsecondaire, Éducation aux adultes, Marché de l’emploi
🎚 Niveau
Intermédiaire

Prof. Annie DUBEAU et Prof. Jonathan BLUTEAU - Portait de la santé mentale scolaire en formation professionnelle et solutions pour agir avec bienveillance

On estime qu’un québécois sur cinq souffrira d’un problème de santé mentale adaptatif au cours de sa vie (Baraldi et al., 2015), dont les plus fréquents sont l’anxiété (11,2 %), la dépression (12,2 %) et l’usage de substances (18 %) comme l’alcool ou le cannabis. Ces problèmes de santé mentale affectent les personnes dans leur fonctionnement au quotidien et peuvent être incompatibles avec la réalisation d’une formation et la pratique d’un métier. Considérant l’étendue de ces problèmes, il importe de cerner leur prévalence afin d’appuyer les milieux où évoluent ces jeunes adultes. Dans le cadre de cette communication, nous présenterons les résultats préliminaires d’une étude longitudinale actuellement en cours auprès de jeunes de la FP (n = 866). Nous présenterons également des pistes de solutions facilement applicables en FP. Ces solutions seront centrées sur trois axes : 1- l’obtention d’une qualification; 2- l’importance du lien et de la bienveillance; 3- l’utilisation des pratiques validées par la recherche.

Annie Dubeau La Pre Dubeau est spécialiste des processus favorisant la motivation, la persévérance et la réussite en formation professionnelle (FP). Elle détient une grande expérience en formation initiale et continue des enseignants de la FP. Elle est l’auteure de publications scientifiques dans ce domaine et assume la direction de plusieurs étudiants des cycles supérieurs dont les travaux portent sur ces questions. Elle collabore avec les acteurs terrain dans le cadre de ses recherches et pour des projets.

Jonathan Bluteau Le professeur Bluteau est psychoéducateur et chercheur associé à l’Institut Santé et société et au Centre d’études sur l’apprentissage et la performance (CEAP) de l’UQAM. Ses projets de recherche et d’intervention portent sur la prévention des problèmes de santé mentale chez les jeunes, l’étude des biomarqueurs du stress, ainsi que sur le phénomène du surdiagnostic et surtraitement médical en santé mentale. Ils s’appuient sur les théories de l’évolution et la biologie évolutive.

👥 Public cible
Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Enseignants
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Éducation aux adultes, Marché de l’emploi
🎚 Niveau
Débutant

Edith JOLICOEUR, Sylvain LETSCHER, Marnie GAUTHIER et Karine LAPIERRE - L'utilisation optimale des outils de suppléance à la communication (Talk Tablet) pour les enfants non verbaux

En classe, l’enfant non verbal ou qui présente de grandes difficultés à s’exprimer à l’aide du langage oral pose un défi de taille. Afin de signifier ses besoins et de rendre accessible la communication, différents moyens technologiques sont aujourd’hui disponibles. Or, la littérature scientifique révèle que le recours à ce type d’outil, même lorsque fourni à l’enfant, demeure sous exploité. Pourtant, plusieurs intervenants aimeraient tirer profit ce type d’outils et se demandent quelles interventions favorisent le développement langagier. En outre, depuis quelques années, des chercheurs s’intéressent à ce sujet et proposent des actions simples à reproduire au quotidien.
Après avoir présenté quelques outils de communication souvent proposé en milieu scolaire, cette communication propose des stratégies à utiliser au quotidien, pour maximiser l’utilisation d’outils électronique de communication. Des exemples concrets, tirés de l’étude de cas vidéo Dans la classe de Félix, 2020-2021 illustrent un contexte réel d’inclusion scolaire où Félix, un élève ayant une déficience intellectuelle moyenne et une dyspraxie verbale sévère a recours à une TalkTablet pour participer aux activités scolaires et exprimer ses besoins.

Edith Jolicoeur Edith Jolicoeur, Ph.D., est professeure en sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Rimouski et chercheure régulière à l’Institut universitaire en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l’autisme. Ses recherches portent sur l’accès à la littératie chez les personnes ayant une déficience intellectuelle et un trouble du spectre de l’autisme, notamment celles qui sont non verbales.

Sylvain Letscher Sylvain Letscher, Ph.D., est professeur titulaire en sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Rimouski et chercheur au sein du Laboratoire international sur l’inclusion scolaire. Ses recherches portent sur le développement de ressources pédagogiques vidéos visant à optimiser l’intervention ciblée en classe à une diversité d’apprenants (FRQSC, CRSH, MÉES). Il a également siégé sur plusieurs comités stratégiques nationaux (CRISPESH-ROSEPH, 2020; Vérificateur général du Québec, 2020).

Marnie Gauthier détient un diplôme technique en éducation spécialisée. Elle est éducatrice spécialisée au sein du Centre de services scolaire des Monts-et-Marées depuis 2010. Chaque année, et depuis sa maternelle 5 ans, elle intervient auprès de Félix, un élève ayant une déficience intellectuelle et une dyspraxie verbale sévère, ainsi que des autres élèves de la classe, afin de favoriser leurs apprentissages.

Karine LapierreKarine Lapierre détient un diplôme de baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement au primaire et un brevet d’enseignement (2009) et un DESS en administration scolaire. Elle enseigne depuis 13 ans en éducation préscolaire et en enseignement au primaire au Centre de services scolaire des Monts-et-Marées. Elle a enseigné auprès de Félix, un élève ayant une déficience intellectuelle et une dyspraxie verbale sévère, au sein d’une classe jumelée 1ère-2e année du primaire.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Parents, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Avancé

Prof. Line MASSÉ - Une trousse d'outils pour mieux intervenir auprès des élèves doublement exceptionnels

En collaboration avec le CQJDC
Cet atelier vise à présenter des pistes d’action et différents outils pour favoriser la réussite et le bien-être des élèves doublement exceptionnels du primaire. Les outils ont été développés dans le cadre d’une recherche action subventionnée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour favoriser le dépistage et l’intervention auprès des élèves doublement exceptionnels. Ce projet a été réalisé en partenariat avec une équipe de recherche et des professionnels des Centres de services scolaires Marguerite-Bourgeoys et des Premières- Seigneuries. Après avoir présenté l’approche qui est privilégiée pour répondre aux besoins de ces élèves, différents outils seront proposés pour les dépister, cibler leurs besoins particuliers et établir un plan d’action qui mise sur leurs forces tout en adressant leurs difficultés. Le site internet qui héberge les différents documents sera aussi présenté afin que les acteurs scolaires puissent repérer les différents outils utiles selon leur fonction.

Line Masse Professeure titulaire au département de psychoéducation de l’UQTR, elle détient un baccalauréat en orthopédagogie ainsi qu’une maitrise et un doctorat en psychologie, spécialité en psychologie de l’éducation. Orthopédagogue et psychoéducatrice, elle a œuvré pendant plus de 15 ans comme enseignante, conseillère pédagogique en adaptation scolaire, consultante en éducation et professionnelle de recherche avant de devenir chercheuse. Elle est directrice du Laboratoire de recherche et d’intervention.

👥 Public cible
Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Brad WITZEL - Implementing the concrete-visual-abstract sequence of instruction to improve mathematics proficiency

Repeated meta-analyses conclude that students with learning disabilities in math benefit from explicit and systematic instruction coupled with multimodal instruction. In this interactive presentation, Dr. Witzel will share critical features of the concrete-visual-abstract sequence of instruction (CVA) and provide examples from computation of fractions to solving equations to factoring.

Brad Witzel Bradley S. Witzel, PhD, is the Adelaide Worth Daniels Distinguished Professor of Education at Western Carolina University. An award-winning teacher and researcher, he taught mainly math and science to high achieving students with learning disabilities and difficulties. He received his Ph.D. from the University of Florida and studies math interventions. Dr. Witzel has written 10 books and delivered over 600 papers and workshops throughout the world.

👥 Target audience
Teachers
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Collette SYLVESTRE - Responsive Behaviour in Tiers 2 and 3

Are you a Grade 7 -12 teacher or learning support teacher that is earnestly searching for strategies and tools to effectively respond to the behaviour needs in your classroom or school (Tier 2 and 3)? This session will provide a framework for establishing responsive behaviour supports for students within a collaborative context whether you are a classroom teacher or inclusive support lead in your school or district. Feel empowered and confident in further developing your toolbox of supports for these students and strategies to collaborate with others on your staff. You will receive takeaways and templates for developing these supports.

Collette Sylvestre Collette specializes in inclusive learning, online learning, school leadership, and educational consulting. With 20+ years of experience, she has worked with school and district leadership positions in Canada and abroad. With Jigsaw Learning, Collette is highly skilled at supporting school teams in meeting the needs of all learners within the framework of Collaborative Response, WeCollab, and UDL.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals, School management and executives
📖 Grade
Secondary
🎚 Level
Intermediate

Ophélie TREMBLAY et Élaine TURGEON - Écrire et communiquer avec cœur grâce aux cercles d’auteurs

Développer le goût d’écrire et la compétence à communiquer oralement à la fois, c’est possible, grâce aux cercles d’auteurs. Cette démarche collaborative d’apprentissage de l’écriture se compose de plusieurs étapes, liées aux différentes phases du processus rédactionnel : cercle de planification, cercle de partage, cercle de révision, cercle de publication. Au fil de la démarche, les élèves développent le plaisir et la compétence à écrire ainsi que la fierté de faire partie d’une communauté de personnes qui lisent, écrivent et communiquent. Les cercles d’auteurs font en effet appel à des habiletés et à des attitudes essentielles pour une communication orale réussie : écouter attentivement, faire preuve d’ouverture, accueillir les idées d’autrui avec bienveillance, formuler un commentaire constructif, attendre son tour de parole, répondre respectueusement à une remarque. Chacune des étapes des cercles d’auteurs mobilise ainsi différentes habiletés et attitudes relatives à la compétence à communiquer oralement, telles que présentée dans les documents ministériels. Dans cet atelier, nous nous intéresserons plus précisément au cercle de planification et au cercle de partage, en présentant leur fonctionnement et les dimensions de la compétence à communiquer oralement qu’ils mobilisent et permettent de travailler tout à la fois.Ophélie Tremblay Ophélie Tremblay est professeure au département de didactique des langues de l’Université du Québec à Montréal. Ses travaux de recherche actuels portent sur la démarche des cercles d’auteurs au primaire, comme approche pour développer les compétences à écrire, à lire et à communiquer oralement. Portée par son amour des mots et son expertise en didactique du lexique, elle s’intéresse également aux démarches d’enseignement qui favorisent le développement de la sensibilité lexicale.

Elaine Turgeon Elaine Turgeon est professeure au département de didactique de l’Université du Québec à Montréal. Également auteure pour la jeunesse, elle transmet sa passion pour l’enseignement et la littérature jeunesse aux futurs enseignants et mène des recherches sur l’enseignement de l’écriture et sur l’utilisation des albums jeunesse.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire
🎚 Niveau
Débutant

Mélanie DUMOUCHEL et Nathalie DI MAMBRO - Une gestion de la classe responsabilisante pour des acteurs de la classe bienveillants et compétents

Cette présentation se déroulera sous forme d’un dialogue entre la recherche et la pratique enseignante autour des pratiques de gestion de la classe responsabilisante (Dumouchel, 2017). En effet, nous expliciterons des conditions d’une pratique de gestion de la classe responsabilisante, tout en illustrant celles-ci à l’aide d’exemples concrets tirés de la pratique d’une enseignante.

Dans une perspective responsabilisante, la gestion de la classe se définit comme l’ensemble des pratiques éducatives conçues, organisées et réalisées en collaboration entre l’enseignant.e et les apprenant.e.s pour installer, maintenir ou restaurer les conditions qui favorisent l’engagement des apprenant.e.s dans leurs apprentissages et le développement de leurs compétences (Dumouchel et al., 2020). La gestion de la classe s’oriente ainsi vers le développement global de l’apprenant.e dans lequel sa collaboration est indispensable. C’est en agissant avec bienveillance et compétence que l’enseignante obtiendra cette collaboration. Quelles pratiques de gestion de la classe permettent à l’élève de cheminer à travers son processus de responsabilisation? Lesquelles lui permettent de prendre les guides de son cheminement? Comment l’enseignante peut-elle accompagner sans guider? Autant de questions auxquelles notre présentation tentera de répondre à l’aide de la recherche et de la pratique.

Mélanie Dumouchel Mélanie Dumouchel, Ph.D., est professeure agrégée en gestion de la classe au Département de didactique de l’Université du Québec à Montréal. Elle a enseigné une dizaine d’années au primaire et au secondaire et a terminé une thèse doctorale qui a permis de jeter un éclairage nouveau sur le lien entre la gestion de la classe et la didactique. Son expertise se rapporte à la gestion de la classe et, notamment, au processus de responsabilisation comme en témoignent ses dernières recherches.

Nathalie Di Mambro Nathalie Di Mambro, B.Éd., a terminé sa formation initiale en éducation préscolaire et enseignement primaire en 2011 à l’Université du Québec à Montréal. Depuis, elle a enseigné dans plusieurs écoles de divers milieux montréalais en plus d’avoir travaillé au Nunavut et effectué un stage dans le système éducatif français. Elle est actuellement étudiante à la maitrise en éducation à l’UQAM et s’intéresse aux pratiques enseignantes favorisant une gestion de la classe responsabilisante.

👥 Public cible
Enseignants
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Dr. Lena BERGERON et Geneviève BERGERON - Planifier en fonction de la diversité au secondaire sans faire des boutons

L’enseignant du secondaire accompagne généralement un nombre important d’élèves, bien souvent dans plusieurs matières et niveaux scolaires. Considérant le peu de temps disponible pour préparer ses cours, cette réalité amène plus naturellement une réflexion planificatrice centrée sur le groupe, plutôt que sur l’ensemble des individus qui le compose. Cependant, cela ne signifie pas pour autant qu’il ne peut pas chercher à prendre en compte la diversité des besoins des élèves. Mais comment le faire, sans se perdre dans des démarches fastidieuses? Comment déterminer où il est profitable d’investir de l’énergie? Cette communication traitera de différents lieux communs en différenciation où l’on gagne à mettre des efforts. Elle apportera des exemples, issus d’expériences auprès d’enseignants. Notamment, il sera question de l’anticipation des obstacles à l’apprentissage pour contourner et réduire les difficultés potentielles. Nous nous demanderons comment mener cette réflexion pour qu’elle soit efficiente. Ensuite, nous aborderons une voie commune en différenciation : celle d’offrir des choix. Nous nous donnerons certains repères pour déterminer quels types d’options pourraient avoir le plus d’incidence sur l’apprentissage. Finalement, le travail de collaboration sera discuté comme stratégie de différenciation. Nous nous questionnerons sur son organisation pour qu’il soit profitable.

Lena Bergeron Codirectrice du Laboratoire sur la recherche-développement au service de la diversité (Lab-RD2) et chercheuse au Laboratoire International sur l’Inclusion scolaire (LISIS), Léna Bergeron est titulaire d’un doctorat en éducation et professeure à l’UQTR. Ses recherches portent sur la planification de l’enseignement et la prise en compte de la diversité des besoins des élèves en salle de classe.

Geneviève Bergeron Geneviève Bergeron est chercheuse au Laboratoire International sur l’Inclusion scolaire (LISIS) et ses travaux portent principalement sur les modalités pédagogiques et de gestion de classe permettant de soutenir l’apprentissage de tous les élèves en classe ordinaire, notamment au secondaire.

👥 Public cible
Enseignants
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

To find out about the sessions on Thursday, March 24 and Friday, March 25, please click on the corresponding program tabs.

Caption
Sessions in English
Sessions of the symposium « La mise en œuvre de l’approche de la réponse à l’intervention : principes et applications »


From 8.30 to 9.30 am – Opening sessions

Dr. Barbara BLACKBURN - Rigor Made Easy

Do your students struggle with rigorous work? Are you exploring ways to incorporate rigor in ways that engage and motivate your students? In this interactive keynote, we’ll address these issues so that you can start building a rigor toolbox.

Barbara Blackburn Barbara Blackburn, Ph.D., a Top 30 Global Guru, is a best-selling author of more than 25 books, including the bestseller Rigor is NOT a Four-Letter Word, Rigor and Differentiation in the Classroom, Seven Strategies for School Improvement and the Rigor in the Remote Classroom. An internationally recognized expert in the areas of rigor, motivation and leadership, she regularly collaborates with schools and districts for on-site and online professional development.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), School management and executives, General
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Prof. Steve MASSON - Comment aider les élèves en difficulté à surmonter leurs erreurs persistantes ?

