x

*tous les champs sont obligatoires.

Institut TA – 43e congrès

Actualités

Éducation inclusive : des exemples inspirants dans des écoles du Québec

24 octobre 2017 – Éducation inclusive : des exemples inspirants dans des écoles du Québec

 

« Au fil des ans, la diversité des élèves s’est accrue dans le système scolaire québécois, générant des situations qui posent des défis de plus en plus grands en classe. Dans un nouvel avis intitulé Pour une école riche de tous ses élèves : s’adapter à la diversité des élèves, de la maternelle à la 5e année du secondaire et rendu public aujourd’hui, le Conseil supérieur de l’éducation s’est intéressé à des écoles du Québec qui se sont mobilisées pour mieux s’adapter à la diversité des élèves et concrétiser ce que le Conseil nomme « une éducation inclusive », soit une voie qui consiste à adapter ses pratiques a priori à la diversité des élèves dans leur ensemble. »

 

« Le Conseil a donc choisi de se pencher sur la réalité de la classe et de l’école, c’est-à-dire sur les pratiques qui se situent le plus près possible de l’élève. Pour ce faire, il a examiné des « histoires d’amélioration et de réussite », soit celles de dix écoles québécoises qui se sont adaptées avec succès à la diversité des élèves. En portant son attention sur les modalités de mise en œuvre des visées inclusives au sein de ces écoles, le Conseil a cherché à dégager les conditions favorables qui permettent à celles-ci de faire progresser chaque élève jusqu’au maximum de son potentiel.

De ces initiatives inspirantes, le Conseil retient un certain nombre de conditions qui rendent possible une éducation inclusive:
•    Un leadership pédagogique partagé et participatif;
•    Une pratique réflexive collective centrée sur l’analyse pédagogique;
•    Des cheminements scolaires flexibles qui répondent aux besoins et aux aspirations des élèves en maintenant des exigences élevées pour chacun d’eux;
•    Des solutions collectives qui répondent aux besoins individuels;
•    Une connaissance et une reconnaissance de l’enfant derrière l’élève;
•    Un espace-temps de qualité consacré à une pratique réflexive collective régulière. »

« Les travaux menés par le Conseil montrent qu’il est possible de concrétiser une éducation inclusive. L’expérience des écoles visitées en témoigne : elles changent leurs pratiques et constatent des bénéfices, tant pour les élèves que pour les membres de l’équipe-école », souligne la secrétaire générale et présidente par intérim du Conseil supérieur de l’éducation, Mme Lucie Bouchard.