Découvrez le programme détaillé et les présentations des conférencier·e·s

Du 25 au 26 juin 2020 s’est tenu le premier Congrès d’été en ligne de l’Institut des troubles d’apprentissage, présidé par Mme Mélanie Paré. Voici quelques données à propos de cet événement autour du thème «La rentrée, ça va bien aller» :

– 1850 participants
Plus de 45 conférences dont des conférences d’ouverture animées par M. Michael Fullan, Mme Sonia Lupien et M. John Hattie
– Une conférence-témoignage avec l’artiste André Sauvé et un dîner-conférence avec Mme Rose-Marie Charest.

Vous pouvez découvrir ci-dessous le programme de chaque journée, ainsi que les présentations des conférencier·e·s (marquées par l’icône 📄 si disponible) :

Jeudi 25 juin 2020
Vendredi 26 juin 2020

Programme du jeudi 25 juin

■ De 8h15 à 8h45 – Ouverture du Congrès
Mot de Mme Mélanie Paré, présidente d’honneur et Mme Lucille Doiron, directrice générale de l’Institut des troubles d’apprentissage

Mot de M. Jean-François Roberge, ministre de l’éducation

■ De 8h45 à 9h00 – Mot d’ouverture

Michael FULLAN - Post COVID Education Reimagined

Michael Fullan
Professor Emeritus, OISE/University of Toronto

This introduction will address three phases of the return to school: 1. Disruption 2.Transition 3. Re-Imagining
The theme will include how we can take advantage of the pandemic by improving the education system to a level that is better than the pre-COVID 19 period

Biography – Michael Fullan, (OC) is the former Dean of the Ontario Institute for Studies in Education, and Professor Emeritus of the University of Toronto. He is co-leader of the New Pedagogies for Deep Learning global initiative (www.npdl.global). Recognized as a worldwide authority on educational reform, he advises policymakers, local leaders, and school communities in helping to achieve the moral purpose of all children’s learning. He served as Premier Dalton’s Special Policy Adviser in Ontario from 2003-2013. Fullan received the Order of Canada (OC) in December 2012. He holds five honorary doctorates from universities around the world.
Fullan is a prolific award-winning author whose books have been published in many languages. For Leading in a Culture of Change he received the 2002 Book of the Year Award by Learning Forward—a book that he revised and updated as a Second Edition to appear in January 2020. Andy Hargreaves and Michael Fullan’s book, Professional Capital received the Grawemeyer Award in 2015.
Fullan’s latest books are: Coherence: Putting the right drivers in action (with Joanne Quinn); Deep Learning: Engage the World Change the World; Dive into Deep Learning: Tools for Engagement (with Quinn, McEachen, Gardner, & Drummy), Surreal Change (autobiography), Core Governance (with Davis Campbell), Nuance: Why Some Leaders Succeed and others Fail, and The devil is in the details: System solutions for equity, excellence , and well-being.
For more information on books, articles, videos, podcasts please go to www.michaefullan.ca


 ■ De 9h15 à 10h15 – Conférence d’ouverture

Sonia LUPIEN - Peut-on se libérer du stress de la COVID-19 ?

Sonia Lupien – Chercheure scientifique, fondatrice et directrice du Centre d’Études sur le stress humain
Voir la biographie

Cette nouvelle conférence a été développée pour offrir aux clients des outils pour négocier le stress lié à la pandémie de la COVID-19. En ces temps de pandémie, il est normal (même nécessaire) d’avoir une réponse de stress et une description de la réponse biologique de stress et de son importance pour bien s’adapter à la situation sera présentée.
La notion de résistance au stress sera utilisée pour expliquer différents comportements observés durant la pandémie (ex. la ruée vers le papier de toilette versus les rassemblements qui se poursuivent en dépit de l’obligation de confinement).
Des indices pour reconnaître le stress chez soi et/ou chez les membres de sa famille seront présentés dans le but d’aider les gens à reconnaître rapidement le stress et à agir en aval pour prévenir l’émergence d’un stress chronique.
La plus grande partie de la conférence portera sur les différents moyens qui peuvent être utilisés pour diminuer la réponse de stress durant la COVID-19.

Plan de contenu :
1. Être stressé(e) en ces temps de COVID, c’est normal !
– La réponse biologique au stress et les effets sur le cerveau
– Stress absolu versus stress relatif

2. Comment savoir si les membres de ma famille (ou moi !) sont stressés ?
10 signes qui ne trompent pas
– Les 3 étapes qui mènent du stress aigu au stress chronique

3. Comment bien négocier le stress de la COVID-19 ?
Une boîte à outils
– Accepter de s’adapter
– Les « Quick fix » pour diminuer le stress
avant de le contrôler
– Post « Quick fix » : La déconstruction et la
reconstruction du stress

4. Outils technologiques à votre disposition

Public cible : tout public
Milieu ou ordre d’intervention : primaire, secondaire et postsecondaire
Niveau : débutant


De 10h45 à 11h45 – Bloc de conférences 1

François MASSÉ - La planification de l’amélioration La réussite de chaque élève!… cela se planifie

François Massé – Consultant en éducation
Voir la biographie

La communauté d’apprentissage professionnelle d’une école se traduit par l’efficacité des équipes de collaboration à assurer la réussite de chaque élève. Cette session permettra aux participants de se familiariser avec une séquence d’apprentissage permettant aux équipes de collaboration de maximiser les compétences des membres à assurer la réussite de chaque élève. Les participants vivront l’encadrement suggéré pour les équipes de collaboration favorisant les plus hauts niveaux de professionnalisme, de précision et de personnalisation chez le personnel enseignant. Il sera question d’un processus explicite pour l’élaboration d’un objectif SMART interdépendant et de sa puissance à mobiliser toutes les expertises vers l’atteinte d’attentes élevées.
Les participants pourront :
-se familiariser avec les composantes d’une séquence d’apprentissage;
-reconnaître l’importance de rencontres fréquentes entre enseignants afin d’assurer un monitoring fréquent du progrès des élèves et ainsi adapter leur stratégies pédagogiques;
-comprendre l’importance d’élaborer un objectif SMART interdépendant qui favorise l’engagement;
-mettre en place un protocole de travail qui minimise l’impact du changement de personnel année après année.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.) et cadres scolaires
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : intermédiaire

Patricia GAREL - Retourner à l’école ? Pas le choix!

Patricia Garel – Psychiatre au département de psychiatrie du CHU Sainte-Justine et professeur agrégée de clinique à l’Université de Montréal
Voir la biographie

Anticiper le retour à l’école après des mois de confinement est un défi pour les élèves, les professeurs et les parents. L’école va recommencer dans une période d’incertitude extrême où les balises et les points de repère sont absents. Une contrée inconnue, recouverte de brouillard, sans indication précise ni expérience antérieure pour donner une direction. Pour compliquer le choix de l’itinéraire, des avis d’experts nombreux mais divergents…
Et pourtant l’école doit recommencer …ou commencer autrement. Comment se préparer à l’aventure?
– En ayant accès aux faits et non aux prédictions,
– En prenant du recul face à nos croyances et convictions,
– En étant conscients des difficultés réelles et des obstacles potentiels,
– En définissant les priorités,
– En demeurant ouverts et créatifs…

Un défi de taille mais que nous n’avons pas le choix de relever! Ne pas avoir le choix impose de trouver des stratégies. Nous tenterons ensemble d’explorer ces grandes lignes afin de traverser cette incroyable période de transition avec le plus de calme et de détermination possible.
Objectifs
1. Rappeler les dernières données factuelles sur pandémie COVID-19 et école
2. Aborder les enjeux du retour scolaire en termes de santé mentale (conséquences du confinement, anxiété générée par le déconfinement etc.)
3. Explorer les moyens concrets de gérer l’anxiété et les peurs inhérentes au processus de retour scolaire ainsi que les façons d’anticiper les obstacles
Questions
1. Quels sont les risques du retour à l’école?
2. Quels sont les risques du non-retour à l’école?