Alors que certaines erreurs se corrigent assez facilement et rapidement, d’autres peuvent s’avérer beaucoup plus difficiles à corriger, en particulier pour les élèves en difficulté. Lorsque les erreurs sont persistantes, c’est parfois parce que les surmonter nécessite la mobilisation d’un mécanisme cérébral appelé l’inhibition. Ce mécanisme permet de contrôler l’activation spontanée des neurones du cerveau et de résister aux automatismes qui mènent à commettre les mêmes erreurs à plusieurs reprises. Dans cette conférence, nous tenterons de mieux comprendre l’inhibition et son rôle dans les erreurs persistantes dans le but d’identifier des stratégies concrètes pour aider les élèves en difficulté.

Steve Masson Steve Masson est professeur à l’UQAM et codirecteur du Laboratoire de recherche en neuroéducation. À l’aide de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, il étudie les mécanismes cérébraux liés aux apprentissages et à l’enseignement. Il s’intéresse particulièrement aux effets des pratiques d’enseignement sur le cerveau et au rôle des neurosciences dans le choix de stratégies d’enseignement efficaces. Il est auteur du livre Activer ses neurones : pour mieux apprendre et enseigner.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Parents, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire, Postsecondaire, Éducation aux adultes, Marché de l’emploi
🎚 Niveau
Débutant

From 9.30 to 9.45 am
15 minute break

From 9.45 to 10.45 am – Sessions 24A

Dr. Peter VERMEULEN - Happy autistic learners: well-being at school

For children on the autism spectrum, attending school is like having a double curriculum: on top of the standard curriculum with its traditional learning outcomes, there’s also a second curriculum: learning to navigate the social school world, coping with the sensory environment, surviving unpredictability and uncertainty, understanding neurotypical communication. No wonder so many learners with autism are stressed at school or drop out of school. Addressing their needs and enhancing their well-being at school by creating autism friendly schools is necessary to ensure that they can fully focus on the standard curriculum and get equal chances for learning. Happy autistic learners are more successful in their learning. In the presentation we will explore some of the basic guidelines for creating autism friendly schools and increasing the well-being at school of autistic children and youngsters. We will cover a.o. autism friendly communication style, how to have autistic students work in group, how to address their sensory issues.

Peter Vermeulen MSc and PhD in Psychology and Educational Sciences. Worked with people with ASD and their families for more than 30 years. Founder of “Autism in Context”, where autism is understood in context. Peter is an internationally respected lecturer/trainer and he presents all over Europe and beyond. He wrote more than 15 books and several articles on autism. For his +30 years of work in the field of autism, he received in 2019 a Lifetime Achievement Award.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals, School management and executives, Parents, General
📖 Grade
Elementary, Secondary, Post-secondary, Adult education
🎚 Level
Beginner

Dr. Jacqueline SPECHT - Building Resilience: The role of relationships

Sharma outlines the 3H Framework for inclusive education, stipulating that for teachers to be successful in inclusive classrooms there must be harmony between their heart (beliefs and values), head (knowledge and skills), and hands (practical approaches) and further posits that pre-service teacher education is key in beginning to develop this harmony. There is an expectation in Canada that teachers have the knowledge and skills to teach in inclusive classrooms, and thus that teacher education programs are providing future teachers with an opportunity to develop the necessary knowledge and skills, beliefs and values, and practical applications. This presentation will focus on research across Canada that has investigated the experiences that preservice teachers discuss as important for developing their beliefs, confidence, and instructional practice. The findings will be discussed in relation to how their initial education programs, associate teachers, and principals can support this development.

Jacqueline Specht Jacqueline Specht, PhD is a Professor and the Director of the Canadian Research Centre on Inclusive Education at the University of Western Ontario. She has worked with schools nationally and internationally to support their transition to inclusive education. She has published 15 book chapters, 54 journal articles, and presented over 135 times at scholarly and community events.

👥 Target audience
All school stakeholders (including educational professionals)
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Lise L'HEUREUX - Structured teaching works! A how-to guide to lesson sequencing

English is one of the most complicated European languages to read. It is incumbent upon early literacy and special education teachers to teach the orthographic code effectively, in a structured way. This starts with the teaching of letter-sound associations.

Science has not yet revealed the best sequence for reading success but it has demonstrated that a structured approach will always be better than an unstructured approach. It has also shown the three main variables affecting reading outcomes: what you teach, how you teach it, and how much you teach it. (Tim Shanahan, President, National Early Literacy Program, on Teaching, Reading, and Learning: The Podcast, Jan. 5, 2021.)

There are many factors to consider when choosing how to sequence lessons in the most effective way: simple vs complex (phonemes, graphemes and syllable structures), frequent vs infrequent, regular vs irregular, dominant vs minor).

In this lecture, we will discuss linguistic and orthographic considerations when determining letter-sound associations sequencing in early literacy (prevention) and with LD students (remediation).

Lise L'Heureux Lise L’Heureux has a master’s degree in Language Didactics and a graduate certificate in Psycholinguistics from l’université du Québec à Montreal. She is a simultaneous bilingual and Orton-Gillingham trained. Lise is the Founding Director of La faculté de Lexie & Graphie, a training and consulting firm specialising in research-based teaching approaches for early literacy instruction and LD learners. She is also an executive board member of L’ADOQ, L’Association des orthopédagogues du Québec.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), School management and executives, Educational or health care professionals
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Karine JACQUES et Patrick BEAUPRÉ - La rétroaction pour les élèves vulnérables

Amener les élèves à se mobiliser, à persévérer et à changer leurs stratégies sont des tâches complexes surtout quantdles apprenants présentent des vulnérabilités. Des stratégies concrètes et le recours à des outils technologiques peuvent être mis en place pour soutenir la métacognition et aider les élèves à progresser.

Karine Jacques Karine Jacques a toujours eu un intérêt pour les élèves vulnérables et a suivi sa formation en adaptation scolaire en faisant ses recherches sur la clientèle adulte. Après plusieurs années comme orthopédagogue à la FGA, elle travaille aujourd’hui comme orthopédagogue à l’accompagnement national en FGA et en FP. Elle soutient les centres dans la mise en place de stratégies et de services pour répondre aux besoins de la clientèle adulte.

Patrick BeaupréPatrick Beaupré est conseiller pédagogique au RÉCIT (réseau axé sur le développement des Compétences des élèves par l’Intégration des Technologies) à la formation générale des adultes (FGA) de Montréal. Il a été membre du conseil d’administration et président de l’AQUOPS pendant quelques années.
Passionné par les avantages des technologies dans l’apprentissage des élèves, il cherche continuellement à trouver l’outil qui pourra les aider, les accompagner et faire.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Parents, Général, Professionnels de l’enseignement ou de la santé
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire, Postsecondaire, Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Débutant

Carole COUTURE et Marina ST-LOUIS - Le bien-être de l’enfant à l’école primaire, un avis du Conseil supérieur de l’éducation

L’avis du Conseil supérieur de l’éducation intitulé Le bien-être de l’enfant à l’école : faisons nos devoirs décrit la situation des enfants du préscolaire et du primaire et met en évidence leur quotidien chargé et leurs besoins multiples. Des enquêtes montrent qu’un nombre important d’entre eux ont des problèmes liés à la santé mentale. Le bien-être à l’école paraît dès lors comme la voie à privilégier afin d’agir en prévention de manière globale et universelle.

La vie scolaire, que ce soit dans l’école, dans la classe ou au service de garde, peut être favorable ou non au bien-être des enfants selon la réponse qui est apportée à leurs besoins. La présentation abordera différents facteurs de risque et de protection qui influencent le bien-être à l’école à partir d’une perspective écosystémique mettant en interrelation les caractéristiques personnelles de l’enfant et les différents environnements dans lesquels les actions doivent s’inscrire (classe, école, famille, communauté). Au cœur de cet avis se trouvent les compétences sociales et émotionnelles des enfants et des adultes, lesquelles constituent un important facteur de protection qui contribue au bien-être de tous.

La présentation insistera sur les leviers dont les milieux scolaires disposent pour permettre aux enfants de grandir, d’apprendre et de s’épanouir dans un milieu scolaire bienveillant.

Carole Couture Enseignante au préscolaire et orthopédagogue de formation, Carole Couture a également été conseillère pédagogique au préscolaire en adaptation scolaire. Après un doctorat en psychopédagogie, elle a été chercheuse en intervention auprès des élèves en difficulté et chargée de cours au baccalauréat en enseignement au préscolaire et au primaire ainsi qu’à la maîtrise en psychopédagogie à l’Université Laval. Elle œuvre au Conseil supérieur de l’éducation depuis plus de 4 ans.

Marina St-LouisMarina St-Louis détient un baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire ainsi qu’une maîtrise en administration et évaluation en éducation. Elle a enseigné au préscolaire et au primaire pour se tourner par la suite vers la recherche en éducation. Elle a travaillé pour différentes universités comme professionnelle de recherche et est aussi tutrice à l’université TÉLUQ. Depuis quatre ans, elle est agente de recherche au Conseil supérieur de l’éducation.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Directions et cadres scolaires, Professionnels de l’enseignement ou de la santé
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

S1 / Alain DESROCHERS - Les fondements scientifiques de l’approche de la réponse à l’intervention en éducation

This session is part of the symposium « La mise en œuvre de l’approche de la réponse à l’intervention : principes et applications ».
La réponse à l’intervention désigne une approche systémique à la prestation des services éducatifs centrée sur la prévention des difficultés d’apprentissage et sur le soutien de tous les élèves dans la réalisation de leur potentiel à l’école. Dans cet exposé, nous faisons d’abord un retour sur les principes directeurs de cette approche. Puis, nous détaillons quatre des voies d’action qui découlent de ces principes, notamment : 1) faire de l’enseignement en classe la première mesure de prévention des difficultés d’apprentissage, 2) assurer un dépistage universel et périodique des élèves qui affrontent des difficultés d’apprentissage, 3) offrir à ces élèves un programme d’intervention axé sur leurs besoins et 4) suivre les progrès réalisés par ces élèves et, au besoin, modifier les modalités du programme d’intervention qui leur avait été destiné. Pour réussir, chacune de ces voies d’action doit mobiliser les savoirs scientifiques sur les apprentissages et les savoirs de pratique des acteurs scolaires, incluant ceux des gestionnaires, des enseignants et des spécialistes. Nous mettons en relief l’importance de ces savoirs dans la mise en œuvre et dans la pérennité de l’approche de la réponse à l’intervention. Étant en constante évolution, ces savoirs conditionnent l’opérationnalisation et l’implantation de toutes les voies d’action associées à cette approche.

Alain Desrochers Alain Desrochers détient un doctorat en psychologie expérimentale de l’Université Western Ontario avec une spécialisation en psycholinguistique. Il a été professeur à l’Université d’Ottawa jusqu’en juillet 2017; puis il a été directeur scientifique de l’Institut des troubles d’apprentissage jusqu’en janvier 2019. Son expertise professionnelle porte sur la didactique cognitive du français écrit, l’élaboration de dispositifs pour son enseignement et l’évaluation des habiletés en lecture-écriture.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Général, Parents
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire
🎚 Niveau
Débutant

Helena OSANA - Coming soon

Coming soon

Gareth D. MOREWOOD - An Introduction To The LASER Approach

The LASER Approach stands for Low Arousal Supporting Educational Resilience, and is designed to be applied in a wide variety of educational settings by teachers, support workers and families. The key difference between this approach and other methods is primarily that resilience is not ‘parked within the child,’ and applies more widely to the environment as a whole and the adults who are supporting the young person. The approach has eight different elements as follows (which are personalised depending upon the setting and requirements identified):

Section 1: Stress and Well-being (of staff and for young people including the PERMA model)
Section 2: Whole-School Approaches (including The Saturation Model and co-production)
Section 3: Inclusion (including inclusive pedagogy, classroom structures and routines)
Section 4: Low Arousal Approaches (focus on key elements of Low Arousal)
Section 5: Reducing Restrictive Practices (including practical alternatives)
Section 6: De-Escalation (developing and embedding structures, practice and policy)
Section 7: Being a Reflective Practitioner (how to develop this as part of a systems approach)
Section 8: Developing metacognition and self-regulation (including Stress Support Plans/Passports)

Gareth Morewood Gareth is currently the Educational Advisor for Studio III (www.studio3.org), previously having worked for 25 years in U.K. schools; the last 17 of which were as SENCo (Special Educational Needs Coordinator) in a large, inclusive secondary school in the North West of England.
Gareth has combines his substantive roles with additionally gaining extensive ‘front-line’ experience supporting schools, families and working directly with young people in the U.K. and abroad; most recently Chile, Dubai, Portugal, Scandinavia and Ireland.
Previously as an Honorary Research Fellow at the University of Manchester, Gareth worked on a range of projects; predominantly to do with the inclusion of young people with complex needs and in supporting autistic learners in their local schools as part of the wider inclusion agenda. Currently as Visiting Lecturer at the University of Chester, Gareth leads on postgraduate modules to do with the provision for complex needs and behaviour.
As part of his current work at Studio III Gareth is Co-Director of the LASER Programme, which fuses his critically acclaimed Saturation Model (Morewood, Humphrey & Symes, 2011) with Low Arousal approaches (McDonnell & Deveau, 2018) as part of a system-led model of inclusive practice.
Gareth has written and recorded a significant body of published works, films and resources about being inclusive as a school, setting and community and continues to strive for every young person, whatever starting point or background can have the necessary understanding, support and provision to ensure they can be the best they can become.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders, Education or health care professionals, School management and executives, Parents, General
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary, Post-Secondary, Adult Education
🎚 Level
Beginner

Marie ANQUETIL - Le toucher sert-il de base au développement de l’attention chez les enfants ?

Dès les premières semaines de vie fœtale, la perception sensorielle nous permet d’apprendre les schémas du monde qui nous entoure et de construire les premiers processus cognitifs. La variabilité des entrées sensorielles et des compétences perceptives à un âge précoce affecte les réseaux neuronaux qui sous-tendent le développement des systèmes attentionnels. Or, ceux-ci soutiennent le développement des fonctions exécutives, qui régulent et coordonnent l’activité cognitive. Des dysfonctionnements exécutifs sont au cœur de la symptomatologie des troubles neurodéveloppementaux (TND) comme le Trouble du Spectre de l’Autisme, le Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité ou les troubles des apprentissages. Dans la symptomatologie de ces troubles on retrouve également des altérations sensorielles, notamment du traitement tactile. Le toucher, premier sens à se développer, constitue le fondement du développement sensoriel et servirait donc de première base au développement de l’attention chez les enfants. Un des enjeux pour les praticiens est actuellement de mieux comprendre et mieux identifier l’origine des TND afin d’accompagner au plus tôt les enfants dans leur quotidien. Nous aborderons l’importance du toucher pour le développement de l’attention et des fonctions exécutives afin de considérer de nouvelles propositions pour la détection précoce des TND.

Marie Anquetil Psychologue, je poursuis actuellement une thèse de Doctorat sur la thématique du dépistage précoce des troubles neurodéveloppementaux. Mon travail de recherche soutenu par l’expertise de Sandrine Rossi (Professeur des Universités en Psychologie cognitive et de l’éducation) et Nadège Roche-Labarbe (Maître de Conférences en Psychologie du développement de l’enfant), vise à identifier des marqueurs sensoriels du développement de l’attention exécutive chez les enfants d’âge préscolaire.

👥 Public cible
Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Enseignants
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Oxana LEONTI - Développer ses connaissances orthographiques en ayant des habiletés langagières orales fragilisées : le cas des élèves ayant des troubles langagiers

Le langage oral est un facteur à la fois de protection et prédictif de la réussite ultérieure notamment pour : 1) la maîtrise de la langue écrite (Daigle et coll., 2018); 2), la réussite scolaire en général (Botting, 2020) et 3) le bien-être social et émotionnel (St Clair et coll., 2019). Par ailleurs, il est admis qu’une transition harmonieuse du langage oral vers son versant écrit durant les trois premières années de scolarisation est fortement dépendante des habiletés langagières orales (Law et coll., 2017). Par conséquent, un développement langagier oral insuffisant pourrait placer les élèves ayant des difficultés et des troubles langagiers, et ce, dès le début de leur parcours scolaire, en situation de vulnérabilité (Bishop et coll., 2017; Leonard, 2018). Lors de cette conférence, les participants pourront, dans un premier temps, découvrir quelques facteurs fragilisant le développement des connaissances orthographiques chez les élèves ayant des difficultés et des troubles langagiers. Également, la présentation de quelques résultats d’études et d’exemples de productions orthographiques impliquant ces lecteurs-scripteurs permettra aux participants de mieux comprendre le portrait de ces apprenants. Enfin, quelques pistes d’intervention utiles aux milieux scolaires seront suggérées.

Oxana Leonti détient un doctorat en éducation de l’Université de Montréal et travaille actuellement comme chargée de cours. La réussite éducative des élèves ayant des difficultés et des troubles langagiers est au cœur de ces réflexions. Elle entame un stage postdoctoral au département des sciences de l’éducation à l’UQTR pour perfectionner ses connaissances sur les processus de classements scolaires et la réussite éducative des élèves plurilingues présentant des difficultés langagières.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Parents, Directions et cadres scolaires, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Prof. Pierre COLLERETTE - Réussir les transitions et pérenniser les changements

Beaucoup de changements de pratiques professionnelles ne sont pas complètement introduits, et ceux qui le sont, malheureusement vont souvent ne pas être maintenus dans le temps. Cela s’explique par diverses raisons, mais deux sont particulièrement importantes : une faible pression des pairs et un encadrement managérial insuffisant. Cette présentation portera sur les défis d’une période de transition, sur des pratiques à favoriser pour mener à terme la transition dans un changement de pratiques professionnelles et sur des façons d’en assurer la pérennisation.

Pierre Collerette Professeur honoraire de l’Université du Québec en Outaouais, il s’intéresse plus particulièrement à la gestion du changement, aux modèles organisationnels, à l’évolution des organisations dans la conjoncture contemporaine, à la réussite scolaire et à la performance organisationnelle. Il est intervenu comme consultant et conférencier dans de nombreux projets au Canada et en Europe. Il a plusieurs publications à son compte, dont le volume Le pilotage du changement (PUQ), qui est le plus connu.

👥 Public cible
Directions et cadres scolaires
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire, Postsecondaire, Éducation aux adultes, Marché de l’emploi
🎚 Niveau
Intermédiaire

From 10.45 to 11 am
15 minute break

From 11 am to noon – Sessions 24B

Dr. Peter VERMEULEN - The predictive mind in autism: consequences for social skills and emotions

Many ideas about the autistic brain are based on conceptions about the human brain that are outdated. The computer as a metaphor for the brain, with its input, processing and output, has been very useful in the past, but seems to be incorrect in the light of recent discoveries in brain science. The brain is not a computer: the brain is guessing more than it is computing. The reason? Our world does not do in absolutes. Nothing has a fixed meaning, hence for most daily situations applying universal and absolute rules and laws is less useful than setting probabilities. The brain uses context to predict the world. This is known as the predictive coding account of human information processing.
But what if your brain is not so talented in using context? What if your brain does think in absolutes? This is the case in autism. And therefore the world is for people with autism more confusing, more threatening and more difficult to predict, especially the social world.
In this session, we will explore the concept of absolute thinking (reduced contextual sensitivity in predicting the world) and explain how this new contextualized predictive coding framework will shed a whole new light on interventions aimed at increasing the social-emotional skills of children on the autism spectrum..

Peter Vermeulen MSc and PhD in Psychology and Educational Sciences. Worked with people with ASD and their families for more than 30 years. Founder of “Autism in Context”, where autism is understood in context. Peter is an internationally respected lecturer/trainer and he presents all over Europe and beyond. Peter wrote more than 15 books and several articles on autism. For his +30 years of work in the field of autism, he received in 2019 a Lifetime Achievement Award.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals, Parents
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Dr. Hariclia PETRAKOS - Promoting engagement and well-being in individuals with learning disabilities

Engaging individuals with learning disabilities in positive relationships is critical to enhancing their quality of life, by creating meaning, well-being and competence. This presentation will provide a framework to understand why positive relationships are very important to understanding and working with individuals with learning disabilities. An ecological framework will be used to describe the multiple factors that impact inclusive practices. The discussion will be include case studies that describe how inclusive strategies and applications are applied across developmental ages and contexts (early childhood, elementary, high school).

Hariclia Harriet Petrakos Dr. Petrakos is a psychologist and professor who been conducting research and working with individuals with learning and behaviour challenges in school settings, research contexts and clinical settings. She has a doctoral degree from McGill University and is currently a professor in the Department of Education at Concordia University.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals, Parents, School management and executives
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Dr. François RICHER - Emotions and the Google of the brain

Executive functions (attention, recall and manipulation of information, planning, etc.) are essential for acquiring knowledge and know-how and for transforming competence into performance. However, these functions are sensitive to emotions that promote the disengagement of attention. In people living with LD, the executive functions are often more fragile or more solicited to compensate for learning difficulties. Thus, traits such as impulsivity, anxiety, opposition and stimulation addiction amplify executive dysfunctions. Interventions targeting emotional control and relationships can therefore make a difference on the cognitive level. However, certain emotions such as performance pride and passion promote cognitive engagement and can therefore help compensate some executive weaknesses. This explains the potential of educational approaches that emphasize the active use of the information presented, but also maximizing the perceived value of the learning topic and the self-confidence of the individual.

Francois Richer Francois Richer is a neuropsychology professor, researcher and clinician. He was trained in psychology and neuroscience in Montreal and Los Angeles. He has investigated attention and behavioral difficulties in children and adults.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals, School management and executives, Parents, General
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary, Post-secondary, Adult education, Job market
🎚 Level
Intermediate

Dr. Martin PEARSON - Interventions cliniques auprès des 17-24 ans présentant un TDAH

Cette conférence vise à expliquer les différentes stratégies d’intervention psychoéducatives et psychologiques auprès des 18-24 ans présentant un TDAH avec et sans comorbidités.

Martin Pearson Le Dr Martin Pearson, psychologue, s’est spécialisé dans le traitement et l’évaluation du trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) chez l’adulte suite à une longue pratique clinique auprès des enfants et des adolescents présentant cette condition. Formateur et conférencier de calibre international, il offert au fil des ans de nombreuses présentations aux professionnels de la santé sur le TDAH et intervient régulièrement dans les médias.

👥 Public cible
Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Enseignants, Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Parents, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Éducation aux adultes, Marché de l’emploi, Postsecondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Prof. Josée NADEAU et Manon LEBLANC - Classifier les erreurs pour intervenir efficacement en mathématiques

Appuyée par des données scientifiques, cette conférence portera sur l’utilisation d’un modèle de classification d’erreurs pour orienter l’intervention en mathématiques. Malgré une prévalence comparable à celles des difficultés en lecture, peu de recherches se consacrent aux difficultés en mathématiques et plusieurs questions demeurent à savoir comment intervenir efficacement auprès des élèves ayant un trouble d’apprentissage avec atteinte en mathématiques. Ainsi, le but de cette conférence consiste à proposer un processus d’intervention allant de l’analyse de l’erreur au choix de l’intervention. Selon les données recueillies, cette méthode permet, entre autres, une amélioration dans le rendement en mathématique de l’élève.

Josée Nadeau Josée Nadeau, Ph. D., est professeure agrégée à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton où elle donne des cours liés à l’enfance en difficulté. Elle a travaillé depuis plus de 20 ans dans le domaine de l’évaluation diagnostique et de l’intervention auprès d’élèves présentant des problèmes de comportement et des troubles d’apprentissage. En recherche, elle s’intéresse au dépistage et à la rééducation des troubles et des difficultés d’apprentissage.

Manon Leblanc Manon LeBlanc (Ph. D.) est didacticienne des mathématiques, professeure agrégée à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton et vice-présidente du Groupe d’action pour les mathématiques en Acadie. Elle s’intéresse à la relation qu’entretiennent les gens avec les mathématiques et aux activités qui permettent d’attribuer un sens aux mathématiques. Elle souhaite amener les gens à voir les mathématiques qui se trouvent autour d’eux, mais aussi, et surtout à les comprendre.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Annie CORMIER et Jean-Félix GIGUÈRE-GROULX - Les stratégies de prise de notes, c'est l'affaire de tous!

Notre atelier mise sur l’importance de développer des stratégies de prise de notes numériques en vous proposant différentes façons de faire afin de répondre aux besoins de tous les types d’apprenants.
Dans cette présentation, nous proposerons des outils qui permettront aux élèves d’augmenter leur capacité à utiliser des stratégies de prise de notes efficaces.

Annie Cormier Après avoir enseigné en adaptation scolaire pendant 15 ans, Annie Cormier a intégré l’équipe du Service national du RÉCIT, Domaine des langues en février 2019. Elle a développé une passion pour la pédagogie numérique et le français. Elle croit fortement que l’intégration des technologies permet de soutenir la réussite scolaire pour tous, d’innover, de faciliter la collaboration, de développer la créativité et de faciliter la motivation et l’implication des élèves dans leurs apprentissages.

Jean-Félix GiguèreJean-Félix Giguère-Groulx a fait ses débuts à titre d’enseignant d’univers social et technopédagogue. Disposant d’une formation en graphisme ainsi que d’une maîtrise en technologie éducative, il utilise mes compétences combinées avec un soupçon d’humour pour offrir un soutien pédagonumérique adapté aux besoins des enseignants. Impliqué depuis 2018 dans l’équipe du RÉCIT FGA, il est plus qu’heureux de vous assister dans l’appropriation d’outils qui pourront, il l’espère, vous aider dans vos pratiques professionnelles.

👥 Public cible
Enseignants
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Secondaire, Postsecondaire, Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Intermédiaire

Dr. Barbara BLACKBURN - Digging Deeper with Rigor in the Classroom

Building on our ideas from the keynote, we’ll explore rigor in more depth. Specifically, we will explore additional rigorous activities, suggestions for differentiating instruction without sacrificing rigor, and options to increase rigor in assessments.

Barbara Blackburn Barbara Blackburn, Ph.D., a Top 30 Global Guru, is a best-selling author of more than 25 books, including the bestseller Rigor is NOT a Four-Letter Word, Rigor and Differentiation in the Classroom, Seven Strategies for School Improvement and the Rigor in the Remote Classroom. An internationally recognized expert in the areas of rigor, motivation and leadership, she regularly collaborates with schools and districts for on-site and online professional development.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), School management and executives, General
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Lana NOGUE - Coaching Conversations: Building positive relationships that impact practice

This session will start with the importance of building positive relationships and how you can leverage those relationships to positively support and lead. We will examine how coaching and mentoring impacts personal growth and the success of learners. Coaching questions, modeling, engaging in professional dialogue, and examining data and evidence will be explored as ways to impact practice. Key coaching questions will be shared.

Lana Nogue As a consultant, with experience as a school and district leader of inclusive learning, Lana Nogue partners with leaders and inclusive teams at both the school and district level to ensure coordination and a fluid system of supports are in place for all learners. She coaches and mentors the alignment of teams through all levels of the organization, establishing a responsive inclusive learning environment for all students. Lana has a Master of Education in Inclusive Education.

👥 Target audience
School management and executives, All school stakeholders (including educational professionals), Teachers
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Prof. Mylène LEROUX et Nancy GOYETTE - Des pratiques inclusives qui peuvent contribuer au bienêtre à l’école

Bien que l’inclusion des élèves à risque, handicapés ou en difficultés d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) en classe régulière soit privilégiée et socialement valorisée, on ne peut nier qu’elle présente aussi son lot de défis, ce qui peut parfois occasionner un certain sentiment de surcharge, d’incompétence ou d’impuissance chez des personnes enseignantes. En adoptant une approche par problème pour tenter d’aider les élèves à évoluer dans leur cheminement, il n’est pas toujours aisé de porter un regard positif sur les situations.

Cette conférence vise à dégager des stratégies et des moyens permettant de mieux gérer la prise en compte de la diversité chez les élèves, tout en assurant leur bienêtre et la satisfaction de leurs besoins, mais également le bienêtre de la personne enseignante. D’abord, l’approche permettra d’adopter un regard plus positif sur les élèves en apprenant à les connaître et à identifier leurs forces, et pas uniquement leurs difficultés. Puis, du côté de la personne enseignante, la perspective sera celle de la bienveillance envers soi-même et de l’auto-compassion, avec une mise en exergue de pistes de réflexion et d’action pour développer un savoir-être en classe, mais aussi un savoir devenir qui mise sur le développement de son plein potentiel, élément incontournable pour cultiver une meilleure santé psychologique et le bienêtre en enseignement.

Mylène Leroux Enseignante au préscolaire et primaire de formation et détentrice d’un doctorat en psychopédagogie, Mylène Leroux est professeure en formation pratique à l’Université du Québec en Outaouais et chercheuse associée au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante depuis 2010.
Ses principaux intérêts de recherche concernent la formation pratique et l’insertion professionnelle, le bienêtre et la résilience des enseignants, puis la différenciation pédagogique.

Nancy Goyette Enseignante au secondaire de formation, Nancy Goyette est professeure à l’Université du Québec à Trois-Rivières et chercheuse associée au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante.
Chercheuse instigatrice du champ de la psychopédagogie du bienêtre, elle s’intéresse au bienêtre dans les institutions éducatives, au développement identitaire positif des novices et à l’intégration d’une approche axée sur les forces et les talents en éducation.

👥 Public cible
Enseignants
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

S2 / Prof. Nancy GAUDREAU - Les éléments clés de la gestion de classe pour favoriser l’enseignement et l’apprentissage de la lecture et de l’écriture

This session is part of the symposium « La mise en œuvre de l’approche de la réponse à l’intervention : principes et applications ».
À partir des cinq composantes de la gestion de classe (Gaudreau, 2017), cette communication présente un état des connaissances permettant de guider le personnel enseignant dans la mise en œuvre des mesures universelles associées au modèle de Réponse à l’intervention (RàI). De manière à soutenir l’enseignement et l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, une attention particulière sera accordée à la présentation de stratégies efficaces pour capter l’attention et favoriser l’engagement des élèves sur l’objet d’apprentissage en classe.

Nancy Gaudreau Docteure en psychopédagogie, Nancy Gaudreau est professeure titulaire en adaptation scolaire à l’Université Laval. Elle s’intéresse au développement professionnel du personnel éducatif, à leur sentiment d’efficacité personnelle et à la transformation de leurs pratiques d’intervention envers les élèves présentant des difficultés comportementales. Elle compte aussi plus de 15 années d’expérience en milieu scolaire à titre d’enseignante et de conseillère pédagogique en adaptation scolaire.

👥 Public cible
Enseignants
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Jocelyne CHEVRIER - Gestion compétente et bienveillante en formation générale des adultes...vers la réussite!

Des directions de centres de formation générale des adultes nous partagent leurs pratiques de gestion qui favorisent la persévérance et la réussite de leurs étudiants. Leur créativité et leur audace bonifient leur leadership. La bienveillance au regard de la diversité de leur clientèle et leur leadership pédagogique sont les moteurs de leurs pratiques. Venez prendre connaissance des idées développées par ces leaders, vous en inspirer et faire émerger les vôtres au cours de cet atelier interactif!

Jocelyne Chevrier Professeure agrégée et codirectrice du département de gestion de l’éducation et de la formation à l’Université de Sherbrooke, Mme Chevrier est responsable du programme de diplôme d’études supérieures spécialisées en gestion de l’éducation. Elle a été durant 20 ans directrice d’établissements scolaires incluant des classes pour des élèves à besoins particuliers. Titulaire d’un doctorat en administration et fondements en éducation de l’Université de Montréal, ses intérêts de recherche concernent l

👥 Public cible
Directions et cadres scolaires, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Enseignants
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Avancé

From noon to 12.30 pm
30 minute break

From 12.30 to 1.30 pm – Luncheon sessions

Shelley MOORE - Support One, Support ALL

In this session we will look at how to anticipate and plan for the needs of students in our classrooms and schools. We will look at examples and share strategies about how to use resources in effective and efficient ways based on our plans to increase access for all.