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.), professionnels scolaires ou de la santé (conseillers en orientation, psychoéducateurs, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes etc.) et cadres scolaires
Milieu ou ordre d’intervention : primaire, secondaire et postsecondaire
Niveau : débutant

Daniel DAIGLE et Rachel BERTHIAUME - Enseigner l’orthographe, étape par étape 📄

Daniel Daigle – Professeur titulaire à l’Université de Montréal
Voir la biographie
Rachel Berthiaume – Professeure titulaire à l’Université de Montréal
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF des conférenciers

L’orthographe des mots est associée à l’écriture. Or, les connaissances orthographiques servent surtout à lire les mots. Si l’orthographe constitue un objet d’évaluation pendant de nombreuses années, elle n’est généralement enseignée qu’au cours des premières années du primaire et principalement à travers l’enseignement des correspondances graphophonologiques. Les objectifs de cette présentation sont 1) de préciser toutes les propriétés qui caractérisent le code orthographique du français, 2) d’identifier une démarche simple qui permet d’accompagner les élèves dans leurs apprentissages en orthographe et 3) d’offrir des exemples concrets de pratique de classe susceptibles de favoriser l’apprentissage de l’orthographe auprès d’élèves du primaire, que ces élèves soient en difficulté ou non et qu’ils soient francophones ou non.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : débutant

Éric DIONNE - Adapter l’évaluation au temps des pandémies 📄

Éric Dionne – Professeur agrégé à l’Université d’Ottawa
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation du conférencier

C’est un euphémisme d’affirmer que le système scolaire et ses intervenants (enseignants, directeurs, etc.) traversent une période de forte turbulence. Jamais ces derniers n’ont-ils eu autant besoin de créativité afin de s’adapter à cette nouvelle réalité dite pandémique : les cours à distance, l’intégration des technologies, etc. Le retour à la « normale » exigera de mettre en place des stratégies pour permettre à chaque élève de poursuivre son cheminement de la façon la plus optimale possible. Pour les équipes-école, il flotte une grande incertitude sur le portrait de classe quand ces derniers seront de retour. Dans ce contexte, il ne fait aucun doute que l’évaluation des apprentissages pourra être un solide levier pour aider les équipes à adapter leur enseignement afin de maximiser les apprentissages de chaque apprenant. Dans cette présentation, je discuterai brièvement de certains principes de l’évaluation formative, j’enchaînerai en discutant des défis et des enjeux inhérents à l’application de ces principes en salle de classe et, enfin, je terminerai en illustrant quelques solutions concrètes pour outiller les intervenants dans un contexte réel de salle de classe.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.), cadres scolaires et parents
Milieu ou ordre d’intervention : secondaire
Niveau : intermédiaire

Marie-Josée MARINEAU-HARNOIS - COmbler le VIDe scolaire 📄

Marie-Josée M.-Harnois – Conseillère pédagogique au RÉCIT national de l’adaptation scolaire
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF de la conférencière

L’arrêt scolaire, dû à la pandémie mondiale actuelle, pose des défis aux intervenants scolaires et remet en perspective les écarts potentiels d’apprentissage entre les élèves d’une même classe. L’intention première de cette présentation est d’offrir une occasion aux participants de réfléchir aux moyens à mettre en place pour soutenir les élèves en difficulté, en présence ou à distance. Comment arriver à mettre à niveau les élèves dont je suis responsable et leur permettre de poursuivre leur parcours scolaire avec les acquis attendus?

Public cible : Intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : Primaire et secondaire
Niveau : Intermédiaire

Magalie RIVEST et Josianne PARENT - La téléorthopédagogie : outils à privilégier et pièges à éviter 📄

Magalie Rivest – Orthopédagogue, vice-présidente de l’Association des Orthopédagogues du Québec
Voir la biographie
Josianne Parent – Orthopédagogue et doctorante
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF des conférencières

Vous aimeriez des pistes pour optimiser les interventions orthopédagogiques à distance? Vous souhaitez connaitre des outils à privilégier, des pièges à éviter et quelques suggestions? Lors de cette conférence, L’ADOQ abordera ces éléments et quelques questions fréquemment posées concernant les interventions orthopédagogiques en visioconférence.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.), professionnels scolaires ou de la santé (conseillers en orientation, psychoéducateurs, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes etc.), cadres scolaires et ressources humaines
Milieu ou ordre d’intervention : petite enfance ou préscolaire, primaire, secondaire, postsecondaire, éducation aux adultes et marché de l’emploi
Niveau : intermédiaire

 ■ De 12h00 à 13h15

André SAUVÉ - Entretien et témoignage

André Sauvé – Artiste multidisciplinaire
Voir la biographie

 

 ■ De 13h30 à 14h30 – Bloc de conférences 2

Garine PAPAZIAN-ZOHRABIAN - Traumatismes individuels et collectifs en contexte de pandémie, influences sur l’adaptation et les apprentissages scolaires et pistes d’intervention en milieu scolaire (partie 1) 📄

Garine Papazian-Zohrabian – Professeure agrégée à l’Université de Montréal
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF de la conférencière

Dans ce contexte de pandémie, de confinement et de fermeture des écoles, les milieux éducatifs se trouvent face à de multiples défis psychologiques et éducatifs : anxiété exacerbée chez les élèves, leurs parents et les équipes-écoles due autant à la propagation du virus et de l’éventualité de la mort et des pertes qu’au cumul des retards académiques et des enjeux de performance. Cette formation amène d’abord les acteurs scolaires à comprendre l’influence de ce contexte sur la santé mentale de ces personnes (éventualité de traumatismes individuels et collectifs, de deuils) mais aussi les stratégies de résilience individuelle et collective et leur développement. Elle propose ensuite des pistes d’intervention collectives et individuelles en milieu scolaire pour soutenir et accompagner tant les élèves et leurs familles, que les équipe-écoles

Public cible : centre de la petite enfance, intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.), professionnels scolaires ou de la santé (conseillers en orientation, psychoéducateurs, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes etc.), cadres scolaires et Parents
Milieu ou ordre d’intervention : petite enfance, préscolaire, primaire, secondaire, postsecondaire, éducation aux adultes et marché de l’emploi
Niveau : intermédiaire

Manon FORTIN, Karen ROBERGE et Nathalie RINGUETTE - Pour un retour en classe sécuritaire et bienveillant 📄