Shelley Moore Originally from Edmonton, and now based in Vancouver, British Columbia, Shelley Moore is a highly sought-after teacher, researcher, speaker and storyteller and has worked with school districts and community organizations around the world, in supporting and promoting equity for all learners. Shelley completed an undergraduate degree in Special Education at the University of Alberta, her masters

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals, Parents, General, School management and executives
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary, Post-secondary, Adult education
🎚 Level
Beginner

Nicolas DUVERNOIS - Titre à venir

À venir

From 1.30 to 1.45 pm
15 minute break

From 1.45 to 2.45 pm – Sessions 24C

Prof. Kathleen ROBERTSON and Lorna HEWSON - Nurturing our Wellness through Connected Communities

We can’t deny our interconnectedness. How can we leverage our connections with one another to promote a true culture of wellness? Leadership is everyone’s vocation and we all play a role in moving from fractured to flourishing. Join Kathleen and Lorna in exploring a framework to examine how connected communities can bring us together to impact our wellness.

Kathleen Robertson Kathleen Robertson has more than 20 years of teaching experience and a Master of Education degree from University of Calgary, where she developed a passion for well being and healthy communities.
As a Learning Associate with Jigsaw Learning, Kathleen supports teachers and leaders through development of strategic plans, Collaborative Response practices, and coaching in schools.

Lorna Hewson Lorna Hewson is an award-winning educator with leadership experience at the classroom, school, district and provincial levels. Lorna has experience at all levels of education from classroom to district leadeship, and has developed a passion for well being and community through these varying experiences. She is the co-founder of Jigsaw Learning, and co-author of the text Envisioning a Collaborative Response Model.

👥 Target audience
All school stakeholders (including educational professionals)
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary, Post-secondary, Adult education, Job market
🎚 Level
Beginner

Susan BAZYK - Coming soon

Coming soon

Caroline LEBEAU - Stratégies pour favoriser l'intégration et le maintien de jeunes adultes issus de la neurodiversité

L’objectif de la présentation est de mieux comprendre les défis et les facteurs de réussite qui contribuent ou non à l’inclusion professionnelle des personnes avec des besoins particuliers.
Tout d’abord, un portrait de parcours scolaires, les alternatives offertes ainsi que les ressources d’aide pour favoriser l’intégration et le maintien en stage et en emploi des jeunes adultes de 16-35 ans.
Ensuite, la présentation de plusieurs parcours de jeunes adultes provenant de la diversité. Ces exemples permettront de mieux comprendre les enjeux relatifs à leur inclusion que ce soit lié à leurs caractéristiques individuelles, leurs compétences, leurs besoins, l’environnement de travail et les tâches. Également, la divulgation du diagnostique ainsi que les accommodements seront abordés.
Ces données proviennent à la fois de la recherche et de la pratique.
En conclusion, des stratégies seront offertes afin de favoriser la diversité en entreprise.

Caroline Lebeau Désirant sensibiliser les enfants et normaliser les différences individuelles, elle a fondé Regard9.ca, puis la Tournée Édu4tive. Ses expériences en tant qu’éducatrice spécialisée, gestionnaire et consultante en organisation l’ont incité à réaliser des recherches doctorales portant sur la diversité humaine, les compétences et les milieux de travail inclusif.
Auteure et conférencière à l’international, elle accompagne les organisations afin de développer des stratégies inclusives.

👥 Public cible
Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Postsecondaire, Éducation aux adultes, Marché de l’emploi
🎚 Niveau
Débutant

Prof. Vincent BERNIER - Les attitudes des enseignants en gestion de classe : regards croisés d’élèves en difficulté de comportement et de la recherche

En collaboration avec le CQJDC
Gérer efficacement une classe, c’est une compétence qui se développe. Pour y parvenir, il faut acquérir des connaissances (savoirs), maitriser des habiletés d’intervention (savoir-faire) et adopter des attitudes (savoir-être) appropriées. En gestion de classe, il ne suffit donc pas de savoir quoi faire ni comment le faire ; encore faut-il savoir comment être en le faisant. À partir du point de vue d’élèves présentant des difficultés comportementales et des données issues de la recherche dans le domaine, cet atelier vise à dresser un portrait des attitudes des enseignants en gestion de classe. Il y sera question de neuf attitudes positives à privilégier et de huit attitudes négatives à éviter en classe qui ont été regroupées dans quatre catégories mettant en évidence des piliers importants de la gestion de classe : 1) respecter ; 2) encadrer ; 3) soutenir et 4) différencier. Plusieurs pistes d’intervention seront proposées afin d’amener les participants à réfléchir à leurs propres attitudes. Enfin, plusieurs pistes et ressources seront aussi suggérées pour soutenir le développement de la compétence à gérer la classe.

Vincent Bernier Vincent Bernier est professeur au département de didactique de l’Université du Québec à Montréal. Ses intérêts de recherche portent sur les pratiques de gestion de classe des enseignants ainsi que sur les perceptions des élèves. Il s’intéresse à l’expérience scolaire des élèves présentant des difficultés de comportement, à l’établissement des plans d’intervention et à la recherche axée sur les jeunes.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

S3 / Marielle BONNEAU, Monique BRODEUR et Alain DESROCHERS - La gestion des apprentissages en lecture au palier 1 dans l’approche de la Réponse à l’intervention. 3e conférence du symposium sur la RàI

This session is part of the symposium « La mise en œuvre de l’approche de la réponse à l’intervention : principes et applications ».
L’approche de la réponse à l’intervention s’avère particulièrement efficace afin de permettre à tous les élèves, notamment ceux en situation de vulnérabilité, de faire des progrès significatifs dans l’apprentissage de la lecture. Elle se caractérise par un enseignement et une évaluation démontrés efficaces, selon des paliers multiples.
Cette présentation permettra aux participants d’apprendre des connaissances en vue de pouvoir :
● Comprendre les caractéristiques du palier 1 de l’approche de la réponse à l’intervention au regard des pratiques d’enseignement et d’évaluation de la lecture chez les élèves de 4 à 8 ans.
● Comparer ses propres pratiques avec celles caractérisant l’approche de la réponse à l’intervention en lecture, identifier les éléments communs, puis s’approprier les nouveaux éléments de façon complémentaire.
● Connaître et comprendre la démarche de mise en œuvre de l’approche de la réponse à l’intervention (RàI) en lecture, notamment celle du palier 1.
● Scénariser comment mettre en place au palier 1 l’approche de la réponse à l’intervention (RàI) pour soutenir efficacement tous les élèves selon leurs besoins relatifs à l’apprentissage de la lecture.

Marielle Bonneau Marielle Bonneau est orthopédagogue. Elle a œuvré comme conseillère pédagogique en adaptation scolaire puis actuellement au préscolaire au Centre des services scolaire des Bois-Francs. Elle a enseigné en adaptation scolaire et au secteur régulier, de la maternelle au secondaire. Elle a un baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire, une maîtrise en psychopédagogie, deux diplômes de 2e cycle en orthopédagogie et en révision du curriculum scolaire.

Monique Brodeur Monique Brodeur est professeure titulaire à l’Université du Québec à Montréal. Bachelière en orthopédagogie, elle a une maîtrise et un doctorat en psychopédagogie. Elle a œuvré 15 ans auprès d’élèves de milieux défavorisés et ayant des difficultés d’adaptation et d’apprentissage. Ses travaux portent sur la formation des enseignants et des orthopédagogues, la prévention des difficultés d’apprentissage en lecture, la maternelle, ainsi que la recherche et le transfert des connaissances.

Alain Desrochers Alain Desrochers détient un doctorat en psychologie expérimentale de l’Université Western Ontario avec une spécialisation en psycholinguistique. Il a été professeur à l’Université d’Ottawa jusqu’en juillet 2017; puis il a été directeur scientifique de l’Institut des troubles d’apprentissage jusqu’en janvier 2019. Son expertise professionnelle porte sur la didactique cognitive du français écrit, l’élaboration de dispositifs pour son enseignement et l’évaluation des habiletés en lecture-écriture.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Directions et cadres scolaires, Professionnels de l’enseignement ou de la santé
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire
🎚 Niveau
Débutant

Amélie BÉDARD - Coming soon

Coming soon

Dr. Barbara BLACKBURN - Rigorous Schools and Classrooms: Leading the Way

Building on our understanding of rigor from the keynote session, we’ll focus on leadership strategies to ensure your school is providing rigorous instruction to students. We will specifically focus on ideas for building ownership and shared vision, shaping culture, and providing professional development to your teachers. Two complete professional development sessions will be provided.

Barbara Blackburn Barbara Blackburn, Ph.D., a Top 30 Global Guru, is a best-selling author of more than 25 books, including the bestseller Rigor is NOT a Four-Letter Word, Rigor and Differentiation in the Classroom, Seven Strategies for School Improvement and the Rigor in the Remote Classroom. An internationally recognized expert in the areas of rigor, motivation and leadership, she regularly collaborates with schools and districts for on-site and online professional development.

👥 Target audience
School management and executives
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary
🎚 Level
Beginner

Dr. Heather BROWN - Valuing Autistic Writing: Lessons from the Neurodiversity Movement

This presentation will explore the nuanced complexities of autistic writing development by drawing from theories of writing and autism as well as perspectives from the Neurodiversity Movement. Neurodiversity advocates challenge deficit-only conceptualizations of autism. Instead, they celebrate autism as a different (not less) way of being human and embrace autism as a valuable minority identity (Kapp et al., 2013; Sinclair, 1993, 2012). Yet, neurodiversity advocates also clearly acknowledge that many autistic individuals face significant challenges and need appropriate supports (den houting, 2019). With respect to writing, many students with autism struggle to become proficient writers, while others write exceptionally well. In this presentation, I will first explore some of the ways that the writing of autistic students tends to differ from their nonautistic peers and how their autistic traits and thinking styles (e.g., monotropism, executive functioning) can both support and hinder their success at writing, so that educators can better conceptualize the expected variability of autistic writing in school-based writing activities. I will also explore effective approaches to support autistic individuals with specific writing challenges, including explicit writing instruction, multi-component interventions, and self-regulation of the writing process.

Heather Brown> Dr. Heather M. Brown was originally trained as an elementary school teacher, but she is now an Associate Professor in the Dept. of Educational Psychology at the University of Alberta. She is also an autistic professional who studies autism. Her AIDAN lab aims to uncover strategies to support the academic achievement and overall well-being of autistic children, youth and adults. By doing so, her research is poised to empower autistic individuals to be more self-confident in their neurodiversity.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals, Parents, General
📖 Grade
Elementary, Secondary, Post-secondary
🎚 Level
Intermediate

Prof. Virginie HOULE - Comment susciter un apprentissage signifiant de la multiplication ?

Trop souvent, les élèves, en particulier ceux en difficulté, cherchent à reproduire les règles mathématiques qui leur sont enseignées sans se questionner sur ce qui les fonde. Considérant qu’en modifiant la façon d’enseigner, il est possible de modifier le rapport aux mathématiques développé par les élèves, nous avons dégagé dans les écrits scientifiques quelques repères de nature didactique pour susciter le questionnement des élèves et ainsi provoquer un apprentissage signifiant. Nous avons ciblé, comme contenu mathématique, la multiplication dans l’ensemble des nombres naturels. Sur la base des repères didactiques retenus, nous avons ainsi construit une séquence d’enseignement composée d’une variété de situations mettant en jeu un agrégat de connaissances autour de la multiplication. Cette séquence a été expérimentée auprès de groupes restreints d’élèves identifiés en difficulté de 3e, 4e et 5e année du primaire. Nos résultats montrent que les situations, notamment en raison de leur caractère ludique et du fait qu’elles ouvrent sur une diversité de stratégies, amènent les élèves à se placer dans la position de constructeur de la connaissance. Nous présentons, dans cette conférence, les repères didactiques que nous avons étudiés et montrons comment ceux-ci ont orienté la construction et le pilotage d’une séquence de situations sur la multiplication.

Virginie Houle Virginie Houle est titulaire d’un doctorat en éducation et est professeure à l’Université du Québec à Montréal au département d’éducation et formation spécialisées. Ses travaux de recherches portent sur l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques au primaire dans le champ de l’adaptation scolaire.

👥 Public cible
Enseignants
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Prof. Marie GRANDISSON et Émilie RAJOTTE - Pour une plus grande participation des élèves autistes: Collaboration ergothérapeute, enseignants et éducateurs

Les élèves autistes représentent plus du tiers des élèves ayant des besoins particuliers. Ils rencontrent de nombreux obstacles à une participation satisfaisante aux activités dans la classe, mais également à l’extérieur de celle-ci. Les enseignants qui les accueillent vivent généralement un niveau de stress plus élevé que leurs collègues et demandent davantage de soutien pour arriver à offrir un milieu réellement inclusif. Devant ces constats, une équipe de recherche s’est penchée sur les questions suivantes : Comment l’ergothérapeute peut-il contribuer à soutenir la participation des élèves autistes à l’école primaire? Quelles sont les caractéristiques d’une école favorisant la participation des élèves autistes? Pour des écoles inclusives des élèves autistes est une approche collaborative dans laquelle l’ergothérapeute s’allie avec des enseignants et des éducateurs pour les aider à favoriser la participation des élèves autistes dans les principales activités de la vie scolaire. Cette approche se distingue par les manières de travailler en équipe pour modifier des éléments des environnements, des activités et des routines pour favoriser la participation des élèves autistes. L’approche se distingue aussi par l’identification en premier lieu de stratégies universelles pouvant être utilisées avec tous les élèves. Et vous, par où commencerez-vous?

Marie Grandisson Marie Grandisson est professeure aux programmes d’ergothérapie de l’Université Laval. Outre sa formation en ergothérapie, elle a aussi réalisé une maîtrise en santé communautaire et un doctorat en réadaptation. Elle dirige des projets de recherche portant sur le soutien aux parents et aux intervenants des milieux éducatifs impliqués auprès d’enfants autistes ou présentant une déficience intellectuelle. Elle codirige le laboratoire de recherche Communautés inclusives.

Emilie Rajotte Emilie Rajotte est ergothérapeute et enseignante au programme d’ergothérapie de l’Université Laval. Elle a exercé l’ergothérapie dans divers contextes de pratique. Elle est titulaire d’une maîtrise en sciences de l’éducation. Dans le cadre de son mémoire, elle a contribué au développement de Pour des écoles inclusives, un modèle d’intervention dans lequel un ergothérapeute accompagne des intervenants scolaires pour favoriser la participation des élèves autistes et de leurs pairs.

👥 Public cible
Directions et cadres scolaires, Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Agathe TUPULA KABOLA - La famille, l’école et la communauté vers une mobilisation concertée

L’école ne peut relever, à elle seule, le défi de hausser le niveau de persévérance des élèves. En matière de réussite scolaire, c’est véritablement l’union qui fait la force! Plusieurs recherches ont mis en évidence l’influence de la concertation entre l’école et la famille, non seulement sur la réussite scolaire des élèves, mais également sur leurs comportements. La collaboration entre l’école et la famille peut être considérée à la fois comme une activité à réaliser et comme une attitude à adopter. L’élève est placé au cœur d’un processus collaboratif visant sa réussite scolaire et son épanouissement global.
Il existe une relation dynamique et d’influence entre l’enfant et ses différents environnements constitués de sa famille, sa classe, son école, et sa communauté. Quelles sont les étapes menant à la réalisation d’un projet École-Famille-Communauté (ÉFC)? Des exemples concrets et inspirants de projets ÉFC vous seront présentés, de même que des ressources pour alimenter votre réflexion.

Agathe Tupula Kabola Maîtrise professionnelle en orthophonie (Université de Montréal, 2010)
Membre de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec (OOAQ) et certification clinique d’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC).
DESS en gestion (HEC Montréal, 2015)
Chroniqueuse dans les médias (Moteur de recherche, ICI Radio-Canada Première / Format Familial, Télé-Québec / Des familles comme les autres, AMI-Télé)
Auteure
Chargée de cours et chargée de clinique à l’Université de Montréal

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Parents, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire
🎚 Niveau
Débutant

From 2.45 to 3 pm
15 minute break

From 3 to 4 pm – Sessions 24D

Dr. Denyse HAYWARD and Seyma YILDIRIM-ERBASLI - Do preservice teachers believe that students with disabilities belong in K-12 general education classrooms?

Pre-service teachers are expected to graduate with a skill set that supports their ability to educate exceedingly diverse students. Thus, it is important to examine factors that may influence the attitudes, beliefs, and concerns future educators hold about teaching students with disabilities. We will present findings from a survey study investigating the attitudes, beliefs, and concerns of 626 preservice teachers regarding the inclusion of students with physical, academic, social, behaviour, attention, and communication disabilities.
Specifically, we examined the relationship between preservice teachers’ attitudes, beliefs, and concerns regarding the inclusion of students with different disabilities across a series of demographic factors (previous interactions with persons who have a disability, disability education, prior teaching experience, education level, grade taught, gender, year of program, and preservice teacher age).
We hope our survey findings will support instructors in teacher education programs to directly address factors that influence preservice teachers’ beliefs and attitudes before they begin their teaching careers.

Denyse Hayward Denyse Hayward is a Professor in the Faculty of Education, University of Alberta. She has co-authored 3 tests, the Test of Early Language and Literacy, the Sound Access Parent Outcomes Instrument, the Edmonton Narrative Norms Instruction, and an alphabet book, Alphabet Stage. Her research on inclusion examines teacher attitudes and beliefs about including students with disabilities in general education classrooms. Her website/ebook, Other Ways of Seeing Inclusion, focusses on these issues.

Seyma Yildirim Erbasli Seyma N. Yildirim-Erbasli, MA, is a doctoral student in the Measurement, Evaluation, and Data Science programme at the University of Alberta in Edmonton, Alberta. Her research interests include psychometrics, digital assessments, educational data mining, and artificial intelligence.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals)
📖 Grade
Elementary, Secondary, Post-secondary
🎚 Level
Beginner

Silwia BIELEC and Chris COLLEY - Head, Heart and Hands: Engaging all learners through the Makerspace approach.

Open Creative Spaces, also known as Makerspaces, provide learners of all ages and abilities with the unique opportunity to engage with various technologies as agents and creators. From exploring circuitry by connecting a board to a computer, to creating wearable technologies and robots that draw, the Maker movement has expanded the way we see our place in the technological world. But it has also impacted the way that diverse learners see themselves and others in the school setting. In our work with both students and teachers, we have seen first-hand students who struggle academically or students with special needs, shine when presented with a hands-on technological challenge. We have seen these students engaged for significant amounts of time, solving open-ended problems that call upon various knowledge and skills. We have witnessed students eager to discuss their work and excited to talk about the process. This workshop will examine how Makerspaces and the maker mindset can engage learners of varying abilities not just when it comes to technology, but when it comes to learning itself.

Sylwia Bielec Sylwia Bielec (M.A) is an instructional designer and consultant, specializing in a systems approach to learning design as well as in teacher professional learning and reflective practice. Sylwia has worked on various pedagogical innovation initiatives in a competency-based setting – most recently as part of the Open Creative Spaces team at LEARN, where she works with teachers and students to engage their heads, hearts and hands through makerspaces and making.

Chris Colley Chris Colley is a self-described lifer in education. He has taught grades K-11 throughout the province of Quebec for over 20 years. Currently, he is an education consultant at LEARN serving anglophone school boards. Student engagement is his jive. He believes that learning only happens when mistakes happen, and to make mistakes students need to be actively involved in their learning process. His passion is supporting educators in creating environments where students are at the helm of their learning.

👥 Target audience
Teachers, Educational or health care professionals, All school stakeholders (including educational professionals), Parents, School management and executives, General
📖 Grade
Elementary, Secondary, Adult Education
🎚 Level
Beginner

Charles DUROCHER - PédagoFA : des outils pour enseigner le français langue seconde à des élèves peu scolarisés ou analphabètes

Les Services pédagogiques du Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM) ont récemment développé une plateforme hébergeant une multitude de ressources didactiques adaptées à une population scolaire peu scolarisée ou analphabète, et qui apprend le français comme langue seconde : PédagoFA (pedagofa.cssdm.gouv.qc.ca).

On y trouve du matériel conçu en toute adéquation au Programme-guide Francisation-alpha du CSSDM (2015), mais également de nombreuses ressources externes d’intérêt, recueillies et arrimées au contenu du programme d’études.

De plus, ces outils, organisés dans la forme d’une bibliothèque virtuelle, permettent à des intervenants d’autres ordres scolaires et d’autres disciplines d’y trouver des ressources qui peuvent servir différentes fins.

Cette présentation a comme intention de présenter la bibliothèque virtuelle PédagoFA et le matériel qui s’y trouve. Les intervenants qui œuvrent auprès des élèves présentant des besoins particuliers pourront découvrir ces outils et apprendre à explorer le site plus efficacement.

Charles Durocher Charles Durocher a enseigné le français langue seconde une dizaine d’années, particulièrement à des élèves peu scolarisés et analphabètes dans leur langue d’origine. Conseiller pédagogique au CSSDM depuis 2018, il a notamment dirigé la conception de la bibliothèque PédagoFA et assuré la coordination de son développement. Il s’intéresse aux processus cognitifs et métacognitifs, à l’efficience pédagogique, à la cohérence curriculaire et à la différenciation pédagogique.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Éducation aux adultes, Secondaire
🎚 Niveau
Débutant

Agnès COSTERG et Daniel DAIGLE - De l'oral à l'écrit : rôle de la conscience lexicale

L’apprentissage de la lecture et de l’écriture est très complexe et joue un rôle important dans la réussite scolaire (CSÉ, 2010). Pour le jeune scripteur et pour l’élève qui rencontre des difficultés d’apprentissage (par exemple, l’élève dyslexique-dysorthographique), l’apprentissage de l’orthographe constitue un défi de taille et implique de nombreux efforts. Pour pouvoir bien lire et écrire, l’enfant doit développer de bonnes représentations orthographiques, et notamment des représentations bien définies du début et de la fin des mots, c’est-à-dire des frontières lexicales (Apel, 2009; Daigle et al., 2016). Pour ce faire, l’enfant doit comprendre que la chaîne orale, qui est une séquence de sons continue, est constituée d’unités lexicales (les mots) ayant un sens. C’est ce qu’on appelle la conscience lexicale. On prend souvent pour acquis que l’enfant développe cette conscience lexicale de façon implicite. Ce n’est toutefois pas le cas chez les jeunes enfants et chez certains élèves en difficulté d’apprentissage. L’objectif de cette présentation est donc de définir le rôle de la conscience lexicale dans le développement de la compétence à lire et à écrire. Des ressources concrètes pour travailler la conscience lexicale et pour l’évaluer, dès la maternelle, dans une perspective préventive, seront également proposées aux personnels enseignants.

Agnès Costerg Agnès Costerg est professeure au Département d’études sur l’adaptation scolaire
et sociale. Elle détient un baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et un double diplôme de doctorat attribué par l’Université de Montréal et l’Université de
Strasbourg. Ses travaux portent surtout sur l’enseignement/apprentissage de la
reconnaissance et de la production des mots écrits et sur l’évaluation des premiers
apprentissages des élèves en difficulté ou non du préscolaire et du primaire.

Daniel Daigle Daniel Daigle est professeur au Département de didactique de l’UdeM depuis 2004. Il détient un baccalauréat en enseignement du français langue seconde, une maîtrise en didactique des langues de l’UQAM et un doctorat en éducation. Il effectue également des études postdoctorales en psycholinguistique à l’Université de Strasbourg. Il mène des recherches sur l’apprentissage de la lecture et de l’écriture et s’intéresse surtout aux premiers apprentissages en français écrit des élèves en difficulté.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

S4 / Line LAPLANTE - Titre à venir

This session is part of the symposium « La mise en œuvre de l’approche de la réponse à l’intervention : principes et applications ».

Prof. Julie LECLERC, Audrey VEILLEUX et Lysandre BOURGUIGNON - Portrait des pratiques éducatives et des perceptions du soutien à la réussite des élèves ayant le syndrome de la Tourette

Le syndrome de Gilles de la Tourette (SGT) se caractérise par la présence de tics moteurs et sonores. Plus de 80% de ces jeunes présentent au moins un trouble concomitant. Ces manifestations peuvent engendrer des difficultés de performance scolaire, d’anxiété sociale et de comportements qui peuvent perturber le fonctionnement scolaire. Près de 1% des jeunes du primaire et du secondaire ont le SGT. Le personnel scolaire intervient auprès de ces jeunes avec bienveillance, mais un certain manque de formation est parfois observé. Cette étude fait une recension des pratiques éducatives déclarées en milieu scolaire québécois auprès des élèves présentant un SGT. Le sentiment de compétence des intervenant(e)s et leur perception de l’efficacité des interventions sont aussi évalués. Quarante-quatre participant(e)s ont répondu à un questionnaire en ligne. Les résultats montrent que la gestion des tics est moins souvent rapportée que d’autres types d’intervention, comme la gestion de l’hyperactivité et de l’opposition. Les intervenant(e)s se sentent majoritairement compétent(e)s et considèrent que les interventions appliquées sont globalement efficaces. La présentation des résultats se terminera par des recommandations d’interventions à privilégier selon différentes situations afin de mieux soutenir les intervenant(e)s et d’identifier ce qui favorise la réussite éducative de ces élèves.

Julie Leclerc Julie Leclerc est psychologue, professeure au département de psychologie de l’UQAM et chercheure au Centre de recherche de l’IUSMM. Ses travaux de recherche cible les jeunes avec des problèmes de comportement et des troubles de santé mentale (p. ex., syndrome de la Tourette, TDAH, troubles anxieux, trouble obsessionnel-compulsif). Elle est spécialisée dans la création et l’évaluation de thérapies cognitives-comportementales et elle s’intéresse à l’adaptation sociale et scolaire de ces jeunes.

Audrey Veilleux Doctorante en psychologie clinique, Audrey Veilleux est formée selon les approches cognitive-comportementale et systémique auprès d’une clientèle jeunesse. Elle a complété un stage d’évaluation en éducation ainsi que deux internats en pédopsychiatrie. Son essai doctoral porte sur les perceptions des élèves ayant un syndrome de Gilles de la Tourette sur les stratégies éducatives reçues à l’école. Outre son parcours académique, elle s’implique auprès d’une ressource pour les jeunes en situation précaire.

Lysandre Bourguignon Lysandre Bourguignon a effectué son baccalauréat en psychologie, ainsi qu’une thèse de spécialisation, à l’Université du Québec à Montréal (2016-2020). Elle entame ensuite son doctorat en psychologie, profil recherche-intervention, en septembre 2020. Travaillant auprès d’une population atteinte de trouble obsessionnel-compulsif (TOC) depuis plusieurs années, elle souhaite développer son expertise sur les processus cognitifs inhérents au TOC. Elle développe présentement son projet de doctorat sur ce sujet.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Débutant

Leyton SCHNELLERT - Coming soon

Coming soon

Lana NOGUE - Collaborative Response Throughout the System: Ensuring Success for Students from the Classroom to District Supports

This session will provide an exploration of how districts can infuse common layered team structures to systematically identify and support at-risk learners from the classroom to district levels. Practical strategies will be shared for implementing a fluid, timely system of supports from the classroom to individualized supports accessed through the district. Through collaborative conversations and systematic communication, supports for students are better informed and efficiently implemented.

Lana Nogue As a consultant, with experience as a school and district leader of inclusive learning, Lana Nogue partners with leaders and inclusive teams at both the school and district level to ensure coordination and a fluid system of supports are in place for all learners. She coaches and mentors the alignment of teams through all levels of the organization, establishing a responsive inclusive learning environment for all students. Lana has a Master of Education in Inclusive Education.

👥 Target audience
All school stakeholders (including educational professionals), School management and executives
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Advanced

Frédéric GUAY - La motivation des élèves éprouvant des difficultés d’apprentissage

La motivation est une composante importante de la réussite scolaire pour tous les étudiants, y compris ceux qui ont des difficultés d’apprentissage. Deux perspectives complémentaires existent pour soutenir cette motivation. La première vise l’acquisition de stratégies d’études et d’autorégulation du comportement. La seconde vise la qualité de l’enseignement qui est offert aux étudiants. Autrement dit, quelles sont les pratiques pédagogiques à préconiser pour soutenir cette motivation? Dans cette conférence, nous explorerons ces deux perspectives à partir de données probantes et d’outils concrets pour rehausser la motivation des élèves ayant des difficultés d’apprentissage. Aussi, des cas concrets seront proposés aux participants de manière à les aider à appliquer certaines des stratégies proposées.

Frédéric Guay Frédéric Guay est professeur à l’Université Laval depuis 1998. Il a été élu en 2014 président de la division 5 l’International Association for Applied Psychology. Il est titulaire de la chaire de recherche du Canada (Niveau 1) en motivation, persévérance et réussite scolaires. En 2016, il a reçu une mention du comité Whitworth pour sa contribution à la recherche en éducation au Canada.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Parents, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire, Postsecondaire, Éducation aux adultes, Marché de l’emploi
🎚 Niveau
Débutant

Julie BEAULIEU - Titre à venir

À venir

Pascale FORTIN - Le développement de la métacognition en contexte d’histoires mathématiques

Lors de cette conférence, nous explorerons ce qui distingue les élèves qui éprouvent des difficultés lors de la résolution de problèmes mathématiques comparativement à leurs pairs qui ont plus de facilité. Plus particulièrement, nous aborderons le rôle de la métacognition lors de la résolution de problèmes mathématiques et comment nous pouvons aider les élèves à la développer afin de favoriser leur réussite.

Pascale est une orthopédagogue passionnée qui œuvre dans le milieu de l’éducation depuis 2016. Elle est détentrice d’une maitrise en orthopédagogie (M. Éd.). Dans le cadre de son projet de recherche, elle s’est concentrée sur la compréhension des problèmes mathématiques des élèves en difficulté, notamment par le développement de la métacognition et de la pensée relationnelle.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire
🎚 Niveau
Débutant

To find out about the sessions on Wednesday, March 23 and Friday, March 25, please click on the corresponding program tabs.

Caption
Sessions in English
Sessions of the symposium « La mise en œuvre de l’approche de la réponse à l’intervention : principes et applications »


From 8.30 to 9.30 am – Opening sessions

Prof. Kathleen GALLAGHER - Storytelling and Ethical Listening: Youth, dis/abilities, and ensemble-building

Why does the modest space of the drama classroom matter? What can be learned in these messy and sometimes chaotic rooms of creativity? For young artists and their teachers, the use of documentary theatre practices can be deeply appealing given their seemingly privileged capacity to truthfully represent the multi-faceted realities of contemporary life. Alongside this impulse to represent ‘real life’ and autobiographical stories often comes a sense of responsibility, an aesthetic awareness, a pedagogical obligation to witness and to receive. Straining to hear unique voices amid the din, then, we perceive ourselves as listeners, as caretakers of the words and worlds of others.

This talk will consider the roles of voice, autonomy, and failure, as well as the importance of storytelling through creative practice with young people by examining the account of a young theatre ensemble in a Toronto classroom and how they held, then re-presented, the story of their peer in a process of documentary theatre-making. Ethical and pedagogical questions of representation, of reception, of dis/abilities, and ensemble-building will be considered.

Kathleen Gallagher Dr. Kathleen Gallagher is a Fellow of the Royal Society of Canada and a Distinguished Professor at the University of Toronto. She held a Canada Research Chair between 2005-2015, won the David E. Hunt Award for Excellence in Graduate Teaching in 2018 and the inaugural President’s Impact award in 2017. Her research focuses on questions of pedagogy, social and environmental justice, and theatre as a powerful medium for expression by young people of their experiences and understandings.

👥 Target audience
Teachers, All school stakeholders (including educational professionals), General
📖 Grade
Secondary, Post-secondary
🎚 Level
Advanced

Marius BOURGEOYS - L’école d’aujourd’hui : un monde d’opportunités

L’après-pandémie vient naturellement avec l’espoir d’un nouveau départ, pour nous et pour les élèves qui nous sont confiés. Avec tous les défis que nous avons surmontés dans les derniers mois, il importe de faire des choix intentionnels et conscients en tant que leaders afin d’agir avec bienveillance, compétence et inclusion.
Et si l’école d’aujourd’hui était un monde d’opportunités?
Pendant cette conférence virtuelle interactive, les participantes et les participants exploreront divers aspects du leadership pédagogique qui leur permettront de se propulser dans leurs meilleures prochaines étapes.

Marius Bourgeoys Depuis 20 ans, Marius exerce un leadership reconnu en éducation. Au cours de sa carrière, il a occupé les postes d’enseignant de français au secondaire, de conseiller pédagogique, de coordonnateur, de direction adjointe à l’intermédiaire et au secondaire et de Leader pédagogique. Aujourd’hui, Marius est un conférencier et un coach convoité en éducation. Il accompagne notamment des directions d’école et de services pédagogiques de partout au Canada.

👥 Public cible
Enseignants, Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire, Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Intermédiaire

From 9.30 to 9.45 am
15 minute break

From 9.45 to 10.45 am – Sessions 25A

Dr. Erin BARKER - How to Promote Help-Seeking in Late Adolecence and Early Adulthood

Help-seeking refers to the act of actively seeking support for and understanding of one’s distress (Aguirre Velasco et al., 2020). Help-seeking for mental health problems is low among adolescents and young adults. Recent Statistics Canada data showed that only 12% of Canadians ages 15 to 24 reported that they had consulted mental health professionals about emotional, mental, or substance use problems in the past year. Conversely, 27% consulted informal sources, such as friends and family. Factors that discourage help-seeking include mental health stigma, negative beliefs about mental health services and professionals, confidentiality concerns, not having enough time, not believing that they need professional help or that professional help would actually benefit them, and preferring to seek help from informal sources of social support. Mental health literacy improves help-seeking (Aguirre Velasco et al., 2020). It is defined as being knowledgeable about mental health problems, being able to recognize specific symptoms, having positive attitudes towards mental health and help-seeking, as well as knowing how and where to seek professional help (Newcomb-Anjo, 2019). In this talk, we will discuss factors that discourage help-seeking and strategies to address barriers to encourage help-seeking.

Recent Statistics Canada data showed that only 12% of Canadians ages 15 to 24 reported that they had consulted mental health professionals about emotional, mental, or substance use problems in the past year. Conversely, 27% consulted informal sources, such as friends and family. In this talk, we will discuss factors that discourage help-seeking and strategies to address barriers to encourage help-seeking.

👥 Target audience
Teachers, Educational or health care professionals, Parents
📖 Grade
Secondary, Post-secondary, Adult education
🎚 Level
Beginner

Dr. Gordon PORTER - Ensuring success: The secret to making schools and classrooms inclusive

While inclusion is generally supported by policy makers in Canada, the obstacles and challenges of making our schools inclusive remain. In some communities, segregated classes and even segregated schools remain part of public education. Successful inclusion programs can be found in Canada but often it is our most populous, urban, and wealthy communities that have failed to make progress. Why might this be so? The session will focus on what it takes to make schools and classrooms inclusive. Is a tipping point on the horizon in Canada, and if so, what is the role of school leaders, teachers, parents and students.

Gordon Porter Gordon L. Porter is a global expert on policies and practices to make schools inclusive. A former teacher, administrator and professor, he has been instrumental in writing policy in several Canadian provinces and has consulted on initiatives in more than 40 countries. He has edited two books and authored articles and commentaries on inclusive education. Dr. Porter received the Whitworth Award from the Canadian Education Association and is a member of the Order of Canada and the Order of N.B.

👥 Target audience
Teachers, School management and executives, Parents, General
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Jeanne LAGACÉ - Soutenir les jeunes adultes ayant un TDAH dans leurs études

La proportion des jeunes présentant un trouble de déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) ou des difficultés s’y apparentant et qui poursuivent leur étude après le secondaire est assez importante. Bien que les difficultés sur le plan scolaire ne soient pas exclusives aux étudiants ayant un TDAH, cette sphère s’en trouve souvent plus affectée pour eux que pour la majorité des étudiants du même niveau. De plus, certaines fonctions exécutives qui sont particulièrement atteintes chez les adolescents ou les adultes ayant un TDAH peuvent avoir des répercussions importantes sur leur réussite scolaire. Compte tenu du nombre d’étudiants ayant un TDAH en constante augmentation dans les établissements postsecondaires québécois (universités, collèges d’enseignement général et professionnel, centres d’éducation pour adultes, centres de formation professionnelle) et de la probabilité que ces étudiants rencontrent des difficultés scolaires importantes, il est nécessaire de mieux connaitre cette population et les interventions les plus efficaces pour eux. Cette présentation portera sur les principales difficultés des jeunes adultes ayant un TDAH et offrir des pistes d’interventions afin de les soutenir dans leurs études.

Jeanne Lagacé Jeanne Lagacé-Leblanc, détient une maîtrise et un doctorat en psychoéducation et est actuellement stagiaire postdoctorale à la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de la KU Leuven en Belgique. Ses travaux portent notamment sur les atteintes fonctionnelles liées au TDAH, sur l’expérience scolaire des individus vivant avec ce trouble ainsi que sur les services et les pratiques les mieux adaptés à leurs besoins.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Postsecondaire, Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Intermédiaire

Lise L'HEUREUX - Structurer la progression en enseignement de l’orthographe lexicale

Les approches pour enseigner la lecture-écriture ne sont pas toutes équivalentes. Si l’on n’enseigne pas le code orthographique (le code) efficacement, nos enfants seront plus susceptibles d’avoir des difficultés, puisque le code français est l’un des plus complexes à lire et à écrire.

Selon Tim Shanahan, président du National Early Literacy Panel de 2008, les données probantes lient 3 aspects de l’enseignement à la réussite : ce qu’on enseigne, la façon dont on l’enseigne et la fréquence avec laquelle on l’enseigne.

La recherche n’a toujours pas élucidé la progression optimale pour faciliter l’apprentissage de la lecture-écriture, mais pour faire des choix éclairés, nous devons avoir des connaissances linguistiques (quoi), pédagogiques (comment) et cognitives (fréquence).

Lors de cette conférence, madame L’Heureux vous présentera des critères linguistiques, orthographiques et cognitifs à considérer en choisissant une progression efficace avec les nouveaux lecteurs-scripteurs (prévention) et les apprenants difficulté (intervention).

Lise L'Heureux Lise L’Heureux a une maitrise en didactiques des langues de l’UQAM et a complété un programme court d’études supérieures en psycholinguistique et une formation en enseignement systématique et explicite de l’anglais. Elle est orthopédagogue en pratique privée et elle a fondé La faculté de Lexie et Graphie, un service de formation et de consultation en enseignement efficace du français et de l’anglais aux petits et aux apprenants en difficulté. Elle siège également au CA de L’ADOQ.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Directions et cadres scolaires, Professionnels de l’enseignement ou de la santé
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

S5 / Marie-Josée LONG - Le leadership partagé : un levier essentiel dans l’approche de la réponse à l’intervention (RÀI)

This session is part of the symposium « La mise en œuvre de l’approche de la réponse à l’intervention : principes et applications ».
Cette conférence fait partie du symposium « La mise en œuvre de l’approche de la réponse à l’intervention : principes et applications ».

L’approche de la réponse à l’intervention (RàI) s’appuie sur plusieurs facteurs pour assurer la réussite des élèves. La capacité collective d’une équipe est l’un des facteurs qui influencent positivement la prise de décisions, l’harmonisation des pratiques pédagogiques et évaluatives ainsi que l’accroissement de l’expertise pour soutenir la diversité d’apprenants. Comment peut-on favoriser le leadership pédagogique partagé dans l’actualisation de l’approche RàI? C’est la question qui sera discuté dans cet atelier. À la fin de l’atelier, les participants (es) seront en mesure a) de dresser un portrait de leurs connaissances des principaux concepts et de leurs compétences collaboratives en lien avec l’approche RàI, b) d’identifier des pratiques pédagogiques et évaluatives aptes à contribuer au cheminement des élèves et des enseignants dans votre milieu et c) de mettre en œuvre des conditions gagnantes pour développer le leadership pédagogique partagé.

Marie-Josée Long Marie-Josée Long est accompagnatrice pédagogique en littératie au District scolaire francophone du Nord-Ouest au Nouveau-Brunswick. Elle est titulaire d’une maîtrise en administration scolaire, d’un Bacc en enseignement au primaire . Elle est co-auteure d’un livre « Une porte d’entrée dans la réussite en écriture et elle est conceptrice et collaboratrice principale pour le développement d’un Cadre de référence et trois guides pédagogiques en littératie pour le ministère de l’Éducation du NB.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Directions et cadres scolaires
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Manon DUFOUR - La gestion du changement: des pratiques collaboratives, cohérentes en soutien aux apprentissages

Améliorer la réussite scolaire des élèves et particulièrement celle des élèves ayant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage est au centre des préoccupations de l’ensemble des acteurs du réseau de l’éducation. Comment y parvenir? Les approches des dernières années tendent à déployer des stratégies de mobilisation et de concertation afin d’accroitre la cohérence des interventions, favoriser la collaboration et soutenir les enseignants en salle de classe.
Dans cette conférence, les initiatives de partages de pratiques d’expertises, de référentiels et d’outils que le réseau a mis en œuvre afin d’améliorer la qualification et la diplomation de tous les élèves québécois ainsi que de réduire le décrochage scolaire seront explicitées. Concrète, appuyée sur des exemples vécus, cette conférence permet d’établir des liens entre la pratique et la théorie afin de susciter la réflexion sur le déploiement des pratiques jugées efficaces.

Manon Dufour Bachelière en orthopédagogie, détentrice d’un DESS en administration scolaire et d’une Maîtrise en administration publique, Manon Dufour est aussi doctorante. Elle occupe le poste de directrice générale du Centre de services scolaire des Draveurs et est chargée de cours à l’ÉNAP. Son domaine d’expertise est la gestion du changement pour améliorer les pratiques en éducation.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Directions et cadres scolaires, Parents, Général, Professionnels de l’enseignement ou de la santé
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire, Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Intermédiaire

Gabrielle YOUNG - Coming soon

Coming soon

Dr. Kristen DUNFIELD - Creating a Culture of Caring

The ability and/or willingness to act selflessly on behalf of others is a critical part of human social life. Other-oriented – prosocial – behaviors, such as helping sharing and comforting are essential to the initiation and maintenance of social relationships. Indeed, prosocial behaviors are associated with positive outcomes in a number of developmental domains and appear especially important to the development and maintenance of peer relations. That is, children who engage in more prosocial behaviors have stronger friendships and are better liked by classmates than are children who are less prosocial. This, in turn, can lead to better academic outcomes.

In this presentation I will discuss the most recent research on prosocial development in childhood, with a focus on developmental constraints on the types of prosocial behavior children produce (e.g., exploring why helping is much easier than sharing), how the forms of prosocial behavior change over development (e.g., with the inclusion and defending coming online much later), and finally, offer strategies for how you can encourage a culture of caring in your classroom (e.g., Random Acts of Kindness curriculum).

Kristen Dunfield Dr. Dunfield is an Associate Professor of Psychology at Concordia University. She studied at the University of Calgary (BA) and Queen’s University (MA and PhD) and the Ohio State University. Her research examines the development of trust and altruism from social, cognitive, and evolutionary perspectives. She is funded by SSHRC and the FRQ-SC and has been featured in the Nature of Things (Babies: Born to be Good?) and New York Times Editor’s Choice Just Babies: The Origins of Good and Evil

👥 Target audience
All school stakeholders (including educational professionals)
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary
🎚 Level
Beginner

Marie-Pierre FORTIER - Titre à venir

À venir

Marine MIGLIANICO - Accompagner le changement avec la psychologie positive

Qu’est-ce qui donne vie à l’être humain et à ses organisations? Quelles forces, quelle énergie et quelle vitalité lui permettent d’atteindre ses objectifs?

L’approche appréciative, basée sur la psychologie positive, est une méthode de conduite du changement axée sur les forces des individus et des systèmes. Elle offre une alternative à l’approche traditionnelle de résolution de problèmes visant à réparer les dysfonctionnements. A contrario, l’approche appréciative cherche à construire un futur rêvé en se basant sur les réussites, les forces et plus largement ce qui donne vie à un système ou à une organisation.

L’atelier propose un tour d’horizon de cette approche novatrice du changement et propose des outils concrets.

Marine Miglianico Madame Miglianico est psychologue. Sa thèse de doctorat, codirigée en France et au Québec porte sur l’impact de l’utilisation des forces et de l’approche appréciative en milieu organisationnel.

Elle a fondé la Clinique de Psychologie Positive de Montréal. Elle est spécialisée en gestion des problématiques associées au Haut Potentiel Intellectuel (HPI) et à l’hypersensibilité. Elle travaille sur divers projets de recherche, en sciences de l’éducation et en ressources humaines.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Parents, Général
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire, Postsecondaire, Éducation aux adultes, Marché de l’emploi
🎚 Niveau
Intermédiaire

Sarah THIBEAULT - Des choix pédagogiques appuyés par la recherche en FGA : le concept d'innovation éducative

Au terme de cette présentation, vous serez en mesure de nommer des pratiques enseignantes démontrées efficaces en éducation. Surtout, vous aurez entre les mains une panoplie d’exemples pour les concrétiser en contexte de classe à l’éducation des adultes. Nous découvrirons qu’il est possible de conjuguer l’andragogie, le cheminement individualisé si apprécié par l’apprenant adulte, avec une variété de formules pédagogiques. Il s’agit de l’essence du concept d’«innovation» en éducation. Cette présentation permettra de soutenir les enseignants à l’éducation des adultes et par le fait même de favoriser la réussite des apprenants en considérant leur unicité.

Sarah Thibeault Baccalauréat Enseignement en adaptation scolaire et sociale, Maîtrise en éducation
Travaille auprès des adultes, jeunes adultes de l’éducation des adultes depuis dix ans, d’abord comme enseignante en adaptation scolaire et depuis six ans comme orthopédagogue professionnelle. Maîtrise complétée en 2017 : Portrait des pratiques enseignantes mises en oeuvre auprès des élèves âgés de 16 à 18 ans de la FGA

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Éducation aux adultes
🎚 Niveau
Débutant

From 10.45 to 11 am
15 minute break

From 11 am to noon – Sessions 25B

Helene DEACON - Language skills that enable reading

We know that children’s language skills support their reading development. Here I dive into some recent research in my lab that specifies which of these skills do so and how they might have this influence. I focus on two powerful features of language. At the word-level, I review our recent research into roots and suffixes—the basic building blocks of meaning in words== and how these are powerful tools that can help children to read and understand words. At the sentence level, I review our new research on children’s understanding of sentence structures, exploring how this might especially enable children’s understanding of texts. in the course of this presentation, I will review how this new research can be leveraged to support the diversity of learners in today’s classrooms.

Helene Deacon Hélène Deacon is a Full Professor at Dalhousie University, where she directs the Language and Literacy Lab. She completed her PhD as a Rhodes Scholar at the University of Oxford in 2004. Her research investigates how children learn to read, and the ways in which high quality education enable full functioning in society. She publishes widely, with more than 100 peer-reviewed papers to date. Deacon was recently named as a member of the College of the Royal Society of Canada.

👥 Target audience
Teachers, Parents, General
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Dr. Jody CARRINGTON - Reconnection: Building Authentic Relationships

Dr. Jody Carrington has inspired many to consider the capacity for reconnection as the foundation to every healthy, authentic relationship. We are not born with the ability to repair ruptures; we have to learn how to do this as we build strong cultures. These relationships are the foundation of a successful company, team, or community. Dr. Jody is one of North America’s top psychologists, bringing a unique and often hilarious take on what it means to master the art of reconnection.

Jody Carrington Dr. Jody Carrington is a renowned psychologist sought after for her expertise, energy and approach to helping people solve their most complex human-centred challenges. Jody focuses much of her work around reconnection – the key to healthy relationships and productive teams.

👥 Target audience
All school stakeholders (including educational professionals), Educational or health care professionals, School management and executives, General
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Jean-Simon GARDNER et Tobby BÉDARD - La rétroaction technologique: une mer de possibilités

Comme mentionné par John Hattie dans sa méta-analyse, « la rétroaction fait partie des influences les plus puissantes sur l’apprentissage ». Que l’on soit en présence ou à distance, elle est une composante essentielle permettant à l’élève de s’engager dans sa démarche de formation. L’utilisation efficiente des environnements numériques d’apprentissage (ENA), tels que Classroom, Moodle et Teams, permet de toucher l’ensemble des dimensions de la rétroaction. Des moyens concrets vous seront proposés durant cet atelier pour accompagner vos élèves en mode synchrone ou asynchrone. Afin de réinvestir le tout dès votre retour en classe, des ressources seront mises à votre disposition pour ces 3 ENA.

Jean-Simon Gardner Depuis l’obtention de mon baccalauréat en enseignement préscolaire et primaire en 2008, j’œuvre avec passion et dynamisme dans le milieu éducatif. Après près de 10 ans à intégrer le potentiel du numérique dans mon enseignement, j’ai accepté de relever de nouveaux défis en joignant le RÉCIT FGA à titre de conseiller pédagogique. Ce changement m’a permis de me familiariser avec un autre type de clientèle, celle des adultes au cours des 5 dernières années.

Tobby Bédard Détenteur d’un baccalauréat en enseignement préscolaire et primaire ainsi que d’un certificat en administration depuis quelques années, Tobby Bédard travaille dans le milieu scolaire ainsi que dans le secteur de l’aide scolaire en ligne (assistants pédagogiques) avec des élèves depuis 2013. C’est en 2018 qu’il a commencé à enseigner l’informatique en formation générale des adultes et a tout récemment eu la chance d’intégrer la belle équipe du RÉCIT FGA.

👥 Public cible
Enseignants
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Éducation aux adultes, Secondaire, Postsecondaire
🎚 Niveau
Débutant

Tina MONTREUIL - Titre à venir

À venir

S6 / Sylvie TRUDEAU et Alain DESROCHERS - L’approche de la réponse à l’intervention, un cadre intégrateur pour appuyer la coordination des décisions et des actions dans le milieu scolaire

This session is part of the symposium « La mise en œuvre de l’approche de la réponse à l’intervention : principes et applications ».
L’approche de la réponse à l’intervention désigne un mode de gestion des ressources éducatives conçu pour assurer à tous les élèves le soutien nécessaire dans leurs apprentissages scolaires et pour prévenir les difficultés d’apprentissage. Une des caractéristiques centrales de cette approche réside dans sa capacité d’agir comme un cadre intégrateur, c’est-à-dire de coordonner les voies d’action mises en œuvre par l’ensemble des acteurs scolaires, autant les gestionnaires que les intervenants et les spécialistes. Le but de cet exposé est de faire un retour sur certaines des conditions nécessaires à une implantation réussie de l’approche de la réponse à l’intervention. Nous abordons, notamment, le rôle : a) d’une compréhension commune des fondements de cette approche et de l’opérationnalisation des voies d’action qui lui sont associées, b) du leadership pédagogique, c) de la constitution d’équipes collaboratives, d) de la scénarisation de la mise en œuvre des voies d’action, e) des occasions de développement professionnel pour tous les acteurs scolaires et f) de la régulation continue de la mise en œuvre des voies d’action. Cet exposé vise également à mettre en relief les avantages professionnels et personnels que peuvent retirer de cette approche les intervenants scolaires ainsi que les personnes chargées de les soutenir et de les accompagner.Sylvie Trudeau Sylvie Trudeau détient une maîtrise en psychopédagogie. Elle a travaillé en tant qu’orthopédagogue et personne-ressource régionale pour les élèves en difficultés d’apprentissage; puis elle a travaillé au ministère de l’Éducation à différents projets se rattachant aux élèves HDAA , notamment celui portant sur la Conférence de consensus sur la réponse à l’intervention. Elle a également été directrice adjointe pour l’Institut des troubles d’apprentissage.

Alain Desrochers Alain Desrochers détient un doctorat en psychologie expérimentale de l’Université Western Ontario avec une spécialisation en psycholinguistique. Il a été professeur à l’Université d’Ottawa jusqu’en juillet 2017; puis il a été directeur scientifique de l’Institut des troubles d’apprentissage jusqu’en janvier 2019. Son expertise professionnelle porte sur la didactique cognitive du français écrit, l’élaboration de dispositifs pour son enseignement et l’évaluation des habiletés en lecture-écriture.

👥 Public cible
Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé, Directions et cadres scolaires, Enseignants
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Marie-France BREAU et Elise MCGRAW- Transition vers le marché du travail : bonnes pratiques et approche du CCNB

Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) est la seule institution postsecondaire publique et francophone au Nouveau-Brunswick à offrir des formations techniques et professionnelles. Puisque les formations sont de courte durée, les étudiants peuvent accéder au marché du travail au bout d’une à deux années collégiales. Donc, pour les services de la réussite étudiante, une question se pose : Comment développer leur employabilité en aussi peu de temps ?
Dans cette conférence, les 2 conseillère en orientation vous présenteront leur approche dans le développement de l’employabilité chez les étudiants collégiaux. Elles vous partageront des activités et des pratiques qu’elles ont développées afin d’outiller la clientèle étudiante à réussir leur transition vers le marché du travail. Mots clés : compétences douces!

Marie-France Breau Détentrice du baccalauréat en travail social et d’une maitrise en orientation, Marie-France Breau a été conseillère en orientation et en placement à l’Université de Moncton, campus de Shippagan pour ensuite obtenir le poste de conseillère en orientation au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick. Depuis le début de sa carrière, elle accompagne les étudiants dans leur cheminement vie-carrière et mise sur le développement de leurs méthodes de travail et leur employabilité.

Elise McGraw Elise McGraw est conseillère en orientation au CCNB – Campus de la Péninsule acadienne depuis plus de 2 ans. Elle œuvre au sein de l’équipe de la réussite étudiante. Titulaire de la maîtrise ès art en orientation de l’Université de Moncton, Elise œuvre depuis plus de 8 ans dans le domaine de la transition sur le marché du travail et de l’orientation de carrière auprès d’une clientèle de jeune apprenant.

👥 Public cible
Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Professionnels de l’enseignement ou de la santé
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Postsecondaire
🎚 Niveau
Débutant

Avi SPECTOR and Matthew KENNEDY - Better Together: Google & Microsoft for Accessibility in Adult/Secondary Education

In this workshop, secondary and adult education practitioners and professionals will learn how to leverage accessibility features in both Google for Education and Microsoft Office 365. The reality is that no single platform does it all! Teachers should not feel bound by one specific ecosystem, especially when it comes to thinking creatively and strategically about providing students with access to effective tools and resources that support their learning needs and profiles.

Matthew and Avi will provide an in-depth look at the accessibility features built-in to Read & Write (Google), Immersive Reader (Microsoft), YouTube (Google), Stream (Microsoft), and other applications. They will introduce these tools, weigh the pros and cons of each, review how to access them, and explain how these can be used in complement to one another.

This presentation is designed for everyone – from beginners to experts. Although it is not necessary that participants have active Microsoft and Google accounts to join this session, they may wish to create accounts in order to explore the tools, apps, and resources throughout the workshop. While the accessibility resources introduced in this workshop have the potential to benefit all students, participants may discover that these resources are arguably crucial to the success of many students with certain learning disabilities.Avi Spector Avi Spector is an education consultant with the Riverside School Board and is proud to be part of the RECIT AGE (Adult General Education) team. Avi has a 19-year background in teaching and educational technology consulting. He also holds a BFA in digital filmmaking and digital design.

Mathhew Kennedy Matthew Kennedy is a Consultant for Inclusive Adult Education and Social Integration at the LBSPB. His educational interests include accessibility, neurodiversity, ed. tech., equity, inclusive education, literature, and UDL. Matthew has an MA in English from Dalhousie University, a Quebec teaching certification, and an MA in Teaching and Learning from McGill University.

👥 Target audience
Teachers, Educational or health care professionals, All school stakeholders (including educational professionals)
📖 Grade
Secondary, Adult education
🎚 Level
Intermediate

Dr. Jennifer WATT - Perceiving Learning Disabilities through the Hearts, Heads, & Hands of Parents

In this session, which is aimed at teachers, support educators, educational leaders, and parents, we will explore the experiences, challenges, and joys of parents of children with dyslexia. I will draw upon a research study where I conducted in-depth interviews with eleven parents of children with dyslexia and then engaged in a day-long arts-based focus group with six of the mothers from the interviews (Watt, 2020). Creating art as part of the study gave parents the opportunity to use their heads, hands, and hearts to create provoking images of the issues facing their children and themselves. In this session, we will explore the artwork and stories of the parents and discuss how the images disrupt previously held, often deficit-defined assumptions about dyslexia. We will focus on how we as educators can listen to and learn from parents’ experiences so we can create affirming, authentic, and empowering partnerships between home and school.

Jennifer Watt Dr. Jennifer Watt (PhD) is an Assistant Professor in the area of Language and Literacy in the Faculty of Education at the University of Manitoba. A former middle and senior years teacher (Gr. 6 – 12) of English Language Arts in Alberta, Ontario, and England, Jen’s research currently focuses on how inclusive literacies contribute to well-being and well-becoming in schools, families, and communities.

👥 Target audience
All school stakeholders (including educational professionals), Parents, Teachers
📖 Grade
Elementary, Secondary
🎚 Level
Beginner

Pamela MCMAHON MORIN - Mots d'enfants: La lecture en classe vue par des enfants de maternelle

Vous êtes-vous déjà demandé ce que pensent les enfants de votre classe de maternelle de la lecture? Comment décrivent-ils le récit d’histoire à la classe? Comment perçoivent-ils leur propre participation lors de cette situation? Cette présentation décrira les points de vue de six enfants de maternelle recueillis lors d’entrevues individuelles, dans le cadre d’un projet de recherche pilote. Les perceptions des enfants seront décrites sous différentes thématiques ayant émergé des réponses des enfants aux questions d’entrevue: la participation lors du récit d’histoire, les habitudes de lecture en classe, l’interaction entre l’enseignant et les enfants, le déroulement du récit d’histoire en classe, l’intérêt envers la lecture, les connaissances sur la lecture et l’identité de lecteur. Chaque thématique sera appuyée d’exemples de verbatims des enfants.

Paméla McMahon Morin Paméla McMahon Morin est étudiante au doctorat en sciences de l’orthophonie à l’Université de Montréal sous la direction de Dre Claire Croteau. Elle cumule une expérience tant comme orthophoniste scolaire, orthophoniste dans un milieu communautaire et comme assistante de recherche dans des projets touchant les interactions sociales entre les personnes ayant des difficultés de communication et leurs partenaires de communication.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire, Primaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Nathalie BISAILLON et Michel LYONS - Le « groupitizing », le groupement et la numération

Le « groupitizing » permet à l’enfant de percevoir une quantité, par la juxtaposition de petits ensembles. Cette acquisition précoce contribue au développement du sens du nombre, un pilier essentiel de la compréhension de notre système de numération, qui demeure un défi pour de nombreux élèves. Le but de cet atelier est d’explorer comment le « groupitizing » pourrait aider les élèves à mieux saisir la pertinence du groupement et éventuellement mieux comprendre la numération. Des activités, s’adressant à des élèves de fin de la 2e à la 3e année du primaire, seront présentées.

Nathalie Bisaillon Maîtrise ès arts en didactique des mathématiques (Université de Montréal)
Doctorante en didactique des mathématiques (Université de Montréal)
Chargée d’enseignement (Université de Montréal)
Chargée de cours en didactique des mathématiques (Université de Montréal et Université de Sherbrooke)
Conseillère pédagogique en adaptation scolaire
Coauteure du site Les incontournables du nombre

Michel Lyons Maîtrise em sciences en mathématiques (Université du Québec à Montréal)
Conseiller pédagogique en mathématiques à l’élémentaire depuis 1977
Chargé de cours en didactique des mathématiques dans plusieurs universités
Auteur des centres d’activités LOGIX, ARCHITEK et MYSTERO
Coauteur du site Les incontournables du nombre

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire
🎚 Niveau
Débutant

Dr. Elena POLOTSKAIA - De l’arithmétique à l’algèbre en adaptation scolaire au secondaire

Le problème de connexion entre l’arithmétique et l’algèbre observé au secondaire est bien plus important pour les élèves éprouvants de difficultés persistantes d’apprentissage. Par contre, le contexte de la résolution de problèmes écrits mathématiques offre une excellente opportunité d’aider ces élèves à retrouver le sens dans l’activité mathématique, développer leurs facultés cognitives et métacognitives, bâtir la confiance, et aussi faciliter le passage de l’arithmétique à l’algèbre. La recherche indique que l’habitude de travailler toujours avec les nombres en cours de mathématiques peut provoquer un blocage et empêcher les élèves d’accéder à la partie non numérique du problème, à son sens. D’ailleurs, c’est cette partie qui nous renseigne sur les relations entre les données du problème et qui nous aide à planifier une démarche de calcul ou à composer une équation algébrique. Dans la présentation, je vais partager les approches et les méthodes de travail avec les élèves éprouvant des difficultés pour les aider à développer une pensée relationnelle non numérique.

Elena Polotskaia Elena Polotskaia est professeure au département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec en Outaouais. Elena a de l’expérience dans l’enseignement des mathématiques à tous les niveaux scolaires avec des élèves en difficulté. Elle est convaincue que le plaisir de faire des mathématiques vient du pouvoir de la compréhension. Elena mène des recherches inspirées de la théorie de l’instruction développementale de Vassili Davydov affirmant que la pensée mathématique est accessible à tous.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

From noon to 12.30 pm
30 minute break

From 12.30 to 1.30 pm – Luncheon sessions

Prof. Andy HARGREAVES - Disability, inclusion, engagement & wellbeing: how we can help all students succeed and thrive in a post-pandemic world

Student engagement is the new frontier of student achievement. In a world that is rife with disruptions and distractions, it’s hard to get students to succeed unless we can also get and keep their attention, fire up their passions, and connect with their identities, lives and interests. This is why engagement is also connected to inclusion and belonging. Engagement is the key lever for learning, and a vital window into well-being. It’s impossible to engage students in learning if they are not physically, cognitively or emotionally present at school. Certain groups of students are less likely to feel like they belong in their school.

Inclusion means re-thinking access to learning and fulfilment for every student. Inclusion addresses the issue encompassed by disability and also extends beyond them to students who are marginalized or at risk because of their race, language identity, indigenous status, socioeconomic level, or belonging within the LGBTQ community, for example. It is hard to succeed unless you do not see yourself and your identity valued within the school. This is why inclusion is now also one of the main ways to think about and increase equity. Equity is no longer just a matter of achievement gaps and specific interventions. It is about developing approaches to and supports for differentiated and responsive teaching and learning so that all students can succeed.

Andy Hargreaves Andy Hargreaves is Director of Chenine (Change, Engagement and Innovation in Education) at the University of Ottawa in Canada, and Emeritus Professor at Boston College, USA. He is Past President of the International Congress of School Effectiveness and Improvement, former Adviser in Education to the Premier of Ontario (2015-2018) and current adviser to the First Minister of Scotland.

👥 Target audience
All school stakeholders (including educational professionals)
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary
🎚 Level
Advanced

RICARDO - Entrevue

Au cours d’un entretien avec Lucille Doiron, Ricardo nous partage les grandes lignes de son parcours scolaire parsemé de réussites, mais aussi, de grands défis. Malgré tout, il a su surmonter ces obstacles avec brio, lui permettant de devenir l’entrepreneur à succès que l’on connaît aujourd’hui.

Ricardo
Chef, auteur, personnalité de la télévision, entrepreneur, Ricardo est tout cela à la fois. Reconnu partout au Canada, il n’a qu’une seule mission : inspirer, éduquer et rassembler les gens pour cuisiner et manger ensemble.

👥 Public cible
Général

From 1.30 to 1.45 pm
30 minute break

From 1.45 to 2.45 pm – Sessions 25C

Tina MONTREUIL - Coming soon

Coming soon

Prof. Nancy PERRY - Using Self-Regulated Learning to Plan for Teaching and Learning in Elementary Classrooms

Self-regulated learning (SRL) describes proactive and productive approaches to learning. It involves metacognition, motivation, and strategic action, which enable learners to control thoughts, feelings, and actions in pursuit of personal and social goals and to respond flexibly and adaptively in a wide range of contexts. SRL is highly relevant for what educational practitioners and policy makers are trying to achieve in schools today (e.g., inclusion; assessments for, not just of, learning; social and emotional learning). In this presentation, Dr. Perry will pull from her long-term collaborations with teachers of Kindergarten through Grade 5. She will describe practices that teachers use to support SRL in classrooms, focusing on efforts to involve all students in tasks and activities in meaningful ways. She will provide concrete examples of “practice pieces”, designed by teachers for teaching, that can be easily adapted for use across grades and classrooms, including tools for supporting students’ motivation, strategy use and self-assessment.

Nancy Perry Nancy Perry worked as a classroom and resource teacher in British Columbia before obtaining her Ph.D. from the University of Michigan in 1996. Today she is the Dorothy Lam Chair in Special Education and Professor of Educational and Counselling Psychology and Special Education at the University of British Columbia (UBC). Her research involves collaborating with teachers to create classroom contexts that support students becoming self-regulating learners.

👥 Target audience
Teachers
📖 Grade
Elementary
🎚 Level
Intermediate

Janie LAMOUREUX - Flexible Teacher, Engaged Learner

« Different » is the new normal. Our classrooms are filled with students with different needs, different interests, different learning preferences. How can we adapt our learning environment to help every student feel safe, understood and valued without having to create new material every time? One way is to build an inclusive learning environment that offers enough flexibility to adapt to each student, with or without learning disabilities. Are you curious to see what this could look like in a classroom? The aim of this talk is to help spark ideas that you could do in your class on Monday.

Janie Lamoureux Teacher- In the past 3o years, she has taught in many different environments stretching from pre-schools to prisons. These wide-ranging experiences have taught her that though the levels, the students and the settings may vary, one thing remains the same: our brains are unique, and labels are not one size fits all. Offering flexibility puts “into place” the right conditions to help students to move beyond the label to a place where they can learn and thrive.

👥 Target audience
Teachers
📖 Grade
Post-secondary, Adult education
🎚 Level
Beginner

Karine JACQUES et Karine MARTIN - Transition FGJ-FGA/FP: des initiatives d'optimisation

Le profil des élèves faisant leur entrée en FGA ou en FP s’est transformé. La présence accrue d’élèves passant du secteur des jeunes vers la FGA/FP sans arrêt de formation met en évidence le besoin de concertation. Cet atelier présente des pistes d’intervention ayant fait leurs preuves afin de faire une transition efficace qui permettra de faire vivre rapidement des réussites aux élèves.

Karine Jacques Bachelière en adaptation scolaire et sociale de l’Université de Sherbrooke, Karine Jacques a toujours travaillé avec la clientèle adulte. Dynamique et engagée dans son milieu, elle a travaillé pendant 14 ans dans un centre de FGA en plus de présenter des ateliers dans les écoles du Québec et de collaborer à de nombreux projets de soutien à la persévérance des adultes immigrants et faiblement scolarisés. Elle occupe actuellement le poste d’orthopédagogue pour l’accompagnement national en FGA-FP.

Karine Martin Bachelière en orthopédagogie (U. de M. 1994), Karine Martin a travaillé plusieurs années comme orthopédagogue en soutien aux élèves du secteur des jeunes. Elle pilote maintenant L’Équipe-Choc des services éducatifs complémentaires en FGA/FP. Cette équipe de ressources expertes met à la disposition des centres d’éducation aux adultes du Québec des formations répondant à leurs besoins dans les trois programmes des services éducatifs complémentaires.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Directions et cadres scolaires
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Éducation aux adultes, Secondaire
🎚 Niveau
Débutant

Prof. Claudia CORRIVEAU et Doris JEANNOTE - Le matériel de manipulation: un outil pour la différenciation pédagogique en classe de mathématiques

Le matériel de manipulation est souvent vu comme une façon de soutenir l’apprentissage des élèves. Or, à lui seul, le matériel ne suffit pas. Dans certains cas, on peut même dire que l’apprentissage fait, lorsqu’un matériel est introduit, n’est pas celui visé. Plusieurs variables didactiques semblent jouer un rôle important dans l’apprentissage des élèves à l’aide du matériel. Prendre conscience de ces variables amène à faire des choix qui permettent d’exploiter le matériel de manipulation de manière à différencier l’enseignement. S’appuyant sur les résultats de recherche du projet MathéRéaliser, nous proposons dans cet atelier d’explorer en particulier deux tâches afin de réfléchir aux questions suivantes :
1) Comment différents choix didactiques modifient l’intention pédagogique initiale de la tâche?
2) Comment différents choix didactiques induisent les raisonnements mathématiques déployés par des élèves?
3) Comment ces choix tiennent-ils compte des différences inhérentes à la classe de mathématiques?
4) Quel rôle peut jouer l’enseignant dans l’accompagnement de l’activité de l’élève lors de cette utilisation?
Les deux tâches explorées portent sur l’apprentissage des fractions et ont été expérimentées en 4e, 5e et 6e années.

Claudia Corriveau Claudia Corriveau est professeure de didactique des mathématiques au département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage à l’Université Laval. Elle est membre du Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) et du réseau Plateforme Échange, Recherche et Intervention sur la SCOlarité : Persévérance et réussite PÉRISCOPE. Ses travaux de recherche portent sur les transitions interordres en mathématiques et sur l’utilisation du matériel de manipulation au primaire.

Doris Jeannote Doris Jeannotte est professeure de didactique des mathématiques à l’Université du Québec à Montréal. Membre du réseau PÉRISCOPE et de l’Observatoire internationale de la pensée algébrique (OIPA), ses travaux de recherche portent plus particulièrement sur l’utilisation du matériel de manipulation en classe, le développement de raisonnements mathématiques et le développement de la pensée algébrique, et ce autant au primaire qu’au début du secondaire.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Nancy ROY-HALUN - Une boite à outil d’interventions pour la gestion efficace des comportements

La gestion des écarts de conduite est sans doute l’une des compétences pédagogiques les plus complexes à acquérir. Lors de cette formation nous parlerons des interventions à mettre en place afin de créer un environnement propre à soutenir et à faciliter l’apprentissage scolaire, social et émotionnel. Cette formation vous offrira des interventions et des stratégies efficaces afin de répondre aux différents défis comportementaux des élèves. C’est avec le modèle de réponse à l’intervention (RAI) que des interventions de niveau un, deux et trois vous seront proposées afin de mieux connaître les approches les plus efficaces et appuyées par les recherches.

Nancy Roy Halun Nancy est conseillère pédagogique au Conseil scolaire Centre-Nord et associée à l’apprentissage avec Jigsaw Learning. Au cours de sa carrière en éducation, elle a œuvré à titre de directrice d’école, de conseillère pédagogique, d’enseignante et comme orthopédagogue. Nancy possède un baccalauréat en orthopédagogie de l’Université du Québec à Hull et une maîtrise en éducation avec concentration en gestion efficace de l’enseignement et des écoles à la Téluq.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Directions et cadres scolaires
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Petite enfance ou préscolaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Kurtis HEWSON - Going Deeper with Collaborative Structures and Processes

Feeling overwhelmed with the expectations being placed on teachers, leaders and educational systems to meet every need of every student? Ensuring success for all students is a moral imperative for all schools, as every child deserves a team! But how do we do it? In this session, Kurtis will go deeper into Collaborative Response, an organizational mindset that involves some fundamental shifts for schools and districts, such as layering collaborative team structures, and transforming how we talk about student needs. This advanced session will allow educational leaders a chance to dig into Collaborative Response, particularly in relation to deepening staff collaborative efforts that dramatically enhance collective efficacy across the organization. Numerous ideas, resources and samples will be shared with all participants

Kurtis Hewson Kurtis Hewson is an award-winning administrator and teacher, as well as teaching faculty at the post-secondary level. He is the co-founder of Jigsaw Learning, a co-author of the text Collaborative Response: Three Foundational Components That Transform How We Respond to the Needs of Learners, and currently works with districts and schools nationally and internationally establishing Collaborative Response frameworks and interacting with thousands of educators annually.

👥 Target audience
All school stakeholders (including educational professionals), School management and executives, Teachers
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary
🎚 Level
Intermediate

Maxine IANNUCELLI - The development of children's gendered beliefs about intelligence

Negative gender stereotypes about intellectual abilities emerge early in development and can have long-lasting effects. By the age of six, girls already believe that they are less smart than boys, and such beliefs are already deterring children from opportunities for growth (Bian, Leslie & Cimpian, 2017; 2018). In this presentation, we will take a closer look at such stereotypes and explore some of the factors that may influence the development of children’s implicit beliefs about intelligence (i.e., mindsets).

Maxine Iannuccilli PhD candidate in the psychology department at Concordia University, leading SSHRC-funded research examining the influence of children’s early social experiences on their cognitive development.

👥 Target audience
Teachers, Parents, General
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary
🎚 Level
Beginner

Éric DION, Eugene BOROKHOVSKI, Isabelle PLANTE et Stéphane CYR - Prévenir les difficultés en mathématiques par le biais de la prévention au préscolaire. Une méta-analyse des études les plus rigoureuses

Est-il possible de prévenir les difficultés en mathématiques par le biais d’interventions préventives réalisées au préscolaire (équivalent maternelle 4 ans ou 5 ans)? Plusieurs études rigoureuses, mais menées néanmoins dans des conditions réalistes, ont examiné cette question. Les résultats de ces études sont examinés dans le cadre d’une recension systématique (méta-analyse). La recension indique qu’il est possible d’aider les enfants à se familiariser avec une variété de notions de base par le biais d’une variété d’activités d’apparence ludique. Des exemples d’intervention efficaces sont décrites durant la présentation. Afin d’orienter la réflexion, nous considérons également les limites des études recensées. En particulier, la rareté des suivis longitudinaux (ex. : jusqu’en première année du primaire) nous empêche de déterminer si les interventions sont suffisantes pour prévenir, à court ou à moyen terme, les difficultés en mathématiques. Une description détaillée de la méta-analyse est disponible en ligne.

Eric Dion Professeur-chercheur au Département d’éducation et formation spécialisées (2003), Eric Dion détient un Ph.D. en psychologie (2003, Université Laval). Il a réalisé un stage post-doctoral en adaptation scolaire sous la supervision de Lynn et Douglas Fuchs (Université Vanderbilt, 2003). Il s’intéresse aux pratiques d’enseignement appuyées par les données probantes et au décrochage scolaire. Il a publié dans des revues scientifiques telles Prevention Science et Child Development.

Conférencier Eugene Borokhovski, Ph.D., est professeur affilié à l’Université Concordia. Il est spécialiste de la méta-analyse (recension systématique) sur les études touchant les pratiques d’enseignement et l’utilisation de la technologie en classe. Il a notamment publié dans Review of Educational Research.

Isabelle Plante, Ph.D., est professeure chercheure au Département de didactique (UQAM). Elle est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les différences de genre à l’école. Elle a notamment publié dans Contemporary Educational Psychology et Motivation and Emotion.

Conférencier Stéphane Cyr, Ph.D., est professeur au Département de mathématiques de l’UQAM. Il est co-titulaire de la Chaire UNESCO de développement curriculaire. Il s’intéresse aux réformes curriculaires, notamment en Afrique. Il a notamment publié dans Journal of Computers in Mathematics and Science Teaching et Global Education Review.

👥 Public cible
Enseignants, Directions et cadres scolaires, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Petite enfance ou préscolaire
🎚 Niveau
Débutant

Laury BÉDARD et Geneviève ST-DENIS - Permettre à tous les élèves de démontrer leurs apprentissages avec le numérique en s’appuyant sur les fondements de la CUA

La démonstration des apprentissages peut se réaliser d’autres façons que par l’écrit tel que le précise le Programme de formation de l’école québécoise (PFÉQ). S’appuyant sur le Cadre de référence de la compétence numérique (MEES, 2019), diverses occasions liées à l’utilisation du numérique selon les principes de la CUA peuvent être offertes aux élèves afin de leur permettre de démontrer leur compréhension. Par exemple, en mathématique l’élève pourrait valider et communiquer sa démarche de résolution de problème autant verbalement qu’à l’écrit par l’utilisation de la capture d’écran vidéo durant la réalisation de la tâche mathématique. En français, il pourrait utiliser un outil de rétroaction vidéo pour exprimer son opinion à propos d’un texte lu.
C’est avec cette visée inclusive et créative, soit de permettre aux élèves de bénéficier de l’apport des outils numériques pour démontrer leurs apprentissages, que se déroulera cet atelier. Des pratiques pédagogiques amenant les apprenants à expliciter leur raisonnement ou leur compréhension de façons originales et appuyées sur les principes de la CUA vous seront présentées. Par le fait même, nous verrons comment le numérique peut favoriser l’accessibilité de tous les élèves en classe et les soutenir dans leurs apprentissages, et ce, à l’aide d’outils qui font partie de leur quotidien.

Laury Bedard Dans le domaine de l’éducation depuis 15 ans, Laury Bédard a d’abord été enseignante, chargée de cours et conseillère pédagogique RÉCIT. Depuis septembre 2021, elle est responsable de la coordination pédagogique de l’École Succès Scolaire. Elle soutient les enseignants dans le déploiement de pratiques pédagogiques innovantes en contexte d’enseignement à distance. Ses études doctorales portent sur les dispositifs de développement professionnel favorisant la mobilisation du numérique avec les élèves.

Geneviève St-Denis Détentrice d’une maîtrise professionnelle en orthopédagogie, Geneviève St-Denis complète actuellement un doctorat en psychopédagogie à l’Université de Montréal. Elle s’intéresse à la mise en œuvre des pratiques inclusives, à l’engagement et l’accessibilité. Son projet de recherche porte sur la CUA, les aides technologiques et la formation continue des enseignants. Elle est actuellement conseillère pédagogique en douance et pratiques inclusives et chargée de cours pour l’Université de Montréal.

👥 Public cible
Enseignants, Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement)
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

Myriam FONTAINE, Nancy GRANGER et André C. MOREAU - Pistes pour organiser un service d’orthopédagogie et implications pratiques

Pour agir avec compétence et bienveillance auprès d’apprenants en difficulté au secteur des jeunes, il s’avère essentiel d’organiser le service d’orthopédagogie de manière optimale. Mais, comment y arriver? Par une présentation de deux cas contrastés de duo de directions d’école et d’orthopédagogues, les résultats de l’analyse qualitative par thématisation de ce que disent ces acteurs en contexte de groupe de discussion permettent d’identifier des pistes pour optimiser l’organisation des services, avec certaines limites. La discussion permet d’interpréter ces résultats à la lumière de recherches existantes ainsi que d’identifier des implications pour la pratique et la recherche.

Myriam Fontaine Myriam Fontaine est professeure à l’UQAM depuis 2015. Elle a complété un doctorat en éducation après avoir travaillé près de 10 ans comme orthopédagogue en milieu scolaire et clinique. Ses travaux de recherche se situent dans le domaine de l’orthopédagogie et traitent notamment des thèmes des difficultés d’apprentissage et de l’évaluation-intervention-rééducation en lecture-écriture.

Nancy Granger est professeure à l’Université de Sherbrooke. Elle a complété un doctorat en éducation après avoir enseigné pendant plus vingt ans au secondaire. Ses travaux et publications traitent notamment des thèmes des rôles et fonctions des acteurs concernés, de la littératie et du coenseignement.

Conférencier André Moreau est professeur à l’UQO. Il s’intéresse à comprendre les relations entre les apprentissages et les environnements éducatifs inclusifs; ses recherches et publications traitent des thèmes de l’enseignement spécialisé, du développement de compétences en littératie, des transitions scolaires et des communautés d’apprentissage professionnelles.

👥 Public cible
Intervenants scolaires (cela inclut les professionnels de l’enseignement), Directions et cadres scolaires
📖 Milieu ou ordre d’intervention
Primaire, Secondaire
🎚 Niveau
Intermédiaire

From 2.45 to 3 pm
15 minute break

From 3 to 3.15 pm – Closing protocol

From 3.15 to 4.15 pm – Closing session

Sue SWENSON - Rights In Real Life

Coming soon

Human rights are inalienable. That means nobody can take them away from you. But many people don’t even know they have human rights. Or they think about human rights as something only governments need to be concerned about. You know what they say — human rights are for lawyers and other dustheads. Blah, blah, blah. Well, I’m here to tell you — to show you — to help you feel it — how the human rights of children and adults with intellectual disabilities and their families are part of their real lives. Our real lives. Our everyday lives. And how you (yes, you!) can make a difference that helps us change the world. As you always have. By the end of the conference, you will have learned so much. That’s not what this presentation is for. We’ll be trying to go deeper than knowledge. I don’t use PowerPoints. No statistics. No theories. Just funny stories, and sad stories, Some hotshot stories, some simple stories that can give you a glimpse of how the world is stitched together. So you can relax and go back to your real lives.

Sue Swenson Sue Swenson is president of Inclusion International, the global network of persons with intellectual disabilities and their families. Sue has served American presidents Biden, Obama, and Clinton in disability appointments. Sue learned about rights from her middle son Charlie, who lived for 30 years with profound disabilities, was included in neighborhood schools, and lived in the community. Sue was educated at the University of Chicago, and she holds an MBA from the University of Minnesota.

👥 Target audience
All school stakeholders (including educational professionals), Parents, General
📖 Grade
Early childhood or preschool, Elementary, Secondary, Post-secondary, Adult education, Job market
🎚 Level
Beginner

To find out about the sessions on Wednesday, March 23 and Thursday, March 24, please click on the corresponding program tabs.

Abonnez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de nos dernières nouvelles!