Manon Fortin – Chargée de projet au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur
Voir la biographie
Karen Roberge – Chargée de projet à la direction des services éducatifs complémentaires et de l’intervention en milieu défavorisé au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur
Voir la biographie
Nathalie Ringuette – Professionnelle à l’équipe Éducation à la sexualité au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF des conférencières

Cet atelier comporte deux volets de soixante minutes chacun. Le premier consiste à s’approprier certains cadres théoriques, tandis que le second fera appel aux compétences pratiques des participants.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.), professionnels scolaires ou de la santé (conseillers en orientation, psychoéducateurs, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes etc.) et cadres scolaires
Milieu ou ordre d’intervention : petite enfance, préscolaire, primaire, secondaire et postsecondaire
Niveau : tout public (de débutant à avancé)

Jocelyne CHEVRIER - Août 2020...un accueil particulier! 📄

Jocelyne Chevrier – Professeure agrégée à l’Université de Sherbrooke
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF de la conférencière

L’accueil des élèves à besoins particuliers sera différent cette année. Au secondaire, plusieurs d’entre eux n’auront pas fréquenté l’école depuis mars 2020 et il en sera de même pour des élèves du primaire et des nouveaux élèves du préscolaire. Comment imaginons-nous ce retour et comment y faire face dans une situation d’incertitude? Comment préparer les intervenants et les parents à ce retour en classe? Quels sont les points de vigilance pour les directions d’établissement? Comment traiter les interrogations et les appréhensions de chacun? Comment intégrer de nouvelles façons de faire imposées par la situation? Quelques pistes seront suggérées et nous en discuterons ensemble.

Public cible : cadres scolaires
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : avancé

Rachel BERTHIAUME et Daniel DAIGLE - Enseigner le vocabulaire, étape par étape 📄

Rachel Berthiaume – Professeure titulaire à l’Université de Montréal
Voir la biographie
Daniel Daigle – Professeur titulaire à l’Université de Montréal
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF des conférenciers

Les mots constituent l’unité de base de la langue française. Leur enseignement n’est pas systématique et une grande variabilité de pratiques caractérise l’enseignement du vocabulaire. Lorsqu’il y a enseignement du vocabulaire, on aborde les mots le plus souvent à travers les procédures phonologiques ou graphophonologiques. Ces procédures sont essentielles à l’apprentissage de la lecture/écriture, mais elles ne sont pas suffisantes. Les mots sont aussi caractérisés par d’autres propriétés formelles et par des propriétés sémantiques, en plus d’être utilisés dans des contextes spécifiques. Tous les aspects du mot doivent constituer des objets d’enseignement.
Les objectifs de cette présentation sont :
1) de préciser les caractéristiques des mots,
2) d’aborder les différentes facettes de l’enseignement du vocabulaire,
3) et d’offrir des exemples concrets de pratique de classe susceptibles de favoriser l’apprentissage du vocabulaire auprès d’élèves du primaire, que ces élèves soient en difficulté ou non et qu’ils soient francophones ou non.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : débutant

Mathieu LABINE-DAIGNEAULT - Évaluer et enseigner les processus spécifiques en lecture-écriture : bien choisir son matériel 📄

Mathieu Labine-Daigneault – Orthopédagogue, formateur, consultant et chargé de cours en orthopédagogie à la Faculté de Lexie & Graphie
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF du conférencier

Dans un contexte d’adaptation et de réorganisation et dans un souci d’efficacité, quelles sont les stratégies gagnantes et les pièges à éviter pour bien choisir son matériel d’évaluation et d’intervention Quelles analyse critique devrait-on faire des exercices existant? À quoi doit-on penser pour créer ses propres outils?

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire et secondaire
Niveau : intermédiaire

François MASSÉ - Developing and Maintaining Collaborative Teams That Positively Impact Student Learning

François Massé – Consultant en éducation
Voir la biographie

Growth and success for each student is the goal of all schools. However, when individual teachers face a classroom of 20 to 30 students that have 3, 4 even 5 grade level differences, the task can seem overwhelming. When teachers work together around a shared purpose, synergy results and both student learning and teacher satisfaction increase.
This session will present a structured process in which teachers can profit from the expertise of colleagues in responding to the four essential questions:
– What do we want students to learn? How will we know? How will we respond when they have learned? How will we respond when they do not learn?

Learning Outcomes / participants will:
– Have the opportunity to understand the Smart Sequence that will lead to teachers working together in responding to student learning.
– Be familiar with a process that assures monitoring and adjustment of effective teaching practices in line with student learning.
– Understand the importance of interdependent SMART goals that generate commitment and enthusiasm about student progress.
– Develop a sustainable work protocol that came reduce the impact of teacher turnover. »

Public cible : cadres scolaires, Intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : intermédiaire

 ■ De 15h00 à 16h00 – Bloc de conférences 3

Garine PAPAZIAN-ZOHRABIAN - Traumatismes individuels et collectifs en contexte de pandémie, influences sur l’adaptation et les apprentissages scolaires et pistes d’intervention en milieu scolaire (partie 2)

Garine Papazian-Zohrabian – Professeure agrégée à l’Université de Montréal
Voir la biographie

Dans ce contexte de pandémie, de confinement et de fermeture des écoles, les milieux éducatifs se trouvent face à de multiples défis psychologiques et éducatifs : anxiété exacerbée chez les élèves, leurs parents et les équipes-écoles due autant à la propagation du virus et de l’éventualité de la mort et des pertes qu’au cumul des retards académiques et des enjeux de performance. Cette formation amène d’abord les acteurs scolaires à comprendre l’influence de ce contexte sur la santé mentale de ces personnes (éventualité de traumatismes individuels et collectifs, de deuils) mais aussi les stratégies de résilience individuelle et collective et leur développement. Elle propose ensuite des pistes d’intervention collectives et individuelles en milieu scolaire pour soutenir et accompagner tant les élèves et leurs familles, que les équipe-écoles

Public cible : centre de la petite enfance, intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.), professionnels scolaires ou de la santé (conseillers en orientation, psychoéducateurs, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes etc.), cadres scolaires et Parents
Milieu ou ordre d’intervention : petite enfance, préscolaire, primaire, secondaire, postsecondaire, éducation aux adultes et marché de l’emploi
Niveau : intermédiaire

Michèle POTVIN - Les trucs en orthographe : raccourcis ou courts-circuits? 📄

Michele Potvin – Orthopédagogue
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation de la conférencière

Mon expérience au secondaire m’a amenée à prendre conscience de l’impact des mots employés lors de l’enseignement. On utilise souvent un truc pour aider l’élève qui fait difficilement des liens, sans vérifier s’il fonctionne toujours. Or, si on lui dit que « chat » prend un S parce qu’il y a les devant, il écrira « les voirs » sans se poser de questions. Voilà, c’est cimenté! Trouble d’apprentissage? Cette erreur perdure effectivement au secondaire et inquiète d’autant plus qu’elle constitue un automatisme même chez les élèves qui n’ont pas de difficultés d’apprentissage. Trouble d’enseignement?
Cet atelier vise à faire ressortir une douzaine d’exemples de situations engendrant des confusions dans l’orthographe. Il a pour but d’amener les participants à être vigilants dans leurs choix de mots et à réfléchir sur de meilleures approches. Les exemples proviennent de propos d’élèves, d’expériences d’enseignants, des résultats de l’étude de validation d’ÉvadiGraphe sur 690 élèves à leur entrée au secondaire et des passations d’élèves de la 2e à la 5e secondaire depuis 2016. Ces résultats font ressortir des erreurs qui méritent notre attention et démontrent l’importance d’ajuster le discours de notre enseignement pour éviter les automatismes erronés des élèves, particulièrement ceux qui ont des difficultés.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.) et parents
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : débutant

Karen ROBERGE et Nathalie RINGUETTE - Bien-être et inclusion : les architectes d’une école et d’une classe post-confinement

Karen Roberge – Chargée de projet à la direction des services éducatifs complémentaires et de l’intervention en milieu défavorisé au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur
Voir la biographie
Nathalie Ringuette – Professionnelle à l’équipe Éducation à la sexualité au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur
Voir la biographie

Cet atelier permettra de réfléchir à des moyens concrets pour prioriser l’axe Socialiser de la mission de l’école québécoise, identifier des leviers qui contribueront à favoriser le bien-être de nos élèves au retour et établir des liens entre les cadres théoriques présentés et les pratiques éducatives.

Public cible : professionnels scolaires ou de la santé (conseillers en orientation, psychoéducateurs, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes etc.) et cadres scolaires
Milieu ou ordre d’intervention : petite enfance, préscolaire, primaire, secondaire et postsecondaire
Niveau : débutant

Marie-Philippe RODRIGUE - Adapter l'enseignement et les projets en fonction des habiletés langagières des élèves 📄

Marie-Philippe Rodrigue – Orthophoniste en clinique privée
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF de la conférencière (partie 1)

📄 Consultez la présentation PDF de la conférencière (partie 2)

Au secondaire, les difficultés langagières des élèves passent parfois inaperçues et peuvent être difficiles à cerner. Cette formation vise à vous outiller à mieux comprendre les subtilités des difficultés langagières au secondaire et comment elles peuvent interférer avec les apprentissages scolaires. Vous en apprendrez plus sur les manifestations des difficultés langagières à l’adolescence et, plus concrètement, sur l’impact de celles-ci sur les apprentissages scolaires. Vous verrez également différentes stratégies pour adapter vos enseignements et guider vos élèves qui présentent des difficultés langagières afin d’optimiser leur compréhension et leur implication dans les projets scolaires. Le tout, dans le but de rendre vos élèves plus autonomes dans leurs apprentissages.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : secondaire
Niveau : intermédiaire

Marie-Philippe GOYER - L'enseignement à distance : simple et efficace! 📄

Marie-Philippe Goyer – Orthopédagogue à la Commission scolaire des Patriotes
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF de la conférencière

L’enseignement à distance est plus important que jamais ces dernières semaines, spécialement pour nos élèves en difficultés. Dans cet atelier simple et pratique, vous découvrirez comment :
– réaliser des rencontres pédagogiques à distance
avec vos élèves
– filmer des capsules d’enseignement
– faire des rétroactions vidéo personnalisées aux
besoins de chacun
– partager des fichiers de façon simple et rapide
Vous verrez également des exemples d’activités qui se portent bien à l’enseignement à distance au primaire et aurez accès à de nombreuses suggestions de ressources en ligne.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : débutant

Manon FORTIN - Prendre la direction pour un retour en classe sécuritaire et bienveillant 📄

Manon Fortin – Chargée de projet au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF de la conférencière

Cet atelier permettra aux participants de réfléchir à l’importance de planifier et de prioriser l’axe Socialiser de la mission de l’école québécoise lors du retour en classe post-confinement, d’identifier les leviers qui contribueront à favoriser le bien-être : le sien, celui du personnel et celui des élèves au retour.

Public cible : professionnels scolaires ou de la santé (conseillers en orientation, psychoéducateurs, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes etc.) et cadres scolaires
Milieu ou ordre d’intervention : petite enfance, préscolaire, primaire, secondaire et postsecondaire
Niveau : débutant

Julia FERRARI - Response to Intervention: Meeting Students’ Needs After COVID

Julia Ferrari – Directrice stratégique de la pédagogie inclusive à l’Institut des troubles d’apprentissage
Voir la biographie

When school returns following the extended closures due to Covid-19 teachers will have to meet students where they are and provide appropriate support to continue developing their skills. Students vary widely in their abilities and experiences and the discrepancies may be even greater this Fall. Response to intervention (RTI) is an evidence-based framework that can help teachers meet the needs of all students in particular those with or at-risk for learning disabilities. This workshop will discuss the theoretical framework of RTI and will provide concrete tips for how to implement RTI in your classroom.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : débutant

Programme du vendredi 26 juin

 ■ De 8h30 à 9h30 – Conférence d’ouverture

John HATTIE - Values-led and Evidence-informed Education: The Social Aspects of Learning

John Hattie – Professor and Director of the Melbourne Educational Research Institute at the University of Melbourne
Voir la biographie

The excitement of learning and the process of learning are as critical as the outcomes. How do you make schools inviting places for learning? John Hattie wants teachers to focus on what goes on in the classroom, and try to retain students’ interest in their love of learning. His overall message for teachers is: Know your impact. In order to do that, the data itself is not the most important thing. It is better to think about the story underlying the data. John Hattie’s engaging keynote will cover the passion, challenge, excellence and the social aspects of learning.


De 9h45 à 10h45 – Bloc de conférences 4

Pierre COLLERETTE - Des pratiques de gestion pour le contexte de la Covid-19📄

Pierre Collerette – Professeur honoraire à l’Université du Québec en Outaouais
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF du conférencier

L’imprévisibilité et l’agitation induits par les risques découlant du Covid-19 vont naturellement déstabiliser les organisations, et en conséquence, les membres de l’équipe-école seront facilement distraits de la mission éducative. Ce phénomène aura un impact direct sur les élèves; en plus d’être affectés par l’anxiété qu’ils vont percevoir chez les adultes, leur processus d’apprentissage risque d’être parfois relayé au second rang derrière les enjeux de sécurité. C’est pourquoi les gestionnaires devraient favoriser certaines pratiques visant à limiter ces effets indésirables et à garder la réussite des élèves au centre des préoccupations.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.), professionnels scolaires ou de la santé (conseillers en orientation, psychoéducateurs, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes etc.), cadres scolaires, organisations, entreprises et ressources humaines
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : intermédiaire

Ingrid KELADA - Gérer mon stress et le stress des autres

Ingrid Kelada – Psychologue organisationnelle à KCC Psychologie positive organisationnelle
Voir la biographie

Cet atelier offre des conseils qui vous aideront à mieux gérer votre stress et celui des autres, à rester positif à travers la situation actuelle et à maintenir un degré élevé d’énergie et de résilience en vous concentrant sur les solutions et votre équilibre travail-vie actuellement chamboulé.

•Stress 101 et pièges à éviter
•Principes gagnants pour moi et pour aider les autres
•Gestion de l’énergie
•Trucs et astuces
•Discussions et activités

Public cible : tout public
Milieu ou ordre d’intervention : marché de l’emploi
Niveau : intermédiaire

Mélanie DUTEMPLE - Enseigner l'orthographe lexicale à partir des régularités orthographiques 📄

Mélanie Dutemple – orthopédagogue, doctorante et chargée de cours à la Centre d’apprentissage Molière et Copernic
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation de la conférencière

Cette conférence présente des méthodes innovantes d’enseignement et de rééducation de l’orthographe lexicale. La formatrice propose des interventions individualisées auprès d’élèves éprouvant des difficultés d’apprentissage et elle précise l’impact du recours aux régularités orthographiques dans l’enseignement de l’orthographe lexicale. Prenant entre autres appui sur la recherche de Stanké et collaborateurs (2015-2018) et sur ses recherches doctorales, la formatrice présente des applications et du matériel pédagogique ainsi que des façons d’en fabriquer gratuitement. Appuyée par des extraits vidéo inédits d’élèves dyslexiques que la formatrice a accompagnés au cours des années et qui réagissent à des méthodes innovantes de rééducation, cette conférence est accessible et dynamique.

Public cible : professionnels scolaires ou de la santé (conseillers en orientation, psychoéducateurs, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes etc.), Intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.) et parents
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : intermédiaire

Ron CANUEL - Innovation in quarantine? 📄

Ron Canuel – Stratège en éducation
Voir la biographie

📄 Consult the speaker materials

Is innovation put into “quarantine” in the world of education during the pandemic and even after? Will there be an emphasis on technology for special needs students?
In the 21st century, does technology in our classrooms and for our students play an important role? It would be interesting to remember how the presence of technology has evolved … or not, in our schools. What were the main challenges? What lessons have we really learned? For students and teachers in special education, is it time to look for different approaches? Ron Canuel will share these issues with the participants in his own way, while asking questions and making recommendations on where we should be!

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : petite enfance ou préscolaire
Niveau : intermédiaire

Amélie BÉDARD - Et si une approche inclusive et universelle était la solution pour s'adapter à la situation actuelle? 📄

Amélie Bédard – Professionnelle à l’inclusion scolaire à la Commission scolaire des Premières-Seigneuries
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation de la conférencière (partie 1)

📄 Consultez la présentation de la conférencière (partie 2)

La situation exceptionnelle qui secoue le monde de l’éducation aura certainement un impact réel dans nos classes. La disparité entre les élèves sera plus importante et la nécessité d’utiliser des approches universelles pour répondre aux besoins de ceux-ci sera bénéfique afin de garder la tête hors de l’eau. En effet, les écarts entre le niveau de compétence développé par les élèves risquent de poser un défi encore plus important qu’à l’habitude pour les enseignants qui tenteront de faire progresser tous leurs élèves.
Comment réaliser une planification pouvant respecter la ZPD de tous les apprenants?
Comment installer un climat propice aux apprentissages qui répond aux besoins de tous?
Les connaissances en éducation sont en constante évolution, nous amènent à questionner nos façons de faire et l’occasion est tout indiquée pour innover. Ce que je vous propose, c’est d’explorer les bases d’une approche inclusive favorisant la réussite éducative de tous les élèves sans pour autant individualiser les interventions.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : débutant

Stéphanie DIONNE, Judith CAJELAIS et Julie R.-BORDELEAU - Coéduquer à l'ère du numérique, quand l'équipe-école et la famille font équipe! 📄

Stéphanie Dionne – Directrice développement, animatrice, coach et conférencière à l’École branchée
Voir la biographie
Judith Cajelais – Enseignante depuis plus de 15 ans et fondatrice d’Edu GoPro
Julie R.-Bordeleau – Consultante en éducation
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF des conférencières

La réalité actuellement exige plus que jamais d’assurer une continuité entre les activités pédagogiques et le contexte familial des jeunes. Comment créer une alliance entre l’équipe-école et les parents afin de créer les meilleures conditions possibles pour assurer le bien-être et le développement des jeunes à l’ère où le numérique assure la continuité pédagogique souhaitée?
Au terme de cette conférence, vous pourrez mettre en place les 3 conditions gagnantes de la coéducation et vous connaitrez les outils numériques facilitant la communication afin de développer votre relation équipe-école et famille.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.), parents, cadres scolaires, et professionnels scolaires ou de la santé (conseillers en orientation, psychoéducateurs, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire, secondaire et postsecondaire
Niveau : débutant

Julie CHANDONNET - La rétroaction au service de l'élève

Julie Chandonnet – Enseignante 6e année à la Commission scolaire de la Capitale
Voir la biographie

La fin de la présente année scolaire nous a poussés à changer nos pratiques pour répondre aux besoins des élèves en difficultés dont l’année a été écourtée. Le confinement m’a donc poussée à revoir mes pratiques pour pouvoir offrir des activités et des rétroactions utiles aux élèves. Cet atelier sera le récit des changements apportés à mes pratiques afin de permettre à tous mes élèves (ceux en classe, comme ceux restés à la maison) de poursuivre leurs apprentissages et d’être capables d’identifier leurs forces et leurs défis. C’est avec l’aide de la technologie, mais surtout avec un lien affectif fort entre enseignant et élèves que ces petits miracles ont été possibles.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : débutant

 ■ De 11h00 à 12h00 – Bloc de conférences 5

Steve BISSONNETTE - L'enseignement explicite des comportements en contexte de pandémie

Steve Bissonnette – Professeur à l’Université TELUQ
Voir la biographie

La pandémie et les mesures particulières imposées aux écoles sont susceptibles de créer un contexte d’insécurité. Or, pour favoriser l’enseignement et l’apprentissage, l’école doit être un milieu de vie bienveillant, c’est-à-dire sécuritaire, prévisible, ordonné et positif. Comment créer un milieu bienveillant dans un tel contexte? Le modèle de réponse à l’intervention comportementale, Soutien au Comportement Positif (SCP) propose diverses interventions pour y parvenir, dont l’enseignement explicite des comportements attendus. Lors de cet atelier nous présenterons les grandes lignes du SCP et des exemples de leçons d’enseignement explicite de comportements attendus liés à la pandémie.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.) et cadres scolaires
Milieu ou ordre d’intervention : préscolaire, primaire et secondaire
Niveau : débutant

Nancy GOYETTE - Développer ses forces de caractère en situation de pandémie : un moyen de favoriser le bienêtre au travail 📄

Nancy Goyette – Professeure et chercheure à l’Université du Québec à Trois-Rivières
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF de la conférencière

L’expérience que la situation pandémique nous fait réaliser qu’être enseignant.e ou intervenant.e auprès d’élèves en difficulté d’apprentissage est un défi où l’on doit conjuguer avec une complexité quotidienne qui apporte son lot de soucis. En effet, la désorganisation du travail engendrée par ce changement brusque auquel on doit s’adapter diminue souvent le sentiment de bienêtre et d’épanouissement au travail. Étonnamment, certaines personnes dans les milieux font preuve de résilience et demeurent positives, malgré les difficultés inédites avec lesquelles elles doivent conjuguer. Mais comment y arriver? Comment rester motivé.e, optimiste et cultiver une attitude positive ? Comment créer un environnement scolaire favorisant le bienêtre au bénéfice des élèves pour favoriser leurs apprentissages? Cette conférence a pour objectif principal de vous initier à l’approche scientifique de la psychologie positive et d’explorer davantage les forces de caractère (ou traits de personnalité positifs) que vous possédez et qui peuvent vous aider quotidiennement dans l’accomplissement de vos tâches quotidiennes. Nous explorerons également les concepts de psychopédagogie du bienêtre, de compétences émotionnelles et de résilience. Une période de partage d’expériences professionnelles et de réflexions au regard de la situation actuelle seront au rendez-vous afin exploiter vos ressources personnelles susceptibles d’améliorer votre bienêtre au travail.

Public cible : tout public
Milieu ou ordre d’intervention : petite enfance, préscolaire, primaire, secondaire, postsecondaire, éducation aux adultes et marché de l’emploi
Niveau : débutant

Britt-Mari BARTH et Mélanie PARÉ - Miser sur l’intelligence collective en temps de pandémie 📄

Britt-Mari Barth – Professeure émérite à l’Institut Supérieur de Pédagogie-Faculté d’éducation (ICP – FRANCE)
Voir la biographie
Mélanie Paré – Professeure agrégée à l’Université de Montréal
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation des conférencières (partie 1)

📄 Consultez la présentation des conférencières (partie 2)

📄 Consultez le document complémentaire des conférencières – 1

📄 Consultez le document complémentaire des conférencières – 2

Cette présentation prend la forme d’un entretien avec Mme Britt-Mari Barth. Elle abordera la préparation de l’enseignement et l’apprentissage à mettre en place après les interruptions et les événements que les élèves auront connus. En effet, la rentrée 2020 comprendra son lot d’incertitudes pour les enseignants et les équipes-écoles. Par où commencer l’enseignement ?
Comment soutenir des élèves, en présence ou à distance, qui ont des savoirs et une disponibilité aux apprentissages variés ?
Mme Barth revient sur les principes, stables, qui sous-tendent l’apprentissage. Pour elle, il n’est pas inquiétant a priori que les élèves se présentent avec des vécus et des savoirs variés. L’important c’est qu’ils deviennent conscients des stratégies d’apprentissage pratiquées et qu’ils développent un sentiment de responsabilité de leurs propres apprentissages. Elle aborde les pratiques et la posture requises pour soutenir les élèves en tant que groupe. La construction d’une communauté d’apprenants sera abordée ainsi que les conditions qui influencent l’apprentissage. L’usage indispensable de l’autoévaluation sera revisité. Cette discussion espère aider les participants à ancrer la prochaine rentrée scolaire non pas dans un « rattrapage », mais dans la construction de savoirs nouveaux à partir de situations riches de sens.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : secondaire
Niveau : avancé

Michèle POTVIN - Évaluer l'orthographe POUR l'apprentissage 📄

Michele Potvin – Orthopédagogue
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation de la conférencière

Tout comme la lecture, l’orthographe est déterminante pour l’obtention du DES et du DEC. Or, certaines erreurs persistent au secondaire, chez les élèves qui ont des difficultés d’apprentissage, mais aussi chez ceux qui n’en ont pas. Fait-on le nécessaire pour favoriser l’apprentissage? Et si la solution résidait dans la façon dont on évalue et de ce qu’on en fait? Plusieurs auteurs, dont De Ketele, Rey et Feyfant prônent le recours à l’évaluation dans un but de formation qui est beaucoup plus efficace que l’évaluation sommative qui n’attribue qu’une note sans encourager la rétention à long terme (Rey et Feyfant, 2014).
Cet atelier vise à informer les participants sur les moyens d’évaluer pour favoriser l’apprentissage et à démontrer l’importance du dépistage universel pour éviter que des élèves passent à travers les mailles du filet sans obtenir l’aide nécessaire. De plus, les participants exploreront ÉvadiGraphe, un outil d’évaluation diagnostique des compétences en orthographe, pour le dépistage universel de la fin du primaire au postsecondaire, validé par la recherche comme étant un prédicteur de la réussite en écriture. Rapide d’utilisation, sa correction et son analyse automatisées permettent une grande économie de temps pour une prise en charge rapide des élèves qui ont besoin d’aide.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.) et cadres scolaires
Milieu ou ordre d’intervention : secondaire
Niveau : débutant

Ron CANUEL - L'innovation en confinement? 📄

Ron Canuel – Stratège en éducation
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF du conférencier

L’innovation est-elle placée en « confinement » dans le monde de l’éducation pendant la pandémie et le sera-t-elle même après? Une plus grande importance sera-t-elle donnée à la technologie pour l’apprentissage des élèves en adaptation scolaire?
Au 21e siècle, la technologie jouera-t-elle un rôle important dans nos classes et pour nos élèves? Il faudrait se rappeler la façon dont la présence des technologies a évolué… ou non, dans nos écoles. Quels ont été les principaux défis? Quelles leçons avons-nous vraiment apprises? Pour les élèves et enseignant(e)s en adaptation scolaire, est-ce le moment de rechercher différentes approches? Ron Canuel partagera ces enjeux avec les participants, à sa façon, tout en posant des questions et en y allant de recommandations sur là où nous devrions être!

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : petite enfance ou préscolaire
Niveau : intermédiaire

Ingrid KELADA - Managing my stress and other's people stress - Psychologist's tips & tricks

Ingrid Kelada – Psychologue organisationnelle à KCC Psychologie positive organisationnelle
Voir la biographie

This workshop offers tips that will help you better manage your stress and the stress of others, stay positive through the current situation and maintain a high level of energy and resilience by focusing on solutions for your currently disrupted work-life balance.

– Stress 101 and pitfalls to avoid
– Winning principles for me and for helping others
– Energy management
– Tips and tricks

Public cible : tout public
Milieu ou ordre d’intervention : marché de l’emploi
Niveau : intermédiaire

De 12h15 à 13h30 – Dîner-conférence

Rose-Marie CHAREST - Bienveillance et résilience, le pouvoir de chacun

Rose-Marie Charest – Psychologue et conférencière
Voir la biographie

En éducation, notamment auprès de clientèles particulières, la qualité de la relation interpersonnelle est un élément essentiel à l’efficacité de l’intervention. La bienveillance non seulement envers les élèves mais entre tous les acteurs du milieu favorise le développement de la résilience et agit comme facteur de protection contre les effets du stress. Chacun a son pouvoir et sa part de responsabilité quant au maintien d’un climat harmonieux et stimulant.

Public cible : tout public
Milieu ou ordre d’intervention : petite enfance ou préscolaire
Niveau : débutant


De 13h45 à 14h45 – Bloc de conférences 6

Éric MORISSETTE - Le leadership après le confinement et la pandémie : répondre aux besoins des élèves et des adultes pour assurer l’adaptation lors du retour à l’école

Éric Morissette – Professeur agrégé à l’Université de Montréal
Voir la biographie

Le retour à l’école à la suite du confinement des élèves à la maison représente un défi extraordinaire pour l’ensemble d’une équipe-école. Dans ce contexte très particulier, le leadership partagé de la direction d’établissement contribuera à mettre en place les conditions du climat scolaire afin de réussir la réintégration des élèves dans leur milieu alors que la pandémie est toujours présente dans no vies. Dans la conférence, nous aborderons les éléments à mettre en place pour un leadership pédagogique positif et un travail collaboratif effectif afin de développer un sentiment d’efficacité et une résilience collective avec les membres de la communauté scolaire.

Public cible : cadres scolaires
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : intermédiaire

Richard ROBILLARD - Approche positive, lien d'attachement sécurisant et maturation du cerveau 📄

Richard Robillard – Consultant en psychopédagogie, chargé de cours au département d’enseignement au préscolaire et primaire, conférencier à l’Université de Sherbrooke
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation du conférencier

Les recherches en neurosciences affectives, sociales et cognitives ainsi que celles en psychologie positive démontrent l’importance d’adopter une approche positive afin de favoriser le création et le maintien d’un lien d’attachement sécurisant avec l’élève. Cette approche contribue également à la maturation du cerveau de l’enfant et de l’adolescent. Il s’avère donc important de bien définir et de comprendre l’approche positive afin de la mettre en pratique dans le milieu éducatif.

Public cible : tout public
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : intermédiaire

Mélanie PARÉ - Préparer ses pratiques de différenciation pédagogique après une interruption scolaire 📄

Mélanie Paré – Professeure agrégée à l’Université de Montréal
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF de la conférencière

Cette conférence s’adresse aux enseignants du primaire et du secondaire, ainsi qu’aux autres professionnels qui souhaitent planifier leur enseignement à partir d’une démarche de différenciation pour la rentrée 2020. Cette démarche débute par l’observation des besoins des élèves et des variables d’hétérogénéité du groupe. Ceux susceptibles de nécessiter l’attention des professionnels en raison de l’interruption scolaire causée par la pandémie seront abordés ainsi que les outils permettant d’en faire un portrait utile pour la planification de l’enseignement. Des exemples seront présentés pour illustrer comment des besoins en apparence différents peuvent être répondus simultanément par un choix raisonné des moyens d’enseignement. Enfin, des exemples de différenciation des contenus abordés en classe et des productions demandées aux élèves qui ont des difficultés d’apprentissage seront discutés afin d’anticiper les effets probables de ces pratiques sur l’apprentissage et l’évaluation.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : intermédiaire

Marc-André BÉLANGER et Nancy OUELLET - Et si la classe de mathématique tenait compte des apprentissages autres que scolaires... 📄

Marc-André Bélanger – Conseiller pédagogique en mathématique à la Commission scolaire des Samares
Voir la biographie
Nancy Ouellet – Agente de développement à la Commission scolaire des Estuaires
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation des conférenciers

Monsieur Jean Archambault nous dit que: “Ne pas savoir quelque chose n’est pas une difficulté d’apprentissage”. Pourtant on associe souvent les difficultés d’apprentissage de nos élèves aux milieux défavorisés.
– En quoi nos croyances peuvent-elles influencer le parcours de certains élèves issus de milieux défavorisés ?
– L’école devrait être un facteur de résilience pour les jeunes issus de MD, mais l’est-elle vraiment?
Depuis quelques années, des professionnels de partout au Québec se réunissent, réfléchissent et construisent leur savoir-faire en lien avec les pratiques reconnues efficaces en mathématique et en contexte de défavorisation.
Deux des membres de cette communauté de pratique virtuelle, initiée par le MEES, vous convient à un atelier de travail qui mettra en lumière nos croyances quant à notre pouvoir d’agir sur l’apprentissage et la réussite de tous nos élèves. Même si certains élèves arrivent à l’école avec un bagage qui correspond plus ou moins aux attentes de l’école, ils ont le même potentiel de réussite que les autres.
Comment l’école et la classe de mathématique peuvent-elles valoriser ce bagage d’expériences de nos élèves afin de l’enrichir et construire de nouveaux apprentissages à partir de celui-ci?

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.) et cadres scolaires
Milieu ou ordre d’intervention : primaire et secondaire
Niveau : intermédiaire

Normand LESSARD - Pourquoi ça marche? 📄

Normand Lessard – Directeur général de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF du conférencier

Depuis maintenant 20 ans, la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) offre de la formation en ligne. Au tout début, cette offre de services de cours de rattrapage en ligne a été une alternative à nos élèves qui devaient suivre un cours d’été au secondaire, mais qui ne pouvaient pas se présenter à l’école, soit pour le travail ou les vacances familiales planifiées depuis longtemps. Pour contrer le décrochage scolaire et augmenter leurs chances d’obtenir une première diplomation, nous avons bonifié nos cours en ligne pour les élèves. Ainsi, nous avons maintenant des cours complets de développés au secondaire.
Près de 1 800 élèves à travers la province bénéficient de cette offre de services, soit pendant la période estivale ou au cours de l’année. Ces cours s’adressent tant à l’élève en difficulté d’apprentissage qu’à celui ayant un parcours scolaire atypique. Maintenant, ces cours sont disponibles pour l’ensemble du réseau de l’éducation au Québec grâce à une entente intervenue entre le MEES et la CSBE.
Mais, pourquoi ça marche en Beauce-Etchemin depuis 20 ans? Venez découvrir les éléments clés pour optimiser vos chances de succès dans le développement de l’enseignement en ligne dans votre organisation.

Public cible : cadres scolaires, intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.) et parents
Milieu ou ordre d’intervention : secondaire
Niveau : intermédiaire

Lise L'HEUREUX - Le code et ses secrets : les grands oubliés de l'enseignement langagier 📄

Lise L’Heureux – Directrice-fondatrice, orthopédagogue, formatrice et consultante à la faculté de Lexie et Graphie
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation de la conférencière

L’enseignant.e efficace en lecture-écriture (L-É) amène ses apprenants à réfléchir sur les formes de la langue et sur les stratégies cognitives (gestes mentaux) automatisées par les lecteurs-scripteurs efficaces. Dans cette perspective, madame L’Heureux vous propose 8 leçons préalables à la L-É, ainsi que des suggestions de dictées innovantes pour développer les habiletés métalinguistiques des élèves en difficulté d’apprentissage.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire et secondaire
Niveau : débutant

Julia FERRARI - Introduction to Learning Disabilities: Understanding your students’ needs and planning for their success

Julia Ferrari – Directrice stratégique de la pédagogie inclusive à l’Institut des troubles d’apprentissage
Voir la biographie

Being well informed is critical to teachers’ success in the classroom. This is especially true when it comes to the education of students with special needs. Teachers need to understand students’ strengths and needs and select appropriate evidence-based strategies to ensure students’ success. This workshop will provide an overview of learning disabilities and will address common misconceptions about LDs. Participants will learn strategies for differentiating instruction in order to meet the needs of students with or at-risk for LDs.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : débutant

De 15h00 à 16h00 – Bloc de conférences 7

Éric MORISSETTE et François BOWEN - Développer les compétences socio-émotionnelles chez l'ensemble des élèves pour contribuer à un climat scolaire positif

Éric Morissette – Professeur agrégé à l’Université de Montréal
Voir la biographie
François Bowen – Professeur titulaire à l’Université de Montréal
Voir la biographie

L’une des trois missions de l’école québécoise est de contribuer à la socialisation de tous ses élèves. De façon concrète, comment les enseignantes et les écoles vaquent-elles à cette mission qui contribue à un climat scolaire positif ? Dans cette conférence, nous aborderons les composantes d’un climat scolaire positif et bienveillant en approfondissant le développement de la compétence sociale des élèves au bénéfice de l’amélioration des relations interpersonnelles au sein de l’école. La compétence sociale se compose d’éléments essentiels tels que les compétences socio-émotionnelles qui doivent être enseignés systématiquement à l’ensemble des élèves de l’école. Nous profiterons de ce moment pour explorer le programme DIRE-MENTOR par lequel les compétences socio-émotionnelles sont développées avec l’utilisation de la littérature jeunesse et le dispositif de lecture interactive.

Public cible : cadres scolaires et professionnels scolaires ou de la santé (conseillers en orientation, psychoéducateurs, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes etc.) et intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : intermédiaire

Andréanne GAGNÉ et Nancy LATULIPPE - (Di)Gérer les contraintes pour garder la bienveillance et le développement de l’élève au cœur de notre profession

Andréanne Gagné – Professeure agrégée à l’Université du Québec à Montréal
Voir la biographie
Nancy Latulippe – Enseignante à l’English Montreal School Board
Voir la biographie

Cet atelier-conférence, destiné aux intervenants du préscolaire et du 1er cycle du primaire, amènera les participants à développer leur plan d’action de pratiques qui répondra à leurs besoins de développement et d’accomplissement professionnel, aux besoins des élèves tout en tenant compte des contraintes reliées à la situation actuelle. Les principes de bienveillance et d’auto-compassion serviront de point de départ à l’élaboration du plan. Nous discuterons des pratiques enseignantes à favoriser dans le contexte où l’hétérogénéité des groupes et des profils d’élèves est à prévoir pour la rentrée de septembre 2020. L’atelier-conférence sera divisé en deux. Une partie réservera un moment pour le partage expérientiel et l’élaboration d’un plan individuel de pratiques enseignantes. Une autre partie fera la synthèse du partage expérientiel et en dégagera les principes de base pour que les outils développés dans le cadre de la formation puissent s’adapter et évoluer au fil des changements à venir. Compte tenu de la nature des activités proposées, le nombre de participants pour chaque groupe est limité à 20. L’atelier conférence est d’une durée de 35 minutes et sera donné auprès de deux groupes.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : intermédiaire

Michèle POTVIN - La réflexion des ados lors de la correction ou ces trucs qui court-circuitent la correction 📄

Michele Potvin – Orthopédagogue
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation de la conférencière

Pourquoi nos adolescents ont-ils encore des automatismes de correction qui les poussent à écrire « les voirs » ou encore « Je veux vous parlez »? Que font-ils ou ne font-ils pas dans leur tête lorsqu’ils effectuent leur correction? Bien souvent, ils ont appris par des « trucs » et ne se posent tout simplement pas de questions. Comment les amener à bien le faire? Cet atelier vise à faire ressortir des exemples concrets d’automatismes et de trucs qui créent des courts-circuits et nuisent aux apprentissages. Ils proviennent des résultats d’une recherche sur la validation d’un outil diagnostique de l’écriture effectuée en 2018 auprès de 690 élèves de première secondaire et des résultats issus de cet outil depuis 2017 à tous les niveaux du secondaire. Les participants seront amenés à comprendre où achoppe la démarche de réflexion des élèves, à connaitre les automatismes les plus fréquents, à échanger sur les codes de correction et sur divers moyens d’aider les élèves.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : secondaire
Niveau : débutant

Marie-Pier GODIN et Noémia RUBERTO - Comment cibler avec précision les besoins des élèves au 1er cycle du primaire en écriture?

Marie-Pier Godin – Chercheuse postdoctorale à l’Université de Montréal
Voir la biographie
Noémia Ruberto – Professeure à l’Université du Québec en Outaouais
Voir la biographie

La production de texte sollicite une multitude d’habiletés et de connaissances de la part du scripteur débutant. Il s’agit d’une tâche complexe pour l’apprenant, mais elle l’est tout autant pour l’enseignant qui souhaite détailler les forces et les difficultés de ses élèves. Évaluer l’écriture devrait être une occasion de faire le point sur les connaissances des élèves et orienter par le fait même les futures pratiques didactiques à mettre en place.
L’objectif de cette conférence est de proposer un canevas pour évaluer les besoins en écriture des élèves du premier cycle du primaire. D’une part, une proposition d’une analyse globale des textes sera explicitée. D’autre part, une démarche d’analyse fine de l’orthographe lexicale sera présentée. Cette évaluation à deux volets permettra aux participants de définir les besoins de leurs élèves en écriture, mais aussi de soutenir plus facilement l’ensemble des élèves de la classe, dont ceux ayant des difficultés ou des troubles d’apprentissage.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire
Niveau : débutant

Caroline BRASSARD - Formation à distance et élèves en difficulté : défis, enjeux et solutions 📄

Caroline Brassard – Professeure à l’Université TÉLUQ
Voir la biographie

📄 Consultez la présentation PDF de la conférencière

La formation à distance permet de mettre en place une proximité avec l’élève lorsqu’il se trouve en situation d’éloignement, physique ou temporel, avec son milieu d’apprentissage habituel. En planifiant ces situations d’apprentissage à distance, il faut idéalement anticiper les besoins de tous, et tout particulièrement ceux des élèves en difficulté et à risque. Une approche inclusive telle que la conception universelle des apprentissages permet de réfléchir à ces besoins et de relever les défis qui se posent.
Plus encore, il ne faut pas oublier les services complémentaires qui ont un rôle essentiel dans le soutien à ces élèves. Ainsi, la planification et les interventions de soutien doivent se faire de façon élargie en réfléchissant à l’apport de tous, acteurs et services, qui gravitent autour des élèves. C’est donc pour guider la mise en place de ce soutien que cette conférence tentera de répondre aux questions relatives aux défis et aux enjeux que pose la formation à distance pour ces jeunes. Se faisant, différentes zones d’action pourront être identifiées et des pistes de solution seront également explorées.

Public cible : parents, intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.) et professionnels scolaires ou de la santé (conseillers en orientation, psychoéducateurs, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire, secondaire, postsecondaire et éducation des adultes
Niveau : débutant

Lise L'HEUREUX - The Secrets of the Code : Efficiently Teaching English Vowel 📄

Lise L’Heureux – Directrice-fondatrice, orthopédagogue, formatrice et consultante à la faculté de Lexie et Graphie
Voir la biographie

📄 Consult the speaker materials

Teaching systematic phonics trains better readers and spellers (NRP). This type of approach stimulates the cognitive processes that are specific to the written word, giving rise to more efficient and accurate word processing. Explicitly teaching the regularities of the orthographic code (The Code) is crucial when working with dyslexic and reading disabled learners. In this lecture, Mrs. L’Heureux will describe the 7 syllable structures of the English language and discuss their effects on vowel pronunciations.

Public cible : intervenants scolaires (enseignants, orthopédagogues, techniciens en éducation spécialisée, conseillers pédagogiques, etc.)
Milieu ou ordre d’intervention : primaire et secondaire
Niveau : débutant

Abonnez-vous à notre infolettre mensuelle pour rester à l’affût de nos dernières nouvelles